• Mathias Benoît....

     

                                                            

                   Mathias Benoît de la paroisse de la Chapelle-du-Genêt. 

                        Chef de bataillon dans le corps des chasseurs. 

                    Chevalier de l'Ordre Royal de la Légion d'Honneur. 

                 

     

                           

    Mathias Benoît....  Nous ne connaîtrons sans doute jamais les circonstances dans lesquelles ce Breton du Finistère est arrivé dans les Mauges au moment de la Révolution (Volontaire du Finistère?).

      En parcourant le dossier de Claude Halleraud (dossiers Vendéens 1M9/208 vue n°7/12), daté du 27 juin 1824; nous remarquons qu'un des témoins : Mathias Benoît, est chevalier de la Légion d'Honneur. (dossier non communiqué par Archives Nationales de la Légion d'honneur dans la base Léonore).

     

      Mathias Benoît se marie le 28 janvier 1806 à Gesté. Il est né le 11 février 1773 à Kerpernen paroisse de Briec dans le Finistère, exerce la profession de marchand-fabriquant à la Chapelle-du-Genêt et est âgé de 32 ans. Il est le fils des défunts Pierre Benoît, cultivateur, et de Marie-Anne le Coz domiciliés à Briec. Il épouse Marie-Françoise Brégeon, rentière, domiciliée à Gesté, âgée de 19 ans, née le 19 mai 1786 à la Chapelle-Heulin en Loire-Inférieure. Elle est la fille des défunts Pierre Brégeon, maître en chirurgie et de Marie-Louise Boutin, domiciliés de leur vivant à la Chapelle-Heulin.

     

      Nous remarquons à ce mariage, la présence de :

     

    1° Jacques Vivant, notaire public, âgé de 55 ans du Loroux-Bottereau parent de l'épouse.

    2° Jean Pineau, rentier, domicilié à Vallet, âgé de 79 ans, oncle par alliance de l'épouse.

    Louis Lhuillier, propriétaire, domicilié à la Chapelle-du-Genêt, âgé de 37 ans, ami de l'époux. (Louis Lhuillier était chef d'une Division du Général Stofflet, obtînt une retraite de colonel et se distingua en 1815 à Rocheservière : voir le Sacré-coeur de Louis Lhuillier.

     

      En 1824 il est domicilié à Gesté, propriétaire et sans postérité. '' A fait toutes les anciennes guerres et celle de 1815 en qualité de chef de Bataillon.'' (vues n°6/26 et n° 26/26 SHD XU/16.20 – Archives Départementales de la Vendée) et est proposé pour recevoir la Légion d'Honneur...''

     

      Mathias Benoît, propriétaire, est décédé dans sa maison au bourg de Gesté, le 28 mai 1850 à huit heures du soir à l'âge de 77 ans.

      Son épouse Marie Brégeon, propriétaire, est décédée à Gesté, le 12 juillet 1868 à cinq heures du matin, à l'âge de 82 ans.

     

    Mathias Benoît....

     

     

    Sources: Archives Départementales du Finistère, tous droits réservés 1MIEC 31/3 baptêmes-mariages (1768-1782) Briec Finistère vue 205/593 - Archives Départementales de Maine et Loire tous droits réservés, commune de Gesté - mariages 1806, vue n°86 - Archives Départementales de la Vendée tous droits réservés.    

     

                                                                            Xavier Paquereau pour Chemins secrets


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :