• Les sépultures des abbés Dézanneau et Jottereau....

     

    Deux sépultures oubliées,

     les tombes des abbés Dézanneau et Jottereau...

     

     

     Notre après-midi d'aujourd'hui fut consacrée à la visite de deux cimetières du pays bressuirais sous un vent glacial qui avait pour seul mérite de nous permettre d'être rigoureusement seuls dans ces endroits que d'aucun qualifieront de sinistres mais que personnellement j'affectionne et qui retiennent toute mon attention.

     Le temps nous pressant, je n'ai pas eu l'occasion d'évoquer de manière correcte le clergé de Nueil pour ceux qui étaient avec nous lors de la sortie de dimanche dernier. Pourtant les mémoires du curé réfractaire Barbarin sont célèbres et ont été publié en 1987 par Jaud et Chiron (éditions Hérault, Maulévrier). Le curé Barbarin avait deux vicaires : Dézanneau, qui fut comme lui, réfractaire, et Robert qui prête le serment à la constitution civile du clergé. Pour aujourd'hui c'est Dézanneau qui nous intéresse car sa tombe existe toujours dans le cimetière de Faye-l'Abbesse. Nous ne savons si elle fut transférée ou non de l'ancien cimetière. Ce dernier se situait sur l'emplacement du parvis de l'actuelle église, qui fut d'ailleurs par la suite désorientée vers l'Ouest.

     

    Joseph Dézanneau avait été baptisé à Soulièvres le 8 juillet 1755 comme en atteste la pièce ci-dessous (était-il né le même jour ? ).

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jotterau....

     

    Il fut déporté en Guyane et après de longues années, deviendra desservant de Faye-l'Abesse après le Concordat de 1801. Il décédera à la cure de Faye-l'Abbesse le 6 février 1832, âgé de 76 ans.

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jotterau.... 

     

    La curieuse tombe de l'abbé Dézanneau, montée sur des colonnes

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jotterau....

     

    La plaque rappelant sa mémoire est en partie arrachée de la pierre par le temps et les intempéries.

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jotterau....


     La "Maraîchine Normande" avait repris sur son blog quelques notes sur Faye-l'Abesse extraites de mon cahier "Promenades en Bressuirais" (Vendée Militaire, 2003). On pourra les consulter ici.

     En quittant Faye-l'Abesse, nous n'avons pas pu résister à prendre un cliché qui prouve qu'une certaine activité délicieusement séditieuse couve toujours dans l'Ouest...

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jotterau....

     

      

    C'est ensuite au cimetière de Beaulieu-sous-Bressuire que nous nous sommes rendus. Nous avions déjà fait un petit article sur le curé Jottereau de Beaulieu-sous-Bressuire, mais il est toujours bon de rappeler l'existence de sépultures concernant des personnages contemporains des événements qui nous intéressent. Le curé Jottereau, dont on ne sait pas grand chose à l'heure où j'écris ces lignes fut assassiné par les bleus au début de la première Guerre de Vendée. La tombe que nous voyons aujourd'hui a été probablement transférée depuis l'ancien cimetière, situé près de l'église et surtout refaite au cours du XIX° siècle.

     

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jotterau....

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jotterau....

     

     On sait grâce aux mémoires de la marquise de la Rochejaquelein, (p. 123 de l'édition de 1889) dans quelles conditions le bourg de Beaulieu-sous-Bressuire fut incendié sur ordre des fonctionnaires de la république, voulant à toute force envoyer des hommes se battre aux frontières, alors qu'eux-mêmes s'en dispensaient. Nous voyons sur le cadastre de 1811, bon nombre de masures colorisées en jaune, signifiant les bâtiments en ruine, au moment de l'établissement des plans. Nous y voyons également l'ancien cimetière, marqué d'une croix rouge, près de l'église et dans lequel reposa probablement l'abbé Jottereau dans les premières années qui ont suivi sa mort.

     

     RL

     Février 2015

     

    Les sépulutures des abbés Dézanneau et Jottereau....

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :