• Une bonne nouvelle....

     

    Une bonne nouvelle...

     

     

    Nous avions évoqué, il y a un peu plus d'un an, le sort de l'église de Saint-Hilaire-de-Mortagne ici.

     Il semblerait que les choses soient en bonne voie avec une municipalité un peu plus ouverte d'opinion que d'autres, plus haut dans le Maine-et-Loire, où l'on a vu une volonté extrêmement poussée de destruction du patrimoine religieux. Les blogs "Vendéens et Chouans", ainsi que du "Souvenir Chouan de Bretagne" ont rendu compte d'avancées significatives ici et ici.

     Rappelons que la république a voulu s'approprier les églises en 1905 et qu'elle devait en assurer l'entretien et la pérennité. Si elle ne veut plus le faire, il faut donc de nouvelles lois, en accord avec les populations, ce qui va de soit. L'entretien d'une église coûte cher mais certaines municipalités le font très bien, indépendamment de toute idée politique comme cela peut se passer dans le village où réside votre serviteur, alors pourquoi pas ailleurs ? Et puis qu'est-ce que le contrôle périodique et le remplacement d'éléments abîmés en regard du coût de ces sempiternels ronds-points qui ne débouchent nulle part, ou de ces cascades de ralentisseurs qui enlaidissent les centres-bourgs tout en en rendant la traversée particulièrement désagréable à l'usager de la route autant qu' au promeneur. Et que dire de ces travaux à rallonge dont certaines bourgades ont la spécialité, défonçant des trottoirs refaits à neuf deux ans auparavant pour une canalisation de gaz, et qui seront à nouveau détruits l'année suivante pour refaire les circuits d'eau ou enterrer les lignes électriques, le tout en empruntant des fonds à tour de bras et en alourdissant une fiscalité locale, devenue insupportable pour les habitants ?

     Il est trop tôt pour dire si l'église de Saint-Hilaire-de-Mortagne est sauvée, mais gageons que sa situation, dans l'un des départements les plus touristiques de France, soit pour elle un atout. Il faudra rester vigilant, que l'on soit catholique pratiquant, ou simple amateur de ces monuments qui font la beauté et l'attrait des villages de France, car il demeure toujours des relents d'idéologie débile chez certains "élus" qui voudraient faire table rase de l'histoire et de la culture des campagnes et transformer nos villages en vague cités grisâtres, bétonnées et ferraillées à la mode "maçonne" et dont le voeu serait que la laideur, la médiocrité et le quelconque soient reconnus comme des valeurs nationales.

     

     

     RL 

    Lundi de la Pentecôte 2014

     

     

    Une bonne nouvelle....

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :