• Louis Fronteau, de Pontigné....

     

    Sur les chemins de Galerne... 

    Louis Fronteau de Pontigné 

     

     

     

    Louis Fronteau, de Pontigné....Louis Fronteau est né le 24 mars 1773 à Pontigné, il est le fils de Louis Fronteau, closier et de Magdeleine Brard, domiciliés aux Bijonnières, en lisière de la forêt de Chandelais, près du grand chemin de Baugé à Auverse.

    Au moment de la Révolution, il est tisserand, en 1799 et 1800 il chouanne dans la compagnie de Sans-Peur et sous les ordres de Mr Bernard de la Frégéolière, qui commande la 4ème Division de l’Armée Royale de la rive droite de la Loire.

    Il se marie le 2 août 1801 à Pontigné (14 Thermidor an IX) avec Marie Péan, née le 13 novembre 1777 à Pontigné et décédée le 28 mars 1823 à Baugé.

     

    De cette union sont nés six enfants :

    1° Louis Fronteau, né le 19 septembre 1804 à Pontigné.

    2° Louise Fronteau, née le 16 septembre 1806 à Pontigné.

    3° Jeanne Fronteau, née le 3 février 1809 à Pontigné.

    4° Marie Fronteau, née le 27 octobre 1810 à Pontigné.

    5° Anne Fronteau, née le 14 novembre 1811 à Pontigné.

    6° Rose Fronteau, née 31 mars 1816 à Pontigné et † le 17 mars 1819 à Pontigné.

     

    Louis Fronteau, de Pontigné....

    Louis Fronteau décède le 30 mars 1859 à Sainte-Colombe dans la Sarthe à l’âge de 86 ans.

    Le 21 mai 1825, il dépose une demande de pension :

     

      « A Monsieur le Préfet,  

     

    A l’honneur de vous exposer le nommé Fronteau Louis, cultivateur, demeurant au lieu de la Bijonnière commune de Pontigné, arrondissement de Baugé ; que pendant les années 1799 et 1800 il a servi le Roi sous les ordres de M. Bernard de la Frégéolière commandant la 2e Division de l’Armée Royale de la rive droite de la Loire ; 

    Que retiré depuis dans ses foyers et père de cinq enfants, dont le plus jeune n’est âgé que de quatre mois, il s’est trouvé placé dans une situation réellement malheureuse et se voit dans la nécessité de réclamer de votre justice les secours que sa Majesté dans sa constante sollicitude a bien voulu accorder et faire distribuer par vos soins aux anciens volontaires qui ont défendu la cause de ses Augustes prédécesseurs. 

    En conséquence le pétitionnaire a l’honneur de vous prier de le comprendre au nombre de ceux qui devront participer aux bienfaits du Roi assuré que ses intentions seront remplies lorsque des secours et des consolations soulageront dans l’attente la fidélité malheureuse. 

    Le soussigné a l’honneur d’être avec un profond respect, Monsieur le Préfet, votre très humble et très obéissant serviteur. 

    signé Fronteau.  Pontigné le 21 mai 1825. » 

     

    Le certificat établi par M. de la Frégéolière.

     

    « Armée Royale de la Rive droite de la Loire – deuxième Légion 5ème Corps d’armée. 

     

    Nous Henry René Bernard de la Frégéolière, commandant en chef de la deuxième Légion de la rive droite de la Loire, sous les ordres de M. le général de Bourmont, certifions que le nommé Louis Fronteau natif de la commune de Pontigné y demeurant, soldat dans la compagnie de Sans Peur a servi le Roi avec distinction dans les années 1799, 1800 et que depuis il est à notre connaissance qu’il a mené toujours une bonne conduite ; en foi de quoi nous lui avons délivré le présent certificat. 

    A Baugé le 16 mai 1825.  

    Signé : Bernard de la Frégéolière, Commandant en chef la 2ème Division de l’Armée Royale, Chevalier de l’Ordre Royal et Militaire de Saint-Louis et de la Légion d’Honneur. » 

     

    Et pour terminer, quelques photos de l’église de Pontigné...

     

    Louis Fronteau, de Pontigné....

    Louis Fronteau, de Pontigné....

    Louis Fronteau, de Pontigné....

    Louis Fronteau, de Pontigné....

    Louis Fronteau, de Pontigné....

     

    Sources : 

     

    . Archives Départementales du Maine-et-Loire, tous droits réservés – Dossiers Vendéen – Louis Fronteau 1M9/167. 

    . Archives Départementales de Maine-et-Loire, tous droits réservés -Registres paroissiaux et d’état civil de Pontigné. 

    . Carte de Cassini 1744 – Pontigné. 

    . Photos de l’auteur :  Pontigné - Eglise de Pontigné.

     

    Xavier Paquereau pour Chemins secrets 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :