• La Fosse aux Morts....

    La « Fosse aux morts » du Busseau…

     

    Louis-Marie de Lescure avait établi un camp vendéen au Busseau afin de  protéger le Bocage des incursions républicaines de Niort. Ce camp marquait la limite Sud du « Pays blanc » et  sera sous les ordres de Baribeau puis de Louis-Marie de Chantreau.

    Le 21 juin 1793, les républicains Chalbos et Salomon, venus de Niort, attaquent le camp, massacrent 200 vendéens et font 20 prisonniers. Les représentants Lecointe-Puyraveau, Jard-Panvillier et Auguis écrivent au Comité de Salut Public que l’opération a réussi mais qu’elle s’est accompagnée de pillages et précisent que lors de la future offensive, il faudra veiller à ce que l'armée n'affame pas le pays reconquis en s'emparant du bétail et des récoltes. Ils veulent également savoir où en est le décret de la Convention qui permettra de  distinguer parmi les prisonniers ceux qui ne sont qu' "égarés" d'entre ceux qui sont « coupables ». Dans cette affaire, un prêtre à été arrêté et on a cassé les cloches qui seront emmenées à Niort pour être fondues et transformées en canons. (1) 

    De son côté le général Biron, qui a ordonné l’opération écrit au ministre de la Guerre. Nous publions des images de ces documents en fin d’article.

    C’est donc a la sortie du Busseau, en direction de Marillet que l’on trouve « La Fosse aux Morts », où 200 vendéens furent ensevelis. Une croix du Souvenir Vendéen, érigée en 1993 sur la route de Marillet, plusieurs fois vandalisée et réparée en marque l’emplacement.

    Il y eu au moment du concordat de 1801, un événement bien singulier au Busseau. Le curé Goischeau ayant refusé de prêter le serment à la religion bonapartiste, poursuivi par les autorités, fut obligé par ses ouailles de se soumettre, celles-ci craignant le manque d’office religieux… (2)

     

    RL

    Mars 2013, jour des Rameaux

     

     

     

     

    Notes :

    (1) Archives du SHD (anciennement SHAT de Vincennes), B 5/5-57, consultables en ligne depuis le site des AD85. 

    (2) A. Billaud, « La Petite Eglise dans la Vendée et les Deux-Sèvres, Nouvelles Editions Latines, 1982, reprint de l’édition de 1962, p. 214 & 215, d’après une lettre de Charbonneaux à Dupin, 26 frimaire an XIII (17 décembre 1804), AD85, 4 M 13.

      

     

     

       On notera un curieux phénomène de voile près de la croix...

     

    La Fosse aux Morts....

     

     

    La Fosse aux Morts....

    La Fosse aux Morts....

    La Fosse aux Morts....

     

           Lettre des représentants au Comité de Salut Public.

     

    La Fosse aux Morts....

     

          Lettre de Biron au ministre de la guerre Bouchotte.

     

    La Fosse aux Morts....

     

     

    La Fosse aux Morts....

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :