• Un massacre aux Rinfillières ?

     

    Un massacre aux Rinfillières ?

     

     

    Qu’on se le dise une bonne fois : le village des Rinfillières où naquit et vécut Claire Ferchaud n’a jamais fait partie de Loublande ! Il devient lassant de lire toujours les mêmes âneries géographiques. Les Rinfillières dépendaient du Puy-Saint-Bonnet, rattaché depuis 1973 au département de Maine-et-Loire et à la ville de Cholet. Donc aujourd’hui, lorsque vous visitez le lieu de pèlerinage, vous n’êtes pas à Loublande mais à Cholet !

    Ce rectificatif établi, nous avions mentionné ici les Rinfillières avec un doute sur le fait qu’une colonne infernale y soit passée. La mère Chauvière, dont le mari venait de mourir au combat et qui cachait dans sa maison un prêtre donnant régulièrement des messes clandestines, avait été dénoncée. Un beau jour du début d’hiver 1793-1794, elle est menacée de l’incendie de sa maison. Comme pour l’anecdote de la Grande-Ecurie de Loublande, un Bleu moins intransigeant que les autres, lui conseilla d’allumer un brûlot, de façon à ce que l’on croit la maison incendiée, tandis qu’il n’en était rien. Cet épisode aurait eu lieu avant le passage des colonnes infernales « officielles » à la fin janvier.

    La tradition locale nous renseigne néanmoins qu’un massacre aurait eu lieu au bas du coteau de la Marne, sans que l’on sache précisément ni le nombre ni l’identité des victimes. De nos jours, une croix de bois un peu branlante nous en indique l’emplacement. Ce fut l’objet d’une petite sortie informelle d’une poignée d’ « Amis du Pont-Paillat » le 28 juillet dernier.

    Un massacre aux Rinfillières ?

    Un massacre aux Rinfillières ?

     

     

    Saura-t-on un jour ce qui s’est réellement passé ici et surtout à quelle date ?

    RL

    Août 2019

     

    Un massacre aux Rinfillières ? 

     

     

     


  • Commentaires

    1
    jacques
    Mardi 5 Mai à 21:17

    "La mère Chauvière, dont le mari venait de mourir au combat"
    Il semblerait qu'il s'agisse plutôt d'une dame Fuseau (ou Fuzeau). On nous promet plus de renseignements lors d'une prochaine visite sur site.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :