• Le Tablier dans la tourmente....

     

    Le Tablier dans la tourmente…

     

    Poursuivons nos pérégrinations dans les villages oubliés, et parlons cette fois-ci du Tablier. Situé à la limite du pays bleu et entouré de villages favorables au nouveau régime d’anarchie qui s’est installé en France, le Tablier sera désigné comme chef lieu de canton pour un temps assez éphémère. En effet, les gens du village avaient choisi de se ranger sous la bannière de l’ordre établi et de monsieur Saignard de Saint-Pal. Cela ne fut pas sans heurts avec les villages voisins de ce Sud-Vendée qui préférait le grand foutoir révolutionnaire.

    Il est bon de savoir que le centre du village n’avait pas alors la même physionomie qu’aujourd’hui. L’église incendiée par la colonne infernale de Huché fut en effet désorientée comme on peut le voir ci-après. Justement, il subsiste encore un triste souvenir de cette colonne infernale de Huché sur la route de Rosnay : la croix Potier, érigée par la famille du même nom suite à un vœu exaucé et qui nous rappelle l’emplacement d’un massacre de gens du village.

     

    Une femme du Tablier, nommée Martineau fut enfermée avec treize autres personnes dans le moulin du Plessis de Rosnay auquel les républicains mirent le feu. Tout le monde périt brûlé vif.

     

    A l’extrémité Sud de la paroisse, une autre curiosité concernant cette triste époque, le village de la Combe aux Loups. C’est ici, que bon nombre de non-combattants, femmes, vieillards, enfants et blessés ont dressé un petit camp de fortune. L’endroit est très vallonné et cette population apeurée se cache dans des huttes construites dans l’urgence ou sous des charrettes renversées. Ils vivront là pendant plusieurs mois, en haillons, manquant de tout mais à l’abri des massacreurs tricolores. L’endroit sera  bénéfique à d’autres proscrits, plus tard au cours de l’histoire, puisqu’il abritera des résistants pendant la seconde guerre mondiale.

    Pour une documentation nettement plus complète voir le blog de "La Maraîchine normande" ici et .

     

     

     

    RL

    Décembre 2012, avant veille de Noël.

     

    Le Tablier dans la tourmente....

     

    Le Tablier dans la tourmente....

     

     

    Le Tablier dans la tourmente....

    Le Tablier dans la tourmente....

     

    L’église du Tablier aujourd’hui et sur le cadastre de 1811. On voit nettement la désorientation de l’église et la place actuelle qui n’était autre que l’ancien cimetière.

     

    Le Tablier dans la tourmente....

     

    Le logis de monsieur de Saint-Pal.

     

    Le Tablier dans la tourmente....

     

    La Croix Potier, lieu de massacre par la colonne infernale de Huché. Ci-dessous, la Combe aux loups...

     

    Le Tablier dans la tourmente....

     

    Le Tablier dans la tourmente....

    Le Tablier dans la tourmente....

    Le Tablier dans la tourmente....

     

    La Combe aux Loups, lieu d’un campement de fortune pour les habitants du Tablier…

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :