• Le trésor de l'Etenduère....

    A l’Etenduère des Herbiers,

    la cloche, la chapelle,

    le trésor…

     

    Les histoires de trésor ayant toujours un petit succès sur Chemins secrets, nous publions ce petit texte concernant l’Etenduère des Herbiers.

    RL

    Septembre 2016

     

    Le château de l'Étenduère, aux Herbiers, construit vers 1765 eut une existence bien courte. Il fut incendié par les colonnes infernales le 1er février 1794, comme la ville des Herbiers et l'ensemble des fermes, sauf paraît-il la Brochettière.

    La tradition locale veut que de fortes pluies limitèrent les dégâts. Dans les semaines qui suivirent le désastre, des meubles et de nombreux objets furent transportés au château du Landreau à deux kilomètres, lequel avait été un peu moins atteint par les incendies.

    Parmi ces objets la cloche en bronze de la chapelle. Au siècle dernier le château du Landreau fût entièrement reconstruit mais l'on perdit la trace de la cloche.

    Avant la guerre de 1914, des travaux furent entrepris dans les bâtiments de la ferme de l'Étenduère et à la surprise générale, la cloche était là ! ... dans les combles. Avec une paire de bottes, dites "à pouiller" ayant paraît-il appartenu au dernier seigneur, la cloche, décidément balladeuse, reprit le chemin du Landreau.

    Pendant la guerre 39-45, quelqu'un eut, par bonheur, l'idée de la cacher pour la soustraire aux allemands, friands de métaux rares, notamment du bronze. Elle est maintenue en bonne place, exposée sur un chevalet, dans une pièce près de la réception au Lycée Jean XXIII et de plus classée par les monuments historiques. Elle porte la date de 1647.

    Le trésor de l'Etenduère....

    Je me souviens, étant gamin, dans les années 1930, avoir joué dans les ruines de la chapelle élevée à l'angle sud de la cour du château de l'Étenduère. Il y avait encore les quatre murs. Dans celui du choeur s'ouvrait une belle fenêtre en ogive, la pierre d'autel gisait parmi les ronces. Cette chapelle était sous le vocable de Saint-Sébastien et la statue du saint gisait également au sol, mais il y manquait la tête. Les pierres de cette petite chapelle ont été utilisées pour paver, lors de sa construction, la cour du séminaire devenu depuis Lycée Jean XXIII.

    Les fermiers de l'Étenduère subirent une rude épreuve au début du XXe siècle : leur cheptel, une cinquantaine de bovins, fut entièrement détruit par une épidémie de charbon gazeux. Cela en deux ou trois jours. Cette maladie, aujourd'hui complètement oubliée, était une des grandes terreurs des siècles passés. Dans une des strophes des Rogations, ne prie-t-on pas : "A peste, fame et bello, délivrez-nous Seigneur". Maladie terrible, presque toujours mortelle, qui atteignait indifféremment humains et animaux. Dans ce cas précis, on demanda les prières des moines de Bellefontaine. Vraisemblablement, on pria aussi dans les églises des Herbiers. Elles furent exaucées, apparemment, car l'épidémie en resta là !

    Et le trésor ? Comme toute ruine qui se respecte, l'Étenduère a aussi sa légende ! Et pas une modeste cruche, remplie de louis, mais ... une barrique remplie d'or ! Rien moins que deux cents kilos du précieux métal.

    La tradition veut que ce trésor soit enterré à la portée d'un vol de chapon ! Mais partant d'où ? Et à l'Étenduère les servitudes sont vastes. Oh ! bien sûr et depuis longtemps sans doute, les chercheurs se sont creusés les méninges et depuis la baguette du coudrier jusqu'au plus performant appareil électronique, tout fut mis en oeuvre. En vain ! Pour longtemps peut-être. Ce trésor aurait paraît-il été rapporté des Croisades ...

    Vous vous rendez compte : 200 kilos d'or ! De quoi réduire d'un coup le déficit de la Sécu !

    Louis Barbarit

    Revue : La Fin de la Rabinaïe - n° 71 - juillet-août 1991

     

     

    NDLR : ces histoires de trésor se trouvant « à une volée de chapon » sont légion en Vendée. On trouve des histoires similaires au château des Boucheries des Landes-Génusson ou à l’Abbaye de Beauchêne en Cerizay.

    Pour en savoir plus sur l'Etenduère cliquer sur la photo ci-dessous : 

    Le trésor de l'Etenduère....

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :