• La Vergnaie....

     

    La Vergnaie...

     

     

     Non loin de la Girardière de Combrand où fut tué le général Marigny, de l'autre côté du ruisseau de l'Anguillette, se situe le village de La Vergnaie sur le territoire de Cerizay. C'est là que mourut Pierre-François Jahan, curé  de Cerizay dans les premiers jours de janvier 1794.

     Dans un article de la Revue du Souvenir Vendéen N° 154 de 1986, Michel Chatry nous retrace les dernières heures de Marigny sous le titre "Le linceul de Marigny". L'auteur nous fait remarquer que si la Girardière et le bourg de Combrand ont échappé à la colonne infernale de Grignon, il n'en est pas de même pour la Vergnaie. Il cite une pièce du procès de Turreau, conservée aux Archives Nationales sous la cote W22 qui nous prouve que la Vergnaie aurait été incendiée. Nous donnons ici un lien vers la référence du document.

     Cet incendie aurait eu lieu le 25 janvier 1794 depuis Cerizay et la colonne infernale en question n'aurait pas pu passer le ruisseau de l'Anguillette alors en crue.

     

    L'Anguillette de nos jours. On a du mal à imaginer qu'une crue ait pu empêcher la colonne de Grignon de passer :

    La Vergnaie....

    La Vergnaie....

     

    Après une consultation du cadastre napoléonien de 1809, aucun bâtiment n'apparaît comme en ruine, ce qui ne prouve évidement pas que l'incendie n'a pas eu lieu.

     

     

    La Vergnaie....

     

     On notera la présence du chemin dit "de Combrand à Saint-Mesmin" qui reliait la Vergnaie au carrefour du "Bonhomme sans tête" que nous avons déjà évoqué ici. Il y a de fortes chances que les bleus soient passés par ce chemin.

     

    La Vergnaie....

     

    On constate que ce chemin n'existe plus de nos jours sur l'IGN.

     

    La Vergnaie....

     

    C'est à travers ce champ que le chemin passait.

     

    La Vergnaie....

     

     

     Son tracé suivait la délimitation des deux champs que nous voyons ici...

     

    La Vergnaie....

     

     ...pour arriver au carrefour cité plus haut, non loin de la Douarnière.

     

    La Vergnaie....

     

     On notera aussi la présence d'un moulin à vent, totalement disparu de nos jours.

     Sur la carte de Cassini.

     

    La Vergnaie....

     

     

     Son emplacement approximatif de nos jours.

     

    La Vergnaie....

     

    Sa présence attestée sur la feuille développée du cadastre de 1809.

     

    La Vergnaie....

     

     Voilà pour l'instant ce que l'on peut dire sur ce village et son incendie. Cet article sera sûrement complété dans l'avenir par une consultation des demandes de secours immobiliers aux AD79. Y a-t-il eu des morts ? La question reste en suspens...

     

    RL

    Mai 2014

     

     


  • Commentaires

    2
    Bonjour
    Jeudi 21 Mai à 00:39
    Bonjour,

    Pourriez vous m'en dire plus sur le ruisseau de l'Anguillette et notamment les étangs qu'il alimente et qu'il traverse ?

    Remerciemsnts

    Bonjour.
      • Jeudi 21 Mai à 12:06

        Bonjour, 

        L'Anguillette prend sa source près de Bourrelières. Il alimente les étangs du village de l'Anguillette, continue vers Pelouaille où il alimente un nouvel étang, puis  la Vergnaie, la Douarnière et se jette dans la Sèvre nantaise entre Bournigal et les Marmenières.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :