• La Fougereuse....

     

     

     La Fougereuse

     

     

        La Fougereuse qui n’a rien à faire dans le département des Deux-Sèvres et qui appartient toujours culturellement à l’Anjou est bien le berceau originel de « Saint-Maurice-la-Fougereuse ». La paroisse de la Fougereuse possédait une chapelle tout près de son église en 820. Cette dernière devint le siège d’une communauté de moniales fondée par Guy de la Fougereuse. Au XIII° siècle, la paroisse fut transférée au « Plessis-Cofred » à l’actuel emplacement du bourg de Saint-Maurice. L’église de cette nouvelle paroisse fut dédiée à Saint-Maurice selon le souhait de l’évêque de Poitiers.

     

    L’ancien couvent fontevriste de la Fougereuse existe toujours, ruiné mais majestueux dans sa robe de pierre datant de la Renaissance. Le prieuré fut vendu le 22 thermidor de l’an II (samedi 9 août 1794) à « Joseph-Pierre Poupard demeurant commune de Saint-Jouin-de-Marnes et François Grimaud, marchand (tanneur ? illisible) demeurant à Thouars, ce dernier représenté par le citoyen Poupard. Clôture du ci-devant couvent de la Haye-Fougereuse renfermé de murs partie en ruine, contenant environ 180 boisselées de terre y compris les cours, jardins et masses de bâtiments brûlés » (1). Les bâtiments sont brûlés, passage des colonnes infernales oblige…..

     

    Des tas de choses à raconter : L’ancien vicaire de la Fougereuse, M. Jarry, fut caché aux Echaubrognes (2) dans la fameuse ferme du Vivier où de nombreux prêtres connus furent soustraits aux recherches républicaines, il fut même un temps curé de la paroisse Saint-Pierre des Echaubrognes.

     

    Le samedi 1er juin 1793, le général Salomon basé à Thouars, profite de la dispersion de l’armée vendéenne après sa victoire à Fontenay pour attaquer La Fougereuse avec 3 000 hommes (3). La Rochejaquelein et Lescure qui répondent à l’appel à l’aide de Stofflet pour libérer Vihiers ne trouvent plus Salomon qui a réintégré ses quartiers de Thouars. Les Vendéens ne se sentant pas en force vis à vis des importantes forces républicaines stationnées du côté de Doué-la-Fontaine et de Saumur se replient sur Cholet. Ce sont là les préparatifs de ce qui sera pour la Vendée, l’immense victoire de Saumur…

      

    Après mise à jour, en ce 21 mars 2012, je vous conseille vivement la lecture de la lettre de Grignon ci-dessous, datée du 15 octobre 1793.... Donc bien avant les colonnes infernales....

     

    RL

    Mai 2011- Mars 2012

     

     

     

     

     

     

    Notes :

     

    (1)                   ADDS, Q 64, ventes des biens nationaux. Les 180 boisselées correspondent aujourd’hui à 8,8 ha environ.

    (2)                   Nous parlerons de ces paroisses jumelles dans un prochain article.

    (3)                   Selon Crétineau-Joly, tome 1er, p. 167 qui date, à tort, ce combat du 3 juin.

     

     

    La Fougereuse....

     

     

     Accueil

     

      

    Accueil

     

    Lettre du général républicain Grignon, du 15 octobre 1793, stipulant qu'il a incendié le bourg de la Fougereuse en prenant le soin de n'excepter aucune maison. (Archives du S.H.A.T., Vincennes, SHD B 5/7-14)

      

    La Fougereuse....

      

    La Fougereuse....

      

    La Fougereuse....

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :