• Michel Cassin, onze heures sous les cadavres de Savenay....

     

    Michel Cassin de la paroisse de Chanteloup, 

    reste onze heures sous les cadavres de Savenay… 

     

               

     

    Michel Cassin, onze heures sous les cadavres de Savenay....La survie de Michel Cassin relève du miracle car la campagne d'outre-Loire fut un véritable calvaire pour l'armée Vendéenne, coupée de tout ravitaillement avec ses femmes, ses enfants, ses vieillards.

    Déjà le 17 Frimaire de l'an deux (7 décembre 1793), le froid est si vif du côté de la Flèche que les soldats et les enfants couchés au bivouac, sur le sol ne peuvent se relever. Le Dimanche 22 décembre, les Vendéens arrivent à Savenay sous une pluie de neige fondue (Abbé Deniau p. 334 et 429 du Tome III). Les 22 et 23 Décembre, la bataille se déroule par un froid humide accompagné d'un épais brouillard, ce sera le linceul de l'Armée Catholique et Royale...

             Le capitaine Cassin va rester onze heures parmi les morts, ''couchés parmi les morts et y fut pris comme tel''. Il va perdre son oncle, sa tante et tous ses frères et sœurs. On ne sait absolument rien des circonstances de sa survie, sauvé par des mains charitables? Gracié? Il n'en dit mot dans sa demande de pension.

     

    Michel-Joseph Cassin est né le 19 mars 1768 à Chanteloup. Il est le fils de Jacques-Gabriel Cassin, propriétaire-marchand de bois à Chanteloup et de Renée Brunet qui se sont mariés le 3 juillet 1747 à Chanteloup et auront huit enfants, dont six disparaîtront au cours des guerres de Vendée :

     

    1° Marie Cassin, née le 27 janvier 1750 à Chanteloup – tuée.

    2° Perrine Cassin, née le 11 novembre 1752, idem – tuée.

    3° Gabriel Cassin, né le 15 décembre 1754, idem – tué.

    4° Jacques Cassin, né le 20 avril 1757 et décédé le 4 décembre 1767.

    5° François Cassin, né le 29mars 1760, idem - tué.

    6° Pierre Cassin, né le 17 janvier 1763 idem, - tué.

    7° Louise Cassin, née le 18 juillet 1765, idem - tuée.

    8° Michel-Joseph Cassin, né le 19 mars 1768 à Chanteloup. 

     

    Il se marie le 27 janvier 1812 à Trémentines avec Marie-Anne-Catherine-Georgette Maugin née le7 juin 1777 à Trémentines, fille de Martin Maugin marchand de vin et de Marie-Anne Huau dame de la Bernardrie. De cette union sont issus : 

     

    1° Désiré-Joseph Cassin, né le 12 juillet 1814 à Trémentines.

    2° Marie-Joséphine Cassin, née le 12 novembre 1815, idem.

    3° Aimé-Henry Cassin, né le 22 août 1817 et qui sera maire de Trémentines.

     

    Le 14 septembre 1827 il dépose une demande de pension à Trémentines, en ces termes :

     

    «  A son Excellence le Ministre de la Guerre, en son hotel à Paris. 

            

    Monseigneur,

     

    Le Sieur Cassin Michel, Joseph, né à Chanteloup, le 19 mars 1768, et domicilié à Trémentines (Maine et Loire) a l'honneur de vous exposer qu'il a servi avec bravoure et distinction en qualité de capitaine dans les Armées Catholiques et Royales de la Vendée à toutes prises et reprises d'armes depuis 1793 jusqu'en 1815, et qu'il n'a cessé en toutes circonstances de prouver son dévouement pour la cause sacrée de la légitimité de l'autel et du trône du prince auguste qui nous gouverne et de son auguste famille, ainsi qu'il résulte de l'état de ses services ci-joint ; qu'il perdit lors de la Révolution une partie de sa fortune, qu'il a été blessé à la tête et qu'il faillit perdre la vie à l'affaire de Savenais étant resté près de onze heures parmi les morts. 

    D'après cet exposé Monseigneur, il prie votre Excellence, de lui faire obtenir une pension à la quelle il croit avoir droit. 

    Il attend cette faveur de votre justice et de votre humanité, et il est avec un profond respect, Monseigneur, de votre Excellence le très humble et très obéissant serviteur.   

    Signé : Michel Cassin, ancien capitaine. A Trémentines, le 14 septembre 1827. » 

     

    Michel Cassin, onze heures sous les cadavres de Savenay....

     

             Le certificat de service:

     

    «  Nous soussignés anciens officiers dans les armées royales de l'Ouest, certifions que le Sieur Cassin Michel, Joseph, né à Chanteloup le 17 mars 1768 et domicilié à Trémentines a servi en qualité de capitaine sous les ordres de Messieurs Cathelineau, d'Elbée, de Bonchamps, de la Rochejaclin, Stofflet et d'Autichamp, depuis 1793  ; jusqu'en 1815 à toute prise et reprise d'armes, qu'il a assisté à tous les combats qui furent donnés notamment à Cholet, Vihiers, Thouars, Montreuil, Nord et Nantes  ; à Châtillon il fut blessé à la tête, aussitôt guéri, il marcha de rechef et assista à toutes les autres affaires qui eurent lieu dans la Vendée  ; et ensuite il passa la Loire. 

    Il s'est battu avec bravoure et distinction à Laval, à Château Gontier, à Granville il monta un des premiers à l'assaut sur le fort d'où il tomba de haut en bas, et il en a éprouvé un effort dont il se ressentira toute sa vie. De là à la Flèche, Blin et Savenais, où il faillit perdre la vie ; il fut près de onze heures couché parmi les morts, et y fut pris comme tel. 

    Il perdit son oncle, sa tante, ses frères et sœurs qui furent victimes de la Révolution et une partie de ce qu'il avait. 

    En foi de quoi nous lui avons délivré le présent pour valoir ce que doit. 

    Fait à Trémentines le treize septembre mil huit cent vingt sept. 

     

    signé : Jean Brunet capitaine – Pierre Dénécheau, capitaine – Legeay Chevalier de l'ordre de la Légion d'Honneur- commandant la subdivision de Montfaucon. » 

    Michel-Joseph Cassin est décédé à Trémentines le 2 janvier 1850. 

    Marie-Anne-Catherine-Georgette Maugin est décédée à Trémentines le 25 juin 1825. 

     

    Sources:   

    Archives Départementales du Maine-et-Loire tous droits réservés – Dossiers Vendéens:Michel-Joseph Cassin - dossier 1M9/-96. - copie du certificat de services- pièce n°2/2). 

    Registres d'Etat civil de la commune de Chanteloup et de Trémentines.  

    Photo: de l'auteur et la bataille d'Eylau d'Eugène Delacroix. 

                                                        

     X. Paquereau pour Chemins Secrets 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :