• Le Martyrologe de Mouzillon N° 2....

     

     

      1794 – Mouzillon (Loire Inférieure) N°2

     

     

     

     Le Martyrologe de Mouzillon N° 2.... Registre des déclarations et renseignements qui doivent servir à la composition des listes constatant l'état civil des citoyens de la commune de Mouzillon, conformément à l'article 3 de la loi du deux floréal an 3.

     

      Registre des décès établi en l'an dix.

     

      art 41 – Jeanne Meneux, veuve de Julien Babonneau, fille d'Adrien Meneux « fut tuée par les troupes républicaines, dans une rue du bourg de Mouzillon proche la demeure de Joseph Pineau, le 15 mars 1794 environ 9 heures du matin ».

     

      art 44 – Pierre Dourneau, demeurant au village de la ''Coudorière'' fils de François Dourneau et de Marie Guérin, âgé de 14 ans, « fut tué par les troupes républicaines dans le village de ''Beaurepaire'' en octobre 1795 environ 8 heures du matin sans se rappeler le jour ».

     

      art 46 – Marie Lusseau, épouse de Pierre Marchais, demeurant au bourg de Mouzillon, fille d' Olivier Lusseau et de Françoise Meneux, âgée de 8 ans,  « fut tuée par les troupes républicaines dans le clos de vigne des ''Audijaires'', le 15 mars 1794 environ 11 heures du matin ».

     

      art 49 – Marie Barré, veuve de Pierre Favereau, fille de Joseph Barré et de Marie Guitton est morte en sa demeure au village de la ''Renaudière'', « d'un coup de sabre que lui avaient donné sur la tête des soldats républicains au village de la ''Motte'', le 15 mars 1794 environ 8 heures du soir ».

     

      art 50 – Louise Lebas, épouse de René Guérin, fille de François Lebas et de Perrine Sevestre, âgée de 55 ans « fut tuée par les troupes républicaines dans un pré appelé le ''Pré de la Douve'', proche du village du ''Rocher'', le 20 mars 1794 environ 3 heures du soir ».

     

      art 52 – Jeanne Esseau, veuve de Pierre Baron, demeurant à la métairie de la ''Fréchotière'', fille de Jean Esseau et de Perrine Guilbaud, « fut tuée par les troupes républicaines dans un pré appelé le pré de ''Beaupréau'' , proche le village de ''l'Ercivière'', le 15 mars 1794 environ 11 heures du matin ».

     

      art 63 – Marie Babonneau, veuve de Mathurin Gaborit épouse en seconde noce de Jacques Maçon « fut tuée par les troupes républicaines dans un champ nommé les ''Basses Faveries" proche le village de la ''Greuzardière'', le 20 mars 1794 ».

     

      art 67 – Renée Drouet, fille de ….. Drouet et de Renée Babonneau « fut tuée par les troupes républicaines dans le champs des ''Boucheries'' dépendant de la métairie de la ''Chaindre'', âgée de 18 ans, le 20 mars 1794 environ 2 heures de l'après midi ».

     

      art 68 – Louise Piou, fille de Julien Piou et de Julienne Raimbeau, aveugle, âgée de 50 ans, « fut tuée par les troupes républicaines dans le champ des ''Boucheries'' dépendant de la métairie de ''Chaindre'', le 20 mars 1794 environ 2 heures de l'après-midi ».

     

      art 71 – Jean Baron, veuf de Jeanne Martin, fils de Julien Baron et de Jeanne Martin âgé de 74 ans, « fut tué par les troupes républicaines dans un chemin appelé le chemin du ''Gros Chêne'', proche le village de la ''Greuzardière'' , le 20 mars 1794 environ midi ».

     

      art 72 – Jeanne Brillouet, épouse Thomas Dugast, fille de Jean Brillouet et de Perrine Baron, âgé de 58 ans, « fut tuée par les troupes républicaines dans un pré nommé ''Quillette'' dépendant de la métairie de ''Champoinet'', le 20 mars 1794 environ midi ».

     

      art 73– Pierre Brillouet, époux de Renée Brillouet demeurant ''Champoinet'' fils de Jean Brillouet et de Perrine Bareau, âgé de 60 ans « fut tué par les troupes républicaines dans un pré nommé la ''Quillette'' dépendant de la métairie de ''Champoinet'', le 20 mars 1794 environ midi ».

     

      art 74 – Renée Brillouet, épouse de Pierre Brillouet, demeurant ''Champoinet'', fille de Jean Brillouet et de Marguerite Gaborit, demeurant Champoinet, « fut tuée par les troupes républicaines dans le ''Pré Clos'' dépendant de la métairie de ''Champoinet'', le 20 mars 1794 environ midi ».

     

      art 75 – Jeanne Braud, fille de René Braud et de Françoise Bossard, âgée de 23 ans, « fut tuée par les troupes républicaines dans la pièce des ''Basses Faveries'' dépendant de la métairie de ''Champoinet'', le 20 mars 1794 environ midi ».

     

      art 76 – Joseph Bodineau, époux de Marie Chauvière, demeurant ''Champoinet'', âgé de 50 ans, « fut tué par les troupes républicaines dans le ''Pré Clos'' dépendant de la métairie de ''Champoinet'', le 20 mars 1794 environ midi ».

     

      art 77 – Marie Chauvière, épouse de Joseph Bodineau, fille de Jean Chauvière et de Marie Barré, âgée de 40 ans, « fut tuée par les troupes républicaines dans le ''Pré Clos'' dépendant de la métairie de ''Champoinet'', le 20 mars 1794 environ midi ».

     

      art 80 – François Bonhomme, époux de Françoise Ménager, ''la Poulfrière'', fils de François Bonhomme et de Renée Paitier, âgé de 56 ans, « fut tué par les troupes républicaines dans le ''Pré de la Fontaine'' près le village de la ''Botellerie'' le 10 février 1794 environ 3 heures du soir ».

     

      art 81 – Pierre Bonhomme, demeurant la ''Levrauderie'', « fut tué par les troupes républicaines dans le ''Clos Meslier'' commune de Clisson, le 14 mars 1794 ».

     

      art 82 – Elisabeth Piou, fille de Jean Piou et de Marie Coutant âgée de 39 ans, « fut tuée par les troupes républicaines proche le moulin de ''Saint Guèze'' en avril 1794 ».

     

      art 83 – François Allemand, époux de Jeanne Chauvière, demeurant au village de ''L'Aiguillette'', fils de Jacques Allemand et de Marie Guibert, âgé de 31 ans, « fut tué par les troupes républicaines eu village de ''Bel Air'' en cette commune le 30 octobre 1795, environ 7 heures du matin ».

     

      art 91 – Marie Lenoir, épouse de Jean Langevin, demeurant au village de la ''Grange'', fille de René Lenoir et de Marie …., âgée de 38 ans, « fut tuée par les troupes républicaines à la métairie de la ''Chausseterre'' maison de Pierre Défontaine, le 20 mars 1794, environ 10 heures du matin ».

     

      art 92 – Jean Langevin, fils de Jean Langevin et de Marie Lanoë, âgé de 5 ans « fut tué par les troupes républicaines à la métairie de la ''Chausseterre'', maison de Pierre Defontaine, le 20 mars 1794, environ 10 heures du matin ».

     

      art 93 – Julien Babonneau, époux de Anne Grégoire, demeurant au village de la ''Grange'', fils de Jean Babonneau et de Jeanne Baron, âgé de 41 ans, « fut tué par les troupes républicaines ans un champ nommé les ''Grandes Fraîches'' proche le village de la ''Greuzardière''; le 20 mars 1794 environ une heure du soir ».

     

      23 victimes...

     

        Sources : Archives Départementales de Loire Atlantique – commune de Mouzillon  : liste des décès 1792 an VII – tous droits réservés. – Photo de l'auteur : Sabre Hussard 1786-an IV, poinçon au coq, production 1792-1798 par le fourbisseur Simonet.

     

      Xavier Paquereau pour ''Chemins Secrets''

     

    Le Martyrologe de Mouzillon N° 2....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :