• Le choc de Largeasse.....

     

    Le choc de Largeasse…

     

     

    La Gâtine n’a pas la réputation d’avoir été des plus actives durant les Guerres de Vendée et pourtant, ce petit territoire à l’extrémité Sud de la Vendée Militaire a connu lui aussi son lot de combats et d’affaires. Le village de Pugny à lui seul en est témoin mais c’est plus au Sud cette fois que nos pas se dirigent, du côté du camp républicain de Largeasse, que nous avions déjà évoqué.

    Le 20 octobre 1794, va se dérouler un combat, ou plutôt un « choc » dans le langage des paysans vendéens entre ces derniers et des troupes sorties du camp. Voyons un peu ce qu’en dit Savary (Tome IV, p.152 et 153) :

    "Le 15, les camps de Largeasse et Chiché ont fait une sortie, huit brigands ont été tués.

    "Le camp du pont Charron était menacé, l'adjudant-général Delaage y est entré avec ses forces.

    "Le 20, un caporal du douzième bataillon du Bec-d'Ambez, ayant avec lui six hommes du camp de la Châtaigneraie, a attaqué vingt-cinq brigands, les a mis en déroute et leur a tué quatre hommes, parmi lesquels un chef armé d'une carabine, une paire de pistolets et un sabre.

    "Le même jour, un détachement sorti du camp de Largeasse, a soutenu une fusillade de plus d'une heure contre cinq cents brigands dont quarante ont été tués, et un grand nombre blessés. Un prêtre s'est trouvé parmi les morts. Ce succès a valu la prise de deux caisses de tambours, des selles, des bottes, quinze fusils, etc. Luneau et Baudu, chefs pris sans armes, ont été faits prisonniers. Nous avons perdu sept hommes et six blessés, dont deux à mort."

     

    Me méfiant un peu des retranscriptions de Savary (on verra pourquoi dans un futur article sur le même secteur), j’ai préféré aller aux sources et voici ce que l’on peut trouver aux archives du Fort de Vincennes (SHD B 5/10-73, vue 8/14) :

     

    « Le général Bonnaire écrit le 25 que dans une sortie faite la veille des camps de Chiché et Largeasse huit brigands armés ont été tués. Le 26, deux sentinelles de poste du poste de Secondigny ont été attaquées et le cheval d’un cavalier d’une escorte de convoy a été tué…/…. Le 29 (29 vendémaire, soit le lundi 20 octobre 1794) le général Bonnaire ayant ordonné une forte sortie de la Chataigneraye et de Largeasse, celle de la Chataigneraye a eu quelques succès et des brigands ont été tués, mais il annonce un trait de bravoure d’un caporal du 42° bataillon du Bec d’Ambes qui doit être rapporté, il avait avec lui six hommes et a été attaquer 25 brigands il les a mis en déroute et leur a tué 4 hommes parmi lesquels se trouvait un chef armé d’une carabine, une paire de pistolets et deux sabres.

            La sortie  de Largeasse a été plus avantageuse, les brigands ont été rencontrés au nombre de cinq cents, ils étoient embusqués dans un petit bois chataigner, une fusillade de part et d’autre a duré plus d’une heure,  et nos braves en sont venus aux mains avec les scélérats qui ont pris la fuite, quarante ont été tués, un grand nombre blessés parmi les morts a été reconnu un prêtre ; ils ont perdu en outre deux caisses à tambour, des selles, des bottes, enlevées à leur quartier général, quinze fusils, deux chevaux, un mulet, une voiture et quatre bœufs (« d… boucherie  », illisible), et le nommé Luneau fameux brigand a été pris sans armes ainsi qu’un autre nommé Baudu dont le frère est du comité des brigands, nous avons perdu dans cette affaire sept hommes tués, six blessés dont deux à mort.

     

    Salut Fraternité

    Pour le général chef d’état major

    L’adjudant général Thouron. »

     

     

    Le choc de Largeasse.....

     

     

    Le camp de Largeasse que l’on dit ne jamais avoir été attaqué l’a bien été en fait, du moins sur une sortie de ses troupes. Reste à déterminer le lieu exact de ce combat, ce qui se fera probablement avec le concours d’une petite sortie des Amis du Pont-Paillat un des ces prochains dimanches…

    A suivre donc…

     

    RL

    Juin 2017

     

    Le choc de Largeasse.....

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :