• Le martyrologe de Vallet, N° 3....

     

     

      1794 - Vallet (Loire Inférieure) N° 3

     

     

     Le martyrologe de Vallet, N° 3....Suite du registre de l'agent municipal de Vallet, Félix Dugast....

     «  Registre pour recevoir les déclarations des décès conformément à la loi du deux floréal an trois et à l'Instruction du Département de la Loire Inférieure en date du vingt cinq brumaire an cinq pour remplir les années de l' Etat Civil tous antérieurs à la guerre de la Vendée que pendant et jusque et compris le premier vendémiaire an cinq cotté et paraphé par nous Félix Dugast, Agent Municipal de laditte commune de Vallet, Commissaire nommé pour recevoir lesdittes déclarations etc........ Ledit registre contenant quarante huit feuillets

     

    Vallet le onze pluviose an sept (30 janvier 1799) de la République Française ».

     

    n°57 – Magdelaine Garnier, . Le 19 ventôse an 2 (9 mars 1794), de Vallet veuve de Jacques Besson « fut tuée d'un coup de sabre à la gorge au lieu des ''Courrères'', où elle fut enterrée ».

     

    n°58 – Magdelaine Besson, fut tuée par l'armée républicain le 19 ventôse an 2 (9 mars 1794) d'un coup de sabre à la gorge dans la troisième année de son âge à côté de sa mère au lieu des ''Courrères'' et qu'elle fut enterrée au même lieu ».

     

    n°59 – Joseph Durbin, le 28 vendémiaire an 2 (19 octobre 1793) « Fut tué par l'armée de Mayence d'un coup de feu à la tête dans la prée appelée ''Lécusson'' » . Inhumé au cimetière de Vallet.

     

    n°62 – Pierre Suteau, veuf de Julienne Luneau « Fut tué le 27 vendémiaire an 2 (18 octobre 1793) , dans une pièce dépendante de la métairie de la ''Gravoire'' d'un coup de feu dans le dos et d'un coup de sabre sur la tête, à lui donné par l'armée de Mayence ». Inhumé à la ''Regrippière'' dans le cimetière du ci-devant couvent ».

     

    n°64 – René Bondu, mari de Louise Langevin, « Fut tué par l'armée républicaine le 13 pluviôse an 2 (1 février 1794), d'un coup de sabre sur le col au moulin à vent de ''Sanghéze'' et qu'il fut enterré au lieu ordinaire des sépultures du ci-devant couvent de la ''Regrippière'' ».

     

    n°67 – Guillaume Joui, « Fut tué le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) par l'armée républicaine d'un coup de feu et d'un coup de sabre dans ''la Boulaie des Courrères'' et qu'il fut enterré à Vallet ».

     

    n°68 – Marthe Charbonnier, femme de Guillaume Joui ; « Fut tuée le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) par l'armée républicaine d'un coup de feu et ensuite a eu la tête coupée, et qu'elle fut enterrée à Vallet ».

     

    n°69 - Julien Lamoureux, « Fut tué par l'armée républicaine le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) dans son domicile aux ''Courrères'' d'un coup de feu au cœur ». Inhumé à Vallet.

     

    n°70 – Jacques Peigné époux de Julienne Anttier « Fut tué le 25 ventôse an 2 (15 mars 1794) par l'armée républicaine dans ''le Clos du Pâtis des Landes'' d'un coup de feu qui lui traversa de la gorge à l'oeil droit ». Inhumé en ce même lieu.

     

    n°74 – Julien Huteau époux de Françoise Brelet « fut tué d'un coup de feu au corps par l'armée républicaine du 1er au 9 brumaire an 4 (du 23 au 31 octobre 1795) au lieu appelé la ''Métairie de la Bodinière'' et enterré au cimetière de Mouzillon ».

     

    n°75 – Julienne Vallet, demeurant à la ''Rebunière'' femme de Jean Giraud, « fut tuée par l'armée républicaine dans la ''Sausaie'' de Tillières canton de Montfaucon département de Maine et Loire à coups de sabre sur tout le corps le 7 ventôse an 2 (25 février 1794) ». Inhumée dans le cimetière de Tillières.

     

    n°77 – Pierre Samson, « Le 26 germinal an 2 (15 avril 1794) fut pris dans la ''Vésunière'' par l'armée républicaine et conduit à la ''Ducherie'' où il fut tué d'un coup de sabre sur la tête ». Inhumé au cimetière de la ''Regrippière''.

     

    n°78 – Mathurin Lévêque, « Fut tué le 17 ventôse an 2 (7 mars 1794) à coups de sabre par l'armée républicaine au dit village de la ''Cabonne'' devant sa porte et qu'il fut inhumé dans le cimetière de Vallet ».

     

    n°79 – Michelle Tingui, femme de Mathurin Lévêque « Fut tuée devant sa porte au village de la ''Cabonne'', à coups de sabre par l'armée républicaine le 17 ventôse an 2 (7 mars 1794) ». Inhumée au cimetière de Vallet.

     

    n°80 – Pierre Lorre, du village des ''Lorres'' époux de Jeanne Lévêque « fut tué devant sa porte d'un coup de feu par l'armée républicaine le 17 ventôse an 2 (7mars 1794) ». Inhumé au cimetière de Vallet.

     

    n°81 – Jean Dugast, époux de Marie Delhommeau du village de la ''Cabonne'' « Fut tué le 17 ventôse an 2 (7 mars 1794) à coups de sabre par l'armée républicaine dans ledit village de ''la Cabonne'' ». Inhumé au cimetière de Vallet.

     

    n°82 – Jeanne Subileau, épouse de Pierre Bernier « Fut tuée d'un coup de feu dans une maison voisine de la sienne lors du passage de l'armée républicaine, le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) et qu'elle fut enterrée dans la prée des ''Raillères'' ».

     

    n°83 – Françoise Subileau, femme de Jean Bernier « Fut tuée d'un coup de feu dans une rue du village des ''Raillères'' lors du passage de l'armée républicaine le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) et qu'elle fut enterrée dans la prée de la ''Chevillardière'' ».

     

    n°84 – Perrine Peigné, veuve de Pierre Bernier « Fut tuée d'un coup de feu dans une rue du village des ''Raillières'' lors du passage de l'armée républicaine, le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) et qu'elle fut enterrée dans la prée de la ''Chevillardière'' ».

     

    n°85 – Perrine Brevet, veuve de Julien Tingui « Fut tuée d'un coup de feu dans le ''caroueil'' dudit village des ''Raillières'' lors du passage de l'armée républicaine le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) et inhumée dans la prée de la ''Chevillardière'' ».

     

    n°87 – Jacques Chupin, époux de Jeanne Paquereau, du village des ''Corbelières'' « Fut tué d'un coup de feu sur le grand chemin de Nantes à Vallet, proche la ''Bochetière'' le 29 nivôse an 2 (18 janvier 1794) lors du passage de l'armée républicaine ». Inhumé au cimetière de Vallet.

     

    n°90 – Julien Bretonnière, veuf de Marie Lusseau « Fut tué le 19 germinal an 2 (8 avril 1794), lors du passage de l'armée républicaine au dit lieu de ''Bonne Fontaine'' proche sa maison de plusieurs coups de sabre et de feu ». Inhumé à Vallet.

     

     n°91 – Pierre Marchand, veuf de Laurence Ripoche

     « Fut tué le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) d'un coup de feu lors du passage de l'armée républicaine dans le village de la ''Guiptière'' devant la porte de la Comtesse Lallemand ».

     

    n°92 – Pierre Royer, du village des ''Lorres'' époux de Louise Brébion. « Fut tué le 21 ventôse an 2 (11 mars 1794 dans un clos de vigne appelé les ''Nouelles de la Bodinière'', d'un coup de feu lors du passage de l'armée républicaine ». Inhumé au cimetière de Vallet.

     

    n°93 – Louis Pineau, époux de Marie Piou « Fut blessé à la ''Pommeraye'' le 13 ventôse an 2 ( 3 mars 1794) lors du passage de l'armée républicaine d'un coup de feu et qu'il mourut cinq jours après dans son domicile par suite de sa blessure et qu'il fut inhumé dans le cimetière de Vallet ».

     

    n°94 – Louis Perrault, époux de Jeanne Pineau « Fut tué d'un coup de feu à la tête dans le ''Grand Ferré'' proche la ''Noë Bel Air'' lors du passage de l'armée républicaine et qu'il fut enterré au même endroit où il fut trouvé mort, le 19 ventôse an 2 ( 3 mars 1794) ».

     

    n°100 – Jean Boëlèvre, époux de Perrine Picheri « Fut tué d'un coup de feu dans un clos de vigne proche ''la Bochetière'' le 29 nivôse an 2 ( 18 janvier 1794) lors du passage de l'armée républicaine ». Inhumé dans le cimetière de Vallet.

     

    n°103 – Jean Delineau, époux de Marie Martineau « fut tué le 20 ventôse an 2 (10 mars 1794) d'un coup de feu dans la maison du nommé Courtin au dit chef-lieu lors du passage de l'armée républicaine ». Inhumé au cimetière de Vallet.

     

    n°104 – Pierre Coiffard, « Fut tué le 28 vendémiaire an 2 ( 19 octobre 1793) lors du passage de l'armée de Mayence d'un coup de feu à la tête dans le ''Carrouil de l'Echasserie'' et qu'il fut enterré dans le cimetière du ci-devant couvent de la ''Regrippière'' ».

     

    n°105 – Pierre Merlaud, « fut tué le 16 germinal an 2 (5 avril 1794) dans une pièce le long du taillis de la ''Charouillère'' d'un coup de feu au corps lors du passage de l'armée républicaine ». Inhumé au cimetière de Vallet.

     

    n°106 – Michel Marchand, époux de Marie Merlaud de ''l'Echasserie'' « fut tué le 1 floréal an 2 (20 avril 1794), de plusieurs coups de feu et de sabre dans la pièce appelée ''Grand Pré'' au dit lieu de ''l'Echasserie'' lors du passage de l'armée républicaine ». Inhumé dans le cimetière du ci-devant couvent de ''la Regrippière'' ».

     

    31 victimes...

     

    Horreur à suivre........

     

     

    Sources : Archives Départementales de Loire Atlantique – commune de Vallet  : liste des décès 1792 an IV – tous droits réservés. - Photo de l'auteur.

     

    Xavier Paquereau pour ''Chemins Secrets''

     

     

    Le martyrologe de Vallet, N° 3....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :