• Marie-Antoinette-Dorothée de Lonlay....

     

     

    Marie-Antoinette-Dorothée de Lonlay,

    veuve de Russon, demande une pension.

     

     

                

     

    Marie-Antoinette-Dorothée de Lonlay....Epouse d'un capitaine de cavalerie ayant servi dans l'armée de Condé, Madame de Russon se trouve dans une situation difficile depuis le décès de son mari.

    Marie-Antoinette-Dorothée de Lonlay de la Tirardière du Breuil est née au château des Belles-Ruries paroisse de Monnaie en Touraine, le 9 juin 1773 et a été baptisée le 10 du même mois. Elle est la fille de Messire Antoine-François de Lonlay, chevalier, seigneur de la chatellenie de Monnoye, des Belles-Ruries, Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis et de Marie-Catherine-Andrée  Roy de Courpon de la Venade (Vue n°12/25 Monnaie).

    Les Lonlay sont originaires de Normandie et de Bretagne, ils font partie de la vieille noblesse. C'est une famille d'écuyers de pères en fils depuis 1553.

    Le 10 février 1767 Antoine-François de Lonlay, ancien capitaine du régiment Royal de la Marine, épouse donc Marie-Catherine Roy de Courpon originaire d'une famille de notaires de la Martinique et de Saint Domingue.

      Cette famille et ses domaines réussissent à passer les années troubles de la Révolution sans trop de dommage car Monsieur de Lonlay n'émigre pas. L'épouse  d'Antoine-François est même choisie comme marraine du drapeau de la Garde Nationale lorsqu'il reçoit sa bénédiction à l'église...

    Le 26 juin 1770, Antoine-François avaient acheté les Belles-Ruries pour 94000 livres, château qu'il réussira à conserver. Un petit ''couac'' quand même, le 14 juillet, lorsqu'il s'agit de prêter le serment fédératif ; Antoine-François s'abstient, puis s'exécute en insultant au passage les citoyens qui avaient douté de son patriotisme...

     

    Marie-Antoinette-Dorothée de Lonlay épouse à Monnaie, le 26 avril 1808, René de Russon d'une famille de la noblesse de robe peu fortunée (vue n°165/359 Monnaie).

     

    René de Russon est né le 16 décembre 1770 à Thouarcé (vue n°128/176 Thouarcé). Il est le fils de Claude-René de Russon, Ecuyer, seigneur de Bonnezeaux* et de Marie Jeanne de Poilpré. Il est le beau-frère d'Alexandre Gérard de la Calvinière qui avait épousé Marie de Russon en 1802, (personnage qui a fait l'objet d'un billet dans ce blog). C'est un ancien capitaine de cavalerie, qui a émigré et servi dans l'armée de Condé.

    Il a été fait Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis le 7 mars 1815. Propriétaire, il décède le 3 septembre 1826 à Thouarcé (vue n°100/174).

     

    * Le château de Bonnezeaux domine la vallée du Layon. Le logis actuel date de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe et est toujours habité par la descendance. 

     

    Devenue veuve et dans la gêne, Madame de Russon dépose une demande de pension au début de l'année 1827. 

     

    « Paris, le 24 mars 1827. 

    Ministère de la Maison du Roi – pensions et secours. 

     

    Monsieur le sous-préfet, je vous prie de vouloir bien prendre confidentiellement et me transmettre le plus tôt possible des renseignements très circonstanciés sur les ressources, les charges, la conduite, les services et les causes d'infortunes de Madame de Russon née de Lonlay demeurant à Thouarcé. 

    Elle sollicite une pension et des secours des bontés du Roi, mais avant de statuer sur sa demande, je désire savoir positivement si la pétitionnaire a des titres aux bienfaits de sa Majesté, si elle en est digne et s'ils lui sont indispensables. 

    Je voudrais enfin savoir si cette personne a des indemnités à réclamer et qu'elle en serait la quotité. 

    Recevez, je vous prie, Monsieur le sous-Préfet tous mes remerciements et l'assurance de ma considération distinguée. 

    Le Ministre Secrétaire d'Etat au Département de la maison du Roi. 

    signé le Duc de Doudeauville. » 

     

    Lettre de Monsieur de Cambourg, Maire de Thouarcé.

     

    « Thouarcé le 5 mai 1827 – n°93 

    Le maire de la commune de Thouarcé à Monsieur le Préfet de Maine et Loire. 

     

    Monsieur le Préfet, 

    D'après la demande que vous m'avez fait l'honneur de m'adresser le 21 avril dernier, sur la position de Madame veuve de Russon, née de Lonlay ; j'ai l'honneur de vous dire que la fortune de feu Mr de Russon, Chevalier de l'Ordre de Saint-Louis, a été entièrement absorbée par les dettes qui existaient lors de sa mort, et les reprises de sa veuve de manière que les enfants au nombre de trois, n'ont rien à espérer de la fortune de leur père. » 

     

    1° René-Adien,de Russon, né le 16 juin 1810 à Monnaie.

    2° Marie-Dorothée de Russon, née le 28 janvier 1813 à Thouarcé.

    3° René-Raphaël de Russon, né le 20 juillet 1818 à Angers.

     

    « Ces trois enfants, deux garçons, une fille sont au collège ou en pension, ce qui occasionne par conséquence une forte dépense et cependant nécessaire pour l'éducation que doivent recevoir des enfants nés dans le rang qu'occupait dans la société, Mr de Russon. 

    Monsieur de Russon avait émigré et servi par continuité dans l'armée de Condé jusque vers le milieu de 1797, sa conduite a toujours été bonne. 

    Madame de Russon n'étant point née dans ce département, je ne peux dire sa fortune actuelle, mais elle vit de la manière la plus économique et la plus retirée. 

    Elle espère une pension d'indemnité de St Domingue, mais je crois que ce ne sera qu'une faible pension. 

    J'ai l'honneur d'être avec respect, Monsieur le Préfet, votre très humble et obéissant serviteur.   

    Signé : de Cambourg, Maire. » 

     

     

    Sources:   

     

    Archives Départementales du Maine-et-Loire tous droits réservés – Dossiers Vendéens : de Lonlay - dossier 1M9/246. Vues n°1,4 et 5/7 - Etat civil de la commune de Thouarcé et Angers. 

    Registres d'état civil de Monnaie, archives départementales d'Indre et Loire, tous droits réservés. 

    Photo : de l'auteur et crédit photos de la Touraine insolite – château des Belles-Rurie.                                     

     X. Paquereau pour Chemins Secrets 

     

    Marie-Antoinette-Dorothée de Lonlay....

    Marie-Antoinette-Dorothée de Lonlay....

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :