• Le massacre de la nuit de Noël 1793 à Pouzauges....

     

    Massacre la nuit de Noël 1793 à Pouzauges...

     

     

    Nous publions un texte fourni par un ami qui pourrait éclaircir une sombre et inconnue histoire de massacre dans l'église Saint-Jacques de Pouzauges. Le texte est long mais son auteur à fait une brillante étude de sa ville et des faits pendant la première Guerre de Vendée.

     

    Télécharger « Jean-Maurice_Clercq-Massacre-Pouzauges-Noël-1793.pdf »

     

    Nous nous permettons cependant de corriger une petite erreur  dans la note N° 8 : Les deux Pouzauges ne sont pas réunis en 1826 mais par ordonnance royale du 26 décembre 1822.

     

    Une question se pose cependant : si en 1791, la paroisse de Pouzauges-la-Ville dispose de 560 habitants, dont la majorité sont protestants et républicains. Comment expliquer que 400 d'entre eux manqueraient à l'appel suite à ce massacre, puisque justement, ils ne sauraient être présents parmi les personnes ayant assisté à cette malheureuse messe de minuit  de part le fait de leur opinion contraire à celle des vendéens ? Nous n'avons pas le nombre de protestants ou, disons plutôt d'habitants favorables au nouveau régime. Si ce nombre était de la moitié du recensement par exemple, l'hypothèse de l'église Saint-Jacques serait tout à fait plausible. Je reconnais me faire un peu l'avocat du diable, mais comme tout le monde je ne recherche que la vérité. Je ne doute pas qu'il y ait eu massacre à Pouzauges cette fameuse nuit, mais je penche (peut-être à tort) pour l'église du Vieux-Pouzauges.

     

    D'une part, le recensement de la paroisse du Vieux-Pouzauges ne dispose pas de chiffres fiables pour cette période, sauf à savoir que la population y a énormément diminué. D'autre part, et pour qui connaît les lieux, l'église Notre-Dame du Vieux-Pouzauges se prêtait aussi bien, voire davantage à ce genre de massacre par son portail d'entrée plus accessible (nettement plus que celui de Saint-Jacques, qui donne sur un escalier qui descend d'une manière assez abrupte dans la nef, l'hypothèse de passer à cheval par la petite porte de droite me semblant assez compliquée). Le fait que l'église Notre-Dame soit plus petite ne dispense pas d'avoir eu 400 victimes car pour une messe de minuit, il y a fort à parier qu'il y ait eu bon nombre de personnes debout et à l'extérieur.

     

     La question reste en suspend et mérite débat. Nous pouvons en discuter sur le forum « Le Chêne et le hibou » pour ceux que cette question intéresse.

     

     

     RL

     Premier jour de décembre 2013

     

     

    Le massacre de la nuit de Noël 1793 à Pouzauges....

     

      


  • Commentaires

    1
    hardellière
    Dimanche 13 Avril 2014 à 00:14

    Bonjour monsieur le loup, vous pouvez écouter la conférence de monsieur clercq sur gloria.tv "massacre de 400 fidèles (enquête historique)" c'est passionnant!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :