• Sortie Marigny....

     

    Compte-rendu de la sortie à la mémoire du général Marigny,

     samedi 10 mai 2014,

     avec les "Brigands du Bocage"...

     

     

     C'est avec grand plaisir que votre serviteur a animé aujourd'hui cette journée à la mémoire du Général vendéen, prévue de longue date. La météo aurait pu être plus agréable, mais nous nous en sommes contentés, tant le petit vent frais et humide s'avérait propice à l'évocation d'un passé douloureux autant que glorieux.

     Le point de rendez-vous était fixé à la chapelle de Beauchêne où l'on évoqua quelques chapitres de l'histoire de cette dernière au pied du vitrail représentant Marigny et Lescure en prière devant la statue de la Sainte-Vierge. François Hélie de la Harie nous  offrit son savoir sur les vitraux vendéens avant qu'un très sonore Salve Regina retentit de la bouche de Pierre Gréau, vice-président de l'association du Souvenir Vendéen. Nous conduisîmes ensuite la petite troupe des "Brigands du Bocage" vers le lieu de sépulture supposé d'une vingtaine de soldats républicains, tombés après une fâcheuse rencontre avec le général Marigny et ses hommes au carrefour de Bel-Air et de la Vieille-Cour. Quelques amis de la "Petite-Eglise" nous avaient rejoint avec un intérêt évident pour l'histoire de ce général vendéen si cher au coeur des habitants du pays cerizéen.

     Le temps pour nous d'enfiler non sans mal un costume de vendéen de 1793, tout droit sorti du coffre de la voiture de "Dame Gigi" et nous voilà partis pour le cimetière de Combrand pour le dépôt d'une gerbe au nom des "Brigands du Bocage" sur la tombe du général Marigny. Cette tombe que tout le monde connaît dans le Bocage et pourtant si souvent oubliée du tourisme vendéen. Pierre Gréau nous gratifia d'une allocution biographique du général, puis nous rejoignîmes le logis de la Girardière où Marigny tomba sous les balles des chasseurs allemands de Stofflet. Quel désastre que la mort de ce grand homme tué par ceux de son camp !

     L'accueil par les propriétaires du lieu, M. et Mme Morel, fut des plus chaleureux et nous eûmes droit à l'authentique grange du XVIII° siècle, contemporaine des événements, pour pique-niquer à l'abri de la pluie fine qui tombait pendant le repas. L'arrivée de l'historien Reynald Secher, retardé par des bouchons à Nantes, fut l'occasion de prendre un café bien mérité et offert par les occupants du château. Petit à petit, le convoi de voitures s'ébranla en direction de Courlay, village qui fournit une grande quantité d'hommes au général Marigny, notamment sous les ordres des Texier. Ce fut l'occasion encore d'admirer des vitraux vendéens, retraçant le massacre des femmes au Pied-de-Roy, non loin du village et le martyre de François-Joseph Texier, vieillard horriblement torturé et massacré par les républicains. Après avoir entendu quelques explications sur les vitraux de la part de François Hélie de la Harie, nous nous permîmes de demander une petite allocution à Reynald Secher qui se prêta fort bien au jeu. Le club vidéo de Courlay eut l'amabilité d'immortaliser notre sortie dans leur village, qu'il en soit ici remercié.

     

     Puis, la pluie ayant cessé, nous rejoignîmes à pied, l'autre bout du village de Courlay, pour y trouver la croix commémorative, sur le lieu de la mort du vieillard Texier. Le son puissant de la veuze de Patrick Proust et les chants de Pierre Gréau ponctuèrent la promenade avant de reprendre à nouveau les voitures pour notre dernière étape de la journée: le Pont des Colons à Saint-André-sur-Sèvre, lieu de massacre de 65 personnes par la colonne infernale de Grignon. Votre serviteur y expliqua comment les malheureuses victimes avaient trouvé la mort, en ayant simplement voulu obéir aux lois de la république de l'époque et comment une petite fille de huit ans, Marie Millasseau, fut épargnée et raconta plus tard cet horrible massacre. Nous avons déjà évoqué cette histoire sur ce blog, et nos lecteurs sauront bien la retrouver.

     

     Après avoir trouvé refuge contre le vent, sous le préau du superbe petit jardin qui jouxte l'église et entretenu avec grand soin, nous évoquâmes en quelques mots le sort de la cloche de Saint-André-sur-Sèvre pendant la révolution.

     Puis, vient le moment de se séparer après avoir dégusté un peu de brioche et de cidre offerts par l'association des "Brigands du Bocage". Cette toute dernière étape fut l'occasion pour l'assistance d'admirer un petit village, particulièrement agréable et embelli de verdure, qui contraste avec le sinistre béton et le bitume de cités plus importantes, qui pourtant se prétendent plus accueillantes qu'une modeste commune de 650 habitants...

     Nous garderons le souvenir d'une belle journée réussie et de gens réellement passionnés par l'histoire de leur pays.  

    Un grand merci à tous !

     

    RL

     Mai 2014

     

     

     

    Une partie de l'assistance devant le vitrail de Beauchêne.

     

    Sortie Marigny....

     

     

    Le lieu de sépulture des soldats républicains.

     

    Sortie Marigny....

     

     

     Dépôt de la gerbe sur la tombe de Marigny.

     

    Sortie Marigny....

     

     

     

    Sortie Marigny....

     

     

    Sortie Marigny....

     

     

     Notre "Maraîchine Normande", malgré quelques gouttes sur l'objectif...

     

    Sortie Marigny....

     

     

     

    La Girardière.

     

    Sortie Marigny....

     

     

     

     Pierre Gréau devant le lieu de la mort du général Marigny.

     

    Sortie Marigny....

     

     

     "Dame Gigi" devant la porte de l'ancienne cuisine, d'où sortit Marigny pour être exécuté.

     

    Sortie Marigny....

     

     

     L'âme de Marigny rôde encore en ces lieux...

     

    Sortie Marigny....

     

     

    Une petite vidéo...

     

     

     De gauche à droite : Aurélie, votre serviteur, Reynald, Jérémy, François et Nicolas.

     

    Sortie Marigny....

     

     

            Notre "vezou" de la journée, Patrick Proust.

    Sortie Marigny....

     

     Croix du martyre de François-Joseph Texier.

     

    Sortie Marigny....

     

     

     Au Pont des Colons, lieu de massacre.

     

    Sortie Marigny....

     On lira le compte-rendu officiel des Brigands du Bocage ici

     


  • Commentaires

    2
    Coco
    Dimanche 11 Mai 2014 à 15:48

    cool  biggrin  Vous êtes super chers Brigands , dommage pour moi de n'avoir pu vous accompagner dans cette belle virée historique !!!  Alors Bravo Dame GiGi, Mr Richard, Mr Nicolas, Mr Secher,  and Co ... Grâce à Vous, le courage de nos héros Vendéens n'est  pas perdu  !  

    1
    herbreteau ghislaine
    Dimanche 11 Mai 2014 à 07:59

    Merci Richard pour cette journée en hommage à Marigny et merci à tous et toutes .Merci aussi à nôtre cher président d'honneur Reynald Secher qui est toujours à nos côtés pour la mémoire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :