• René Cathelineau, N° 2....

                         

    René Cathelineau (n°2) de Saint-Paul-du-Bois.

     

     

                                     

    René Cathelineau, N° 2....René Cathelineau est né le 3 mai 1768 (vue 234/281) à la  Rimbaudière, paroisse de Saint-Paul-du-Bois. Il est le fils de René Cathelineau et de Marie Cholloux. Laboureur, il épouse dans cette paroisse, le 10 nivôse an XI, Marie Bordier, née le 29 janvier 1783 à Saint-Paul-du-Bois, fille de Louis Bordier de Gros Chêne et de Marie Sauvestre (vues n°49,50/224).

     

    De cette union sont issus :

    1° René Cathelineau, né le 21 avril 1804 à St Paul-du-Bois.

    2° Pierre Cathelineau, né le 3 août 1806, idem.

    3° Marie Cathelineau, née le 8 janvier 1809, idem.

    4° Louis Cathelineau, né le 20 novembre1810, idem.

    5° Louise Cathelineau, née le 21 décembre 1824, idem.

     

    René Cathelineau a été très grièvement blessé car il a le crâne déformé par un coup de crosse, en outre, il a reçu un coup de sabre à la poitrine...

     

    Le 28 mai 1825, il dépose une demande de pension à Saint-Paul-du-Bois dont la teneur suit :

     

    « Saint Paul du Bois le 28 mai1825

     

    A Monsieur le Préfet de maine et loire,

     

    A l'honneur d'exposer René Cathelineau cultivateur, âgé de cinquante sept ans, père de famille, demeurant commune de Saint Paul du bois.

    Qu'à raison de ses services dans les anciennes armées Catholiques et Royales de l'Ouest et des fatigues occasionnées par la guerre, il croit avoir des droits acquis aux secours annuels et viagers qu'à titre de récompense et dans sa royale sollicitude sa Majesté a accordé par son ordonnance du 29 décembre dernier.

    Et que dans cette vue il joint à la présente demande qu'il en forme les pièces énoncées dans votre arrêté du 23 avril présente année :

    1° Le certificat de ses services signé de trois officiers Vendéens.

    2° Copie de son acte de naissance.

    Le certificat de Mr le maire qui constate qu'il ne jouit d'aucune pension ni secours sur les fonts de l'Etat.

    L'exposant vous supplie Monsieur le Préfet de recevoir avec votre bienveillance ordinaire cette demande et de la soumettre avec recommandation s'il vous plaît au gouvernement de sa Majesté.

    Ce faisant rendrez justice a celui qui est avec respect votre très humble serviteur.

    Le maire de Saint Paul du Bois atteste la sincérité du présent exposé, à la mairie le 28 mai 1825. »

    signé, l'adjoint.

     

    Certificat du chirurgien. 

     

    « Je soussigné chirurgien à Vezins canton de Cholet, arrondissement de Beaupréau (Maine et Loire).

    Certifie que Catelineaud René, ancien militaire vendéen porte à la partie postérieure supérieure de la tête une dépression profonde de l'os occipital : cette dépression produite d'après le rapport du blessé par un coup de crosse de fusil, dût alors compromettre l'existence du sujet par prafection secondaire du cerveau qui en résultat -illisible-

    Catelinaud porte de plus à la partie inférieure gauche de la poitrine une large cicatrice provenant d'un coup de sabre porté sur cette partie.

    Le dévouement de cet homme, sa profonde indigence le rende recommandable et digne de commisération. » 

    Vezins deux mars 1830.

    signé : Bourdier chirurgien.

     

    Certificat de services.

     

    « Nous soussignés commandant et officiers de la 2ème Division du 4ème corps de l'Armée Royale de l'Ouest, ayant résidence dans le canton de Vihiers département de Maine et Loire.

    Certifions que Cathelineau René, cultivateur, né et demeurant à Saint Paul du Bois ; a servi dans l'Armée Royale pendant les années 1793, 94, 95, 96 et 99 sous le commandement de MM les généraux de La Rochejacquelein, Dautichamp, Stofflet, qu'il a pris part à différentes batailles, notamment à celles de Vihiers, Coron, Cholet, Fontenay, Châtillon etc... et qu'il s'est constamment montré en tout temps un fidèle serviteur du Roi et que même dans les cents jours il quitta sa famille pour se réunir aux armées de la légitimité. En foi de quoi nous délivrons le présent pour servir et valoir ce que de raison. »

    A vihiers le 20 mai 1825.

    signé : Cailleau chef de bataillon 2eme division – 4ème corps. Challet ancien capitaine de Coron. - Gontard, maire. - Le maire de la commune de Somloire – adjudant Major de la division du dit-lieu.

     

    René Cathelineau, N° 2....

     

    René Cathelineau est décédé le 8 janvier 1839 au village du Gros Chêne à l'âge de 69 ans. Son épouse, Marie Bordier est décédée le 17 janvier 1850 dans ce même village à l'âge de 72 ans, (vue 113/179).

     

     

    Sources:     

    - Archives Départementales de Maine-et-Loire, tous droits réservés 

    - Dossiers Vendéens n°2 -1M9/96n°2. 

    - Registres d'Etat civil de Saint-Paul-du-Bois. 

    - Photo: de l'auteur. 

                                                  

     

    Xavier Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :