• René Brÿ....

     

    René Brÿ de la paroisse de la Plaine, 

    cavalier d'ordonnance de Monsieur Henry... 

     

               

     

    René Brÿ....René Brÿ est né et a été baptisé le 15 avril 1774 à la Plaine. Il est le fils de Jean Brÿ, notaire et de Demoiselle Charlotte Richaudeau, son parrain a été Jean-Nicolas Brÿ, son frère et marraine Charlotte-Marie-Victoire Brÿ, sa sœur.

             Il participe à toutes les batailles et combats de la Vendée et d'outre-Loire comme cavalier d'ordonnance de Monsieur Henry, partageant ainsi tous les dangers avec son général. Il semble avoir été blessé, car il a une infirmité de la jambe droite occasionnée par la guerre. Il exerce la profession de fabricant de mouchoirs.

    Le 27 janvier 1806, à 31 ans, il épouse à Rablay une parente : Nicolle Brÿ, âgée de 18 ans, née le 7 septembre 1787 à Rablay, fille de  Nicolas Brÿ, maître chirurgien-officier de santé et de Renée Rompillon (vue n° 316/345 baptême 1787 Rablay -vue n°45/126, mariage). De cette union sont issus :

     

    1° Georges-Abel Brÿ, né le 24 avril 1807 à la Plaine.

    2° Victor-Anne Brÿ, né le 13 juin 1808 à la Plaine.

    3° Joséphine Brÿ, née le 16 août 1810 à la Plaine.

    4° Eugène-Aimé Brÿ, né le 28 avril 1812 à la Plaine.

    5° Eugénie-Léonore, née le 29 décembre 1821 à la Plaine.

    6° Louise-Adèle Brÿ, née le 8 octobre 1824 à la Plaine.

     

    René Brÿ....

    Le 30 mai 1825 il dépose une demande de pension à la Plaine sous le n°11.

     

             « A Monsieur le Préfet du département de Maine et Loire à son hotel. 

     

    A l'honneur de vos exposer René Brÿ fabricant demeurant à la Plaine canton de Vihiers arrondissement de Saumur département de Maine et Loire ; qu'il s'est constamment montré, avec zèle et dévouement pour la cause sacrée du trône et de l'autel pendant toute la durée de la guerre de la Vendée et dans la campagne d'outre Loire étant cavalier d'ordonnance de feu Monsieur Henry de la Rochejacquelin général en chef de l'armée ayant été présent avec lui dans tous les combats qui ont eu lieu dans la Vendée, qu'outre et Loire ce considéré Monsieur le Préfet à l'honneur d'exposer qu'il est père de six enfants et ayant une infirmité à la jambe droite occasionnée par la guerre qui l'empêchent de travailler, ayant peu de bien pour vivre et pour élevé sa famille, il vous supplie de daigner le faire jouir des biens faits accordés par sa Majesté par son ordonnance du 3 décembre 1823 et de son ordonnance du 4 août 1824 aux vrais soldats Vendéens ce qu'octroyant ayant égard à sa famille qu'il a mérité par sa bravoure. 

    Le suppliant prend la liberté d'assurer de ses sentiments respectueux et de redire : l'exposant a perdu près de six mille francs dans les guerres de la Vendée. 

    Monsieur le Préfet, votre très humble et très obéissant serviteur et de notre auguste Monarque, le fidèle sujet.   

     

             Signé R. Brÿ. » 

     

             Certificat des officiers :

     

    « Armée Royale d'Anjou et de Haut-Poitou – Etat de service de Brÿ René. 

    En quatre vingt treize ayant fait toute la campagne et en quatre vingt quatorze ayant passé la rive droite de la Loire, s'étant trouvé à toutes les batailles qui ont eu lieu en Brétagne sous les ordres de feu Monsieur Henry de la Rochejacquelin, ayant été toujours de son escorte et ayant perdu dans cette guerre près de six mille francs. 

             Nous Jean Ménard Chevallier de l'Ordre de Saint-Louis et Militaire de Saint-Louis, ancien chef de Division - Armand Débillot adjudant-major de la deuxième Division du 4ème corps et Jacques Chalet capitaine de la dite division. Certifions que le nommé Brÿ René a servi sous nos ordres en qualité de cavallier d'ordonnance de feu Mr Henry de la Rochejacquelin général en chef de la dite armée royale Vendéenne.  

             En fois de quoi nous lui délivrons le présent pour servir et valoir ce que de raison. Fait à la Plaine le dix neuf mai mil huit cent vingt cinq. 

     

             signé : Menard chef de Division – Debillot – Challet. » 

     

    René Brÿ....

    René Brÿ est décédé à la Plaine, le 20 juillet 1852. 

    (vue n°168/187 la Plaine)

    Joséphine-Nicole Brÿ est décédée à la Plaine le 1er mars 1863.

     

    Sources:   

    Archives Départementales du Maine-et-Loire tous droits réservés – Dossiers Vendéens : René Brÿ - dossier 1M9/-92. - copie du certificat de services- pièce n°2/5) 

    Registres d'Etat civil de la commune de la Plaine et Rablay-sur-Layon.  

    Photo: de l'auteur. 

     

                                                          

                             

     

    X. Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :