• Le camp d'Apremont....

     

    Le camp d’Apremont...

     

    Dans la liste des camps républicains voulus par Vimeux, figure Apremont. Pour mémoire vous pouvez en reprendre la liste non exhaustive et qui sera évolutive au cours du généralat de Vimeux dans cet article ou ci-dessous (1)

    Le camp d'Apremont....

    Bien entendu avant la décision de Vimeux, il existait déjà d’autres camps, cantonnements ou bivouacs dont la liste est longue mais qui sont quelquefois totalement méconnus, comme le camp de Pont-Chartan, entre les Sables-d’Olonne et Saint-Mathurin (2) ou celui de Beaulieu-sur-Mareuil (3) « fort de 1 200 hommes » au 5 août 1794 ou bien encore le Fenestreau en Château d’Olonne pour ne citer que ceux-ci.

    Si Apremont figure parmi les camps « officiels » voulus par le général en chef de l’Armée de l’Ouest afin de resserrer l’étau autour des « brigands », on ne trouve curieusement pas grand chose sur lui mis à part une simple mention dans le « Tableau des opérations de l’Armée de l’Ouest » (4) qui lui dénombre 200 hommes au « château d’Apremont bien fortifié ». Le château d’Apremont étant juché sur une hauteur d’où le village tire son nom, faisait en effet une place forte idéale. Il est toutefois curieux de ne plus en voir mention nulle part dans la suite des opérations et je crois plutôt qu’il s’agissait d’une simple garnison plutôt que d’un camp au sens militaire du terme.

     

    RL

    Avril 2020

     

    Détail du château d’Apremont il y a une vingtaine d’années, avec votre serviteur au bas de la première tour :

     

    Le camp d'Apremont....

     

    Notes :

    (1) SHD B5/10-1, v. 15/26.

    (2) Ibid, cité dans le 1er tableau, v. 4/26.

    (3) Ibid.

    (4) Ibid.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :