• Le Martyrologe de Vallet, N ° 6....

     

     

      1794 - Vallet (Loire Inférieure) N° 6

     

     

     

    La Marturologe de Vallet, N ° 6....Suite du registre de l'agent municipal de Vallet, Félix Dugast....

     «  Registre pour recevoir les déclarations des décès conformément à la loi du deux floréal an trois et à l'Instruction du Département de la Loire Inférieure en date du vingt cinq brumaire an cinq pour remplir les années de l' Etat Civil tous antérieurs à la guerre de la Vendée que pendant et jusque et compris le premier vendémiaire an cinq cotté et paraphé par nous Félix Dugast, Agent Municipal de laditte commune de Vallet, Commissaire nommé pour recevoir lesdittes déclarations etc........ Ledit registre contenant quarante huit feuillets

    Vallet le onze pluviose an sept (30 janvier 1799) de la République Française ».

     

    n°179 – Pierre Harvouet, mari de Françoise Suteau « Fut tué le 17 germinal an 2 (6 avril 1794) dans la rue qui conduit de Vallet à la Regrippière lors du passage de l'armée républicaine et fut inhumé au cimetière de Vallet ».

     

    n°182 – Pierre Boutillier, « fut tué le 18 ventôse an 2 (8 mars 1794) à coups de feu devant son domicile à ''la Botinière'' lors du passage de l'armée républicaine et inhumé au cimetière de Mouzillon ».

     

    n°185 – Marie Mainguet, femme de Jean Batard « Fut massacrée et tuée à coups de sabre le 1er floréal an 2 (20 avril 1794), proche de son domicile à la sortie du village de ''la Tournerie'' lors du passage de l'armée républicaine et fut enterrée dans le jardin de ''la Tournerie'' ».

     

    n°186 – Pierre Février, « Fut tué d'un coup de feu et de plusieurs coups de sabre le 16 germinal an 2 (5 avril 1794) dans un pré proche le pont de ''la Graboire'' lors du passage de l'armée républicaine et qu'il fut enterré dans le cimétière du ci-devant couvent de ''la Regrippière'' ».

     

    n°187 – Louise Merlaud, femme de Pierre Hallereau « Fut tuée le 16 germinal an 2 (5 avril 1794) à coups de sabre dans une pièce appelée ''le Champ des Bois'' proche la ''Petite Tranchais'' lors du passage de l'armée républicaine ».

     

    n°188 – Perrine Housset, femme de Mathurin Babonneau « Fut tuée à coups de feu le 19 ventôse an 2 (9 mars 1794) dans le ''Pâtis de la Brulasserie'' en la commune du Loroux-Bottereau lors du passage de l'armée républicaine et enterrée sur les lieux mêmes de son décès ».

     

    n°189 – Marie Riballet, femme de Mathieu Babonneau «  Fut tuée le 19 ventôse an 2 (9 mars 1794) d'un coup de feu dans le pâty de la ''Brulasserie'' en la commune du Loroux-Bottereau lors du passage de l'armée républicaine et enterrée sur les lieux mêmes de son décès ».

     

    n°190 – Jean Branger, âgé de 18 ans, «Fut tué le 18 ventôse an 2 (8 mars 1794) près de la métairie de ''Launai'' de deux coups de feu à la tête et qu'il fut enterré dans une pièce appelée le ''Nouet'' , lors du passage de l'armée républicaine ».

     

    n°192 – Pierre Bahuaud, « fut tué le 1er messidor an 2 ( 19 juin 1794) au camp du Cléon en la commune de Goulaine à coups de feu et de sabre lors de l'attaque du dit camp par les républicains et qu'il fut enterré dans le cimetière de Vallet, Témoins : Gilles Pellerin, 21 ans demeurant au Pellerin et Jean Babonneau, 38 ans de la ''Guiptière'' qui ont déclaré l'avoir vu mort ».

     

    n°192 bis – Gilles Pellerin, du 15 au 20 octobre 1795 ( 24 au 29 vendémiaire an 4) «  Fut tué à la rentrée des républicains dans le pays et qu'il fut tué dans les ouches au dit lieu appelé ''le Grand Corbeau''

     

    n°193Louis Babonneau, du 15 au 20 octobre 1795 (24 au 29 vendémiaire an 4) « Fut tué lors de la rentrée des républicains dans le pays et qu'il fut tué dans les ouches du village du Pellerin même commune, les dites ouches appelées ''le Grand Corbeau'' ».

     

    n°194 – Louis Mingot, mari de Marie Peltier « fut tué du 1er au 5 germinal an 2 (20 au 25 mars 1794) dans la maison de la veuve Gaillard au village de la ''Pouisière'', lors du passage de l'armée républicaine et inhumé au cimetière de Vallet. ».

     

    n°196– Catherine Guéry, femme de Pierre Neau, « Fut tuée le 18 ventôse an 2 (8 mars 1794) à coups de sabre sur la tête devant la porte de son domicile lors du passage de l'armée républicaine et enterrée au cimetière de Vallet ».

     

    n°197 – Marie Fonteneau, femme de Michel Lusseau « fut tuée le 19 ventôse an 2 (9 mars 1794) au dit lieu de la ''Camardière'' à coups de feu et qu'elle fut enterrée dans un pré appelé la ''Magdeleine'' lors du passage de l'armée républicaine ».

     

    n°198 – Jean Hallereau,  « Fut tué le 30 ventôse an 2 (20 mars 1794) dans la pièce des ''Gâts'' d'un coup de sabre à la gorge lors du passage de l'armée républicaine et inhumé à Mouzillon ».

     

     n°200 – Louise Guilbaud, épouse de Pierre Ripoche « Fut tuée le 18 ventôse an 2 (8 mars 1794) à coups de bayonnette dans la tête devant sa porte lors du passage de l'armée républicaine et enterrée dans le cimetière de Vallet ».

     

    n°201 – Renée Gaborit, femme de Charles Giraud  « Fut tuée le 18 ventôse an 2 (8 mars 1794) d'un coup de sabre à la gorge devant sa porte lors du passage de l'armée républicaine et enterrée au cimetière de Vallet ».

     

    n°202 – Marie Giraud,  âgée de 16 ans « Fut tué le 18 ventôse an 2 (8 mars 1794) d'un coup de bayonnette au cœur devant sa porte lors du passage de l'armée républicaine et enterrée au cimetière de Vallet ».

     

    18 victimes : Total, 118.

     

    Sources : Archives Départementales de Loire Atlantique – commune de Vallet  : liste des décès 1792 an IV – tous droits réservés. Archives familiales – Photo de l'auteur : Sabre Hussard 1786-an IV, poinçon au coq, production 1792-1798 par le fourbisseur Simonet).

     

    Xavier Paquereau pour ''Chemins Secrets''

     

    La Marturologe de Vallet, N ° 6....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :