• M. le vicomte Gohin de Montreuil....

                        

    Monsieur le vicomte Gohin de Montreuil    

     

     

              

    M. le vicomte Gohin de Montreuil....  Monsieur le Vicomte Gohin de Montreuil, chevalier de Saint-Louis, dépose une demande de secours au Roi en 1818.

     

      Courrier de la Maison du Roi à Paris le 22 septembre 1818

     

      « Au Ministère de la Maison du Roi, le Conseiller d'état, commissaire délégué pour instruire les demandes de secours ou pensions sur la liste civile ; s'informe auprès du Préfet de Maine-et-Loire de la personnalité de M. le vicomte de Montreuil (Gohin)

     

      Monsieur le Préfet,

     

      M. le vicomte de Montreuil Gohin, chevalier de Saint-Louis, demeurant à Angers a demandé une pension sur la liste civile.

      Il expose qu'il est entré en 1783 à l'école militaire, qu'il en est sorti en 1786 : qu'il a servi en France jusqu'en 1791 et à l'armée de Condé jusqu'en 1794 : qu'il est passé à cette époque dans la Légion Britannique : qu'il y a servi jusqu'en 1801 : qu'il est rentré en France à cette époque : qu'il a trouvé tous ses biens vendus et qu'il ne peut se passer des bienfaits du Roi pour vivre.

      Je vous serai obligé, Monsieur, de vouloir bien prendre sur cette demande les renseignements indiqués par l'instruction que j'ai eu l'honneur de vous adresser le 15 juillet dernier.

      Agréez, Monsieur le Préfet l'assurance de ma considération très distinguée.

     

      La réponse datée du 24 octobre 1818 :

     

    « Monsieur le Conseiller d' Etat,

     

      J'ai l'honneur de vous adresser les renseignements que vous m'avez demandés par votre lettre du 22 septembre dernier, sur M. le vicomte de Montreuil de Gohin, chevalier de Saint-Louis, demeurant à Angers, lequel a sollicité une pension sur la liste civile.

      M. Demontreuil de Gohin est effectivement entré en 1783 à l'école militaire, d'où il est sorti en 1786, il a servi en France jusqu'en 1791 et à l'armée de Condé jusqu'en 1794 ; j'ignore ses services à l'étranger, mais je puis vous assurer Mr le Conseiller d'Etat que Monsieur Demontreuil a trop de délicatesse et d'honneur pour avancer des faits qui ne seraient pas exacts.

      Une grande partie de ses biens a réellement été vendue, et s'il a vécu jusqu'à ce jour avec ce qu'il a conservé, ce n'a pas été sans s'imposer des privations ; son épouse lui a apporté de la fortune, mais elle n'est pas assez considérable pour donner à ses enfants une éducation convenable et leur conserver dans la société le rang où il est né.

      Du reste, je puis vous assurer que Mr Demontreuil de Gohin ne s'est jamais écarté de la ligne de ses devoirs envers notre auguste monarque, et qu'il a toujours eu une conduite morale et politique digne d'éloges. »

     

    signé : illisible.

     

      Il doit s'agir de Jean-Pierre Gohin de Montreuil, né le 6 avril 1768 paroisse de Bonne Nouvelle à Paris ; fils de Pierre-André Gohin de Montreuil, Lieutenant Général des armées du Roi et de Hélène-Agnès de Stapleton, née commune de Chantenay près Nantes, mariée ville de Redon près Vannes. Il est lieutenant au régiment de Turenne en 1790 puis au régiment d'Autichamps.

      Il épouse le 2 Messidor an 12 (21 juin 1804) à Angers (3e arrondissement) Mademoiselle Angélique-Lancelote- Marie Ferron de Quengo, âgée de 20 ans, née commune de Pleurtuit, arrondissement de Saint-Malo le 24 janvier 1784 et domiciliée à Angers rue Lionnois. Elle est la fille de Joseph-Placide Ferron, lieutenant de Vaisseau décédé à Dinan et de Marie-Magdeleine Turpin de Crissé sa veuve, née et mariée commune d'Angrie. De cette union est issue :

     

    1° Marie-Angélique de Gohin, née le 17 avril 1807 à Angers (vue n°83/283).

     

     

    Sources: Archives Départementales de Maine-et-Loire, tous droits réservés. Dossiers Vendéens n° 1M9/268 de Montreuil (Gohin) - Registres état civil de la ville d'Angers, registre des mariages année 1804 - 3éme arrondissement.vue n°81/88 -  Photo de l'auteur. 

                                                              

     

     

     Xavier Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    2
    Noël
    Lundi 29 Mai à 22:00

    Bonjour, habitant le château de Montreuil à Montreuil-sur-Loir, je m'intéresse à toutes les infos concernant les anciens propriétaires, la famille Gohin de Montreuil, ce qu'il advint pendant la Révolution, etc...

    Avez-vous des infos sur la vente du château comme bien national?

    Cordialement.

    Noël

     

      • x.paquereau
        Mardi 30 Mai à 08:00

        Bonjour Monsieur,

        Malheureusement non, je n'ai aucun renseignement concernant les biens vendus pendant la Révolution concernant cette famille. Je n'ai pas trouvé non plus le lieu de décès de Jean-Pierre-Gohin de Montreuil. Par contre deux de ses frères sont morts dans les noyades de Nantes en 1793-1794 ordonnées par Carrier. : André Gohin de Montreuil né vers 1772 célibataire et Jean Gohin de Montreuil né vers 1770 qui avait épousé une demoiselle Turpin de Crissé.

        Mr Paquereau

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :