• Notes inédites sur le combat de Fréligné....

     

    Notes inédites sur le combat de Fréligné…

     

     

    Fréligné a déjà été abordé ici et ici. En complément je vous propose cette note découverte dans les délibérations municipales de Noirmoutier-en-l’Ile. Le document est retranscrit d’après une copie, avec son orthographe originale.

     

    « Challans le 30 fructidor, l’an 2 républicain, (16 septembre 1794)

    Les administrateurs du district de Challans aux citoyens composant la commission municipale de Beauvoir.

    Citoyens,

    Vous êtes surpris de ce que nous avons pas donné connaissance de l’événement qui eut lieu au camp de Fréligné dans la soirée d’hier. Vous êtes plus surpris encore de notre silence quand vous êtes informés que nous étions prêts à nous replier.

    Oui, citoyens, nous étions prêts à nous replier, mais à quelle heure ! à 9 h du soir. Et c’était précisément sur votre pays que nous comptions le faire pour de là passer à l’ile de la Montagne ou à l’ile Marat ! (1) et c’eut été par vous que vous eussiez appris ce fâcheux événement. Ne nous imputez aucun tort. Si vous n’avez pas de forces, c’est la faute des généraux et non de la nôtre, puisque nous avons fait des démarches pour cela. Il est malheureux qu’elle aient été infructueuses. Du courage, citoyens, et nous aurons le plaisir de vaincre les scélérats qui, dans ce moment, semblent avoir quelque avantages mais cela ne durera pas. Au reste le mal n’est pas si grand qu’on l’a dit. 150 hommes à peu près ont été égorgés, mais des ennemis en nombre ont payé de leur tête l’attaquent (sic) qu’ils firent d’un camp où ils auraient été écrasés si les sentinelles eussent fait leur devoir. Au lieu de cela l’ennemi fut dans le camp avant qu’on s’en fût aperçu. Il parait que deux bataillons, ceux du 3° g° et le 6° de la Côte d’or se sont bien battus, leurs commandants ont été tués et beaucoup d’officiers. La majeure partie de ce camp se replia sur le camp de Ligneron. Le camp en entier  s’est replié sur Challans afin de protéger le Marais et paroisses environnantes. Au reste, nous ne vous prescrivons point la conduite que vous avez à tenir, nous ne voulons point mériter des reproches de votre part, mais nous ne vous en font pas une obligation ; c’est à votre prudence à régler vos démarches.

    Salut et fraternité.

    Bodet, pr le président. »

     

    Voici donc ce rapport qui minimise au maximum la véritable déculottée prise par les troupes républicaines à Fréligné. A tel point que les autorités du district de Challans envisageaient un repli sur Noirmoutier…

    RL

    Août 2017

     

    Note :

    (1)  L’Ile de la Montagne correspond à l’ile de Noirmoutier, l’Ile Marat, à celle de Bouin.

    Sources : AD85, « Notes historiques » in « Délibérations municipales” de la commune de Noirmoutier-en-l’Ile, Vue 86 /141. Sans cote.

     

    Fréligné sur le cadastre de 1839. Le camp, de forme carrée se situait entre Fréligné et l’Epiardière :

     

     

    Notes inédites sur le combat de Fréligné....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :