• Une prison à Nantes en 1793....

     

     

    Une prison à Nantes en 1793…

     

     

       Ce récit tiré du tome II de « Histoire de  la Vendée  militaire" de Jacques Crétineau-Joly est le rapport que fait le chirurgien Thomas en allant constater la grossesse de plusieurs femmes vendéennes dans le véritable « camp de concentration » de « L’entrepôt des cafés » à Nantes.

     

     

    « Je trouvai en entrant dans cette affreuse boucherie, une grande quantité de cadavres épars çà et là ; je vis des enfants palpitant ou noyés dans des baquets, plein d’excréments humains. Mon âme était brisée. Je traverse des salles immenses ; mon aspect fait frémir les femmes ; elles ne voyaient d’autres hommes que leurs bourreaux ; je les rassure en leur parlant le langage de l’humanité. Je constate la grossesse de trente d’elles ; plusieurs étaient grosses de sept à huit mois. Quelques jours après, je revins voir ces femmes que leur état rendaient sacrées… Ces malheureuses femmes avaient été précipitées dans les flots ! (1) Plus j’avance sur ce théâtre de sang, plus la scène devient affreuse : huit cents  femmes et autant d’enfants avaient  été déposés dans les maisons de l’Eperonnière et de la Marillère ; cependant il n’y avait dans ces prisons, ni lit, ni paille, ni baquets. Le médecin Rollin et moi, nous avons vu périr cinq enfants en quatre minutes : ces malheureux ne recevaient pas d’aliments. Nous nous informons des femmes du voisinage si elles sont dans l’impossibilité de secourir ces créatures infortunées ; elles nous répondent : « comment voulez-vous que nous fassions ? Grand-Maison fait incarcérer tous ceux qui portent des aliments à ces femmes et à ces enfants »..

     

     

    RL

    Septembre 2011

     

    Notes :

     

    (1) Les noyades de Nantes dirigées par Carrier. On connaît l’implication de Michel Moreau-Grandmaison ( 1755- 1794) dans ces noyades « industrielles »

     

     Une prison à Nantes en 1793....

     Un exemple du fameux "mariage républicain", délire d'horreur et d'humiliation pour ceux qui vont mourir.


  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Mars 2012 à 21:14
    Vendée bernie

    Dans quel ENFER PUANT d'IDEOLOGIE vivaient ces 'Français' qui ont fait ça à d'autres Français?


    Comment en arrive t'on à voir dans l'autre un rat ou un simple object à détruire? il faut être très très loin dans une connerie collective pour agir ainsi! moi ça me dépasse et je vomis ces gens qui sont des FOUS DANGEREUX et c'est idem avec certaines idées religieuses venues d'ailleurs!!!!!! la débilité et la perversité dogmatiques n'ont JAMAIS finis d'être...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :