• Pierre Achard....

     

    Pierre Achard de la paroisse de Cossé, 

    tue trois hussards à la bataille de Fontenay – Ordre du Lys. 

        

                

       


    Pierre Achard.... C'est incroyable le nombre de hussards qui perdirent la vie en Vendée. Il est vrai que leur armement et leur harnachement faisaient d'eux une cible de choix.

      En effet, au moment de la Révolution, le hussard est équipé du mousqueton modèle 1767 et 1786, petite arme très maniable pour un cavalier, d'une paire de pistolets modèle 1763 et du superbe sabre modèle 1777-1783-1786, qui sera modifié en l'an IV. 

    Sur le document joint, vous apercevrez une tenue complète d'un cavalier du 1er escadron du 7ème régiment de hussards. Ces pièces exceptionnelles sont actuellement conservées au château de l'Empéri.

    Le 7ème régiment de hussards a combattu en Vendée et s'est signalé par ses exactions.

     

    Pierre Achard....

    Les états de services de Pierre Achard sont élogieux :

    - Blessé à la main droite d'un coup de sabre à l'affaire de Fontenay, y a tué trois hussards.

    - Blessé au village de Champ d'une balle à la jambe gauche.

    - Avec 30 hommes, fait 400 prisonniers à Vihiers.

    - Au Bois Grolleau, deux cents prisonniers.

    - Contribue à la prise de Chalonnes et à la déroute de l'ennemi à Chaudron.

     

    Il est présent sur les champs de bataille de Coron – Vezins – Cholet – Beaupréau – St Pierre de Chemillé – Vihiers – Thouars – Parthenay – La Chataigneraie – Fontenay – Doué – Montreuil – Saumur – Châtillon -  Chantonnay – Bressuire – Torfou – Moulin aux Chèvres - Cholet. En 1794 : Gesté – Saint-Florent – Jallais – les Aubiers et autres.... et la "campagne de 1814".

    Il a été breveté pour marque de son dévouement de la décoration du Lys. 

    ''Il s'est constamment montré à la tête des colonnes royalistes, que ses blessures sont honorables'' 

     

    Pierre Achard....

    Le 29 juin 1825, il dépose une demande de pension :

     

    «  A Messieurs les Membres composant la Commission Royale. 

     

    Messieurs,

     

    A l'honneur de vous exposer Achard Pierre cultivateur, demeurant commune de Cossé, canton de Chemillé, arrondissement de Beaupréau département de Maine et Loire : que depuis 1793, en may, il n'a cessé de se montrer à la tête des colonnes royalistes Vendéennes ; que ses blessures et les sacrifices tant pécuniaires que personnels ne lui ont rien coûté faisant avec résignation, tout ce qui pouvait contribuer au soutien de la cause sacrée du trône, comme il n'a jamais fait de réclamations pour ses longs et pénibles services, il prend la liberté de vous mettre aujourd'hui sous les yeux sa première demande, convaincu que d'après votre justice vous daignerez le compter au nombre de ceux à qui l'ordonnance de sa Majesté promet une récompense proportionnée à leur zèle et à leurs travaux, ce à quoi accédant, vous comblerez les vœux d'un brave et fidèle Vendéen qui n'a vécu que pour exposer sa vie et sa fortune pour son Dieu et pour son Roi. 

    À Cossé le 29 juin 1825. 

    signé P Achard. » 

     

    Pierre Achard, est né et a été baptisé le 3 décembre 1769 au Voide. Il est le

    fils de Pierre Achard, métayer à la Jourie et de Marie Houet. Il se marie le 11 septembre 1798 (25 fructidor de l'an 6) à Cossé (vue n°32/60 mariages Cossé),

    avec Jeanne Moreau, née le 1er janvier 1770 à Cossé, fille de Charles Moreau et de Jeanne Michelet. De cette union sont issus :

     

    1- Charles Achard, né le 5 pluviôse an 7 à Cossé.

    2- Jeanne Achard, née le 3 vendémiaire an 10 à Cossé.

    3- Joséphine Achard, née le 12 juin 1808, idem

    4- Marie Achard, née le 12 juin 1808, idem.

    5- Mathurin Achard, né le 25 germinal an 11, idem.

    6- Charles-Mathurin Achard, né le 25 germinal an 11, idem.

    7- Louise Achard, née le 24 septembre 1810, idem.

    8- Joséphine-Jeanne Achard, née le 14 mai 1812, idem.

     

    Pierre Achard est décédé le 31 décembre 1851 à Cossé.

    Jeanne moreau est décédée 8 décembre 1820 à Cossé.

     

    Sources :   

     

    Archives Départementales du Maine-et-Loire tous droits réservés – Dossiers Vendéens: Achard Pierre - dossier 1M9/22. Certificat de services, vue n°1/3. 

    Registres d'état civil de Cossé et du Voide. 

    Photo: de l'auteur et crédit photo de la Gazette des Armes – n°80 -de mars 1980 - page 25. 

                                                        

     

     X. Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :