• Saint-Michel-Chef-Chef....

                        

                            Saint-Michel-Chef-Chef, le 16 Nivôse de l'an 2...  

                          

                     

      

    Saint-Michel-Chef-Chef....Récemment évoqué dans ce blogue, le changement de nom des communes ne date pas d'aujourd'hui, mais de la Révolution. Il fait partie du plan établi sur le  long terme par ''l'Etat Profond'' pour déchristianiser la France.

     

    L'Archange Saint-Michel, chef de la milice céleste, est souvent représenté avec une balance. En effet, il procède au jugement des défunts par le biais de la balance avec laquelle il pèse les âmes sur leurs bonnes ou mauvaises actions... et c'est le plateau le plus lourd qui l'emporte...

    Je ne sais pas ce qu'a pu raconter l'équipe de ''bras cassés'' de municipaux de Saint-Michel-Chef-Chef, en arrivant devant l'Archange pour la pesée... Ne l'ont-ils pas renié par trois fois au cours de l'an 2 de la République ?

     

    Saint-Michel-Chef-Chef....

    « Aujourd'hui ce seize nivôse de l'an second de la République Une et Indivisible. Nous maire et officiers municipaux de la commune de Saint Michel Chef Chef, assisté des notables composant le conseil, tous étant assemblés pour satisfaire au Décret de la Convention Nationale, qui décrète la nouvelle dénomination des communes portant des noms de Saints.

    Déclarons que nous suprimons le nom de Saint Michel pour nous en tenir à la seule dénomination de Chef Chef, ce que tous ont consentis sous nos seings, à Chef Chef ce jour et an cy dessus. »

     

    « Séance du 24 nivôse l'an deuxième de la République française où présidoit Jacques Baconnais maire, Jean Forton, Pierre le Rai, officiers municipaux, Julien Guillon, Jacques Antoine Guérin, Jean Durand notables. Jean Baconnais a dit Citoyens la Convention par son décret du 25 Vendémiaire ayant invité les communes dont les noms qui peuvent rappeler les souvenirs de la Royauté, de la féodalité ou de la superstition aïent à changer de nom sur ce je vous le requère de vouloir délibérer.

    D'après la réquisition de l'Agent National tous ont donné leur opinion et se sont réunis à ce que dorénavant l'on suprimeroit le nom de Saint Michel de Chef chef pour s'en tenir au seul nom de Chefchef. Nom quelle portoit avant quelle fut érigée en paroisse. A Chefchef ce jour et an cy dessus, tous ont signés eccepté Jean Durand qui ne signe. »

     

    signé : Baconnais maire et consorts....

     

    «   Séance du premier Pluviose où présidoit Jacques Baconnais maire, Pierre le Rai, municipal, Jean Forton, Pierre Clavier, Louis Dupé, Jean Potet, Jean Rivau, Jean Durand, Charles Lormeaux, Jacques Grivaux, Jacques Antoine Guérin, Julien Guillon, après la réquisition de Jean Baconnais Agent national de cette commune, sur une nomination plus distincte de la ditte commune et qui n'ait aucun rapport avec l'ancien Régime, nous revenons sur les arrêtés des seize et vingt quatre nivôse, nous donnons à cette commune le nom de la commune des Sablons, ce que tous ont consentis. Aux Sablons ce jour et an cy dessus. Jean Forton municipal présents et ont tous signé ».

     

    Sources : Archives Départementales de la Loire-Atlantique, tous droits réservés, commune de Saint-Michel-Chef-Chef - Délibérations municipales vues 15,16/37.- Gravure extraite du  blog '' le Boudoir de Marie-Antoinette.'' 

                                                                 

     

    Xavier Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :