• Marc Hayer, de Saix....

                              

    Marc Hayé, aubergiste de la commune de Saix (Vienne), 

    guillotiné à Poitiers le  9 Floréal de l'an 2, 

    pour avoir abattu l'arbre de la liberté… 

                     

                    

     


    Marc Hayer, de Saix.... En 1793, le hameau de ''Belle Cave'' se situe au carrefour du Poitou, de l'Anjou et de la Touraine. Ce lieu-dit de la commune de Saix, compte trois auberges, celle des Trois-Canards, des Trois-Pigeons et des Trois-Marchands. Marc Hayé, âgé de 43 ans, natif de Belligné dans le district d'Ancenis (Loire-Inférieure) est le propriétaire de l'auberge des Trois-Marchands. Il n'aime pas la république et voit d'un très mauvais œil toutes les nouveautés et surtout l'arbre de la liberté de Saix et son bonnet de la liberté, symboles de ce qu'il exècre.
     

     

    Après la prise de Saumur, les Vendéens font une incursion dans le petit village de Saix situé près de Fontevrault dans le département de la Vienne. En effet, le 10 juin, les Vendéens sont à Saumur, la rumeur.... ils sont à ''Belle Cave'' et vont abattre l'arbre de la liberté. Marc Hayé n'a jamais caché son soutien au Roi, mais il est vu derrière un cavalier Vendéen et comme toujours le salaud du village va le ''balancer'' ; c'est un habitant de ''Belle Cave'' nommé Joseph Cerclé, journalier.

     

    Cette fripouille déclare  : « Quelques jours après la prise de Saumur par les Brigands, il vit le nommé Hayé monté derrière un brigand à cheval qui fut abattre l'arbre de la liberté de la commune de Saix ». 

     

    Le lundi 9 Floréal de l'an 2 (28 avril 1794), Marc Hayé comparaît devant le tribunal Criminel de Poitiers. Parmi les faits qui luit sont reprochés  : Il a pris le bonnet de la liberté, l'a fait sauter en l'air et l'a foulé aux pieds en disant :   

    « Le voilà le bonnet qui nous met dans l'esclavage... AU DIABLE LA SACREE LIBERTE, plus de municipalité, au diable la sacrée municipalité...... 

    J'EMMERDE la sacrée municipalité... AU DIABLE LA NATION et VIVE LE ROI. » 

     

    Après avoir entendu l'accusateur public, le Tribunal se déclare convaincu que Marc Hayé est coupable de provocation à la royauté et d'émeutes contre-révolutionnaires. Il ordonne que le dit Hayé soit livré dans les vingt quatre heures à l'exécuteur des jugements criminels et mis à mort. Ses biens sont et demeurent acquis à la république. 

     

      Rendons hommage à ce royaliste en honorant sa famille par une brève généalogie. 

     

      Marc Hayé-Hayer-Hayée est né le 20 mai 1750 au village de la Haute-Lande à Belligné, il exerce la profession de Tisserand à Fontevrault avec son frère Etienne de 1780 à 1786 puis est tenancier de l'auberge des Trois-Marchands vers 1788 et exerce peut-être aussi son métier de tisserand. Il est le fils de Marc-Urbain Hayer et de Perrine-Marie Hallery originaires de la paroisse de Daon (Mayenne). Il se marie à Epieds en Anjou le 11 février 1779 avec Marie-Renée Desmier-Dixmier, née le 14 avril 1750 à Epieds et décédée le 11 mars 1823 à la Grande-Fontaine à Brézé où elle est qualifiée d'aubergiste. 

    L'acte de mariage d'un de ses fils, Jacques-André Hayé stipule qu'il est le fils de «  Marc Hayé, tisserand, décédé à Poitiers comme victime de la Révolution. » (Vue n°41 et 42/147, acte de mariage du 6 janvier 1813 à Raslay, archives de la Vienne). De cette union sont issus : 

     

    1° Sophie Hayer, née le 24 mai 1780 à Fontevrault. 

    2° Marc-Jacques Hayer, né le 17 août 1781 à Fontevrault. 

    3° Emilie-Sophie Hayer, née le 26 mai 1783 à Fontevrault. 

    4° Marie Hayer, née le 6 juin 1785 à Fontevrault. 

    5° Jacques-André Hayer, né le 31 mai 1788 à Fontevrault. 

    marié le 6 janvier 1813 à Raslay avec Marie-Rosalie Champion. 

    6° Jacinte Haydier, né le 12 juillet 1789 à Saix et + le 26 août 1789. 

    7° Louis Haydier, né le 12 juin 1792 à Saix, garçon laboureur à  Bizay, Epieds et décédé le 30 décembre 1865 à la Crépinerie commune de Brézé, journalier-vigneron. 

     

      Pour terminer, car dans ce cas de figure, il ne faut pas oublier de signaler la famille du judas, du félon, de la canaille, responsable de la mort de son voisin : Joseph Cerclet ou Cerclé. 

      Joseph Cerclé a été assez facilement identifiable. Le 13 octobre 1841, Joseph Cerclet, cultivateur, âgé de 80 ans, veuf de Marthe Turquois, né à Saix, fils de feu Pierre Cerclet et de Marie Lalleron est décédé à la Tourette (lieu-dit proche de la Belle-Cave) – voir cadastre. (vue n°99/105 décès de Saix 1823-1842) 

      C'est bien notre homme, puisque le 13 Ventôse de l'an 3 (3 mars 1795) - (vue n°34/136, 1793-1801), Joseph Cerclé est journalier, âgé de 32 ans et Marthe Turquois, âgée de 33 ans, domiciliés à Saix sont présents à la déclaration de la naissance de Louis Courtois, fils de Louis Courtois, journalier et de Marie Cerclé..... et le cercle se referme..... 

     

    Sources: Archives Départementales de la Vienne, du Maine-et-Loire, de la Loire-Atlantique tous droits réservés - Etat civil des communes de Saix, Fontevrault, Raslay, Epieds, Brézé, Belligné – Cadastre de 1841-assemblage feuille 16 4P414, de la commune de Saix - Les arbres de la liberté à Poitiers et dans la Vienne de Robert Petit , Editions Clé 89 – Photos : La guillotine, extraite de Lafautearousseau quotidien royaliste Action-Française et photos de l'auteur. 

     

                                                                               XP pour Chemins Secrets 

     

    Marc Hayer, de Saix....

        L'église de Saix. En ce lieu il y eut un miracle, ''le miracle des Avoines'' avec Radegonde, la femme de Clotaire 1er. 

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

          Le narthex :

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

          Les anciennes fortifications :

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

          Le Clos de la Belle-Cave (ancien relais des ''Trois-Marchands'', des ''Trois-Pigeons''????) : 

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

          Le relais des trois-Canards :

    Marc Hayer, de Saix....

          Le relais des Trois-Pigeons ou des Trois-Marchands ? 

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

    Marc Hayer, de Saix....

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :