• Pierre Terrien....

                        

    Pierre Terrien, grièvement blessé, est soigné par 

    Honoré Renoul, chirurgien de l' Armée Catholique et Royale.

     

     

                                     


    Pierre Terrien....En 1794 Pierre Terrien reçoit une balle en pleine poitrine au combat du Grimault à la Chapelle-Basse-Mer, le projectile n'ayant pu être extrait y resté logé.

      En février 1824, il dépose une demande de pension dont la teneur suit :

     

    « A son Excellence le Ministre de la Guerre,

     

    Pierre Terrien, soldat Vendéen résidant à Drain (Maine et Loire).

    Monseigneur,

    Me trouvant du nombre de ces Vendéens qui ont versé leur sang pour la défense du trône et de l'autel et auxquels sa Majesté promet des secours ; J'ai l'honneur de vous adresser ci-jointes les pièces exigées pour tel effet d'après l'Ordonnance royale du trois décembre dernier en vous priant d'y jetter un coup d'oeil et de prendre en considération la position de celui qui est bien respectueusement

    De votre Excellence, le très humble et très obéissant serviteur. 

    ne sait signer – Drain le 10 mars 1824. »

     

    Certificat de notoriété :

     

    « L'an mil huit cent vingt quatre, le premier mars,

     

    Devant nous Pierre-Louis-Victorien Poulain Juge de Paix de Champtoceaux quatrième arrondissement de Maine et Loire à comparu :

     

    1°René Renou, métayer, âgé de cinquante six ans demeurant à Saint-Sauveur, commune de Landemont, soldat vendéen.

    2°Pierre Sebileau, métayer, âgé de quarante sept ans demeurant en la même commune aussi soldat vendéen.

    3° Pierre Briand, menuisier à Champtoceaux âgé de cinquante et un an, cavalier vendéen.

    Lesquels ont attesté que Pierre Terrien, métayer à la Picardière dite commune de Landemont, né à Saint-Laurent-des-Autels le 17 juin 1773 a servi comme soldat dans les armées vendéennes commandées successivement par les généraux de Bonchamps, Stofflet et d'Autichamp, qu'il a assisté à plusieurs affaires et notamment à celle du Grimault en la commune de la Chapelle-Basse-Mer qui eut lieu en l'année 1794 – où il fut blessé d'une balle qui lui traversa une partie de l'estomac et est resté dans l'épaule droite ; qu'il est à leur connaissance qu'il s'est toujours comporté en brave et fidèle serviteur du Roi.

    En foi de quoi nous avons rapporté le présent acte de notoriété pour servir et valoir ce que de raison, conformément à l'Ordonnance du Roi du trois décembre dernier – sous notre seing et celui du dit Briand, les deux autres témoins ayant déclaré ne savoir signer, de ce enquis après lecture, en la salle ordinaire de nos séances à Champtoceaux, les dits jour et an.

     

    signé Poulain et Briand. »

     

    Certificat du chirurgien Renoul* du Loroux-Bottereau :

     

    « Je soussigné chirurgien demeurant ville et commune du Loroux-Bottereau département de la Loire-Inférieure déclare avoir parfaite connaissance d'avoir donné des soins au nommé Pierre Terrien de la commune de Landemont, dans une playe qu'il reçut dans la partie droite de la poitrine occasionnée par une balle qui a pénétré dans cette cavité#

    # Je certifie qu'ayant visité le dit Pierre Terrien, j'ai trouvé que le présent certificat était conforme à sa blessure et que la balle ayant pénétré dans la poitrine et qui y est restée est très nuisible à ses travaux. 

    Drain, le 24 février 1824.

    Cette blessure a été reçue dans une affaire qui eut lieu dans la guerre dite de la Vendée en mil sept cent quatre vingt quatorze.

    Délivré au Loroux-Bottereau, le premier novembre de l'an mil huit cent vingt et un. »

     

    Signé H. Renoul.

     

    « Je soussigné adjoint de la commune du Loroux Bottereau département de la Loire-Inférieure ; certifie que s'est bien la signature de Monsieur Renoul chirurgien de notre commune en Mairie au Loroux, le 30 novembre 1821.   

    Signé Mauget adj. »

    Pierre Terrien....

     

    * Honoré-Aymé Renoul est né le 30 avril 1766 à la Rivellerie paroisse de Drain. Chirurgien de marine, médecin au Loroux-Bottereau, il rejoint l'Armée Catholique et Royale où il exerce la fonction de Chirurgien-Major. Il épouse le 24 novembre 1794 à Landemont, Marie-Perrine Bourand, fille d'un Maître chirurgien de Vertou opérant à l'armée de Charette. 

    Honoré-Aymé Renoul est décédé rue des Forges au Loroux, le 2 février 1844. 

     

    Pierre Terrien est né au Grand Pasnoir le 17 juin 1773 à Saint-Laurent-des-Autels, il est le fils de Jean Terrien et de Anne Maingui.

    Il épouse le 13 septembre 1802 à Landemont, Marie Petiteau, née le 13 octobre 1772 à Champtoceaux, fille de Jean Petiteau, laboureur, et d’ Anne Terrien. De cette union est issue :

     

    - Anne Terrien, née le 10 mai 108 à St Sauveur de Landemont.

     

    Sources :   

     

    -Archives Départementales de Maine-et-Loire tous droits réservés- Dossiers Vendéens – 2 -1 M9/336. - copie du certificat du chirurgien – vue n°5/8 - Registres état civil de Landemont, Champroceaux, Saint-Laurent-des-Autels. 

    -Photos: de l'auteur.

     

                                                  

     

    Xavier Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :