• La Vendée en pluviôse et ventôse de l'an II....

                        

                           La Vendée en pluviôse et ventôse de l'an II...

     

     

                                      


    La Vendée en pluviôse et ventôse de l'an II....Lettre du conventionnel Le Cointre fournissant au Tribunal révolutionnaire des extraits de lettres sur les massacres et destructions de la guerre de Vendée – pièce 31- : le fer, le feu, le sang, le vol et le viol...

     

    « Le Cointre de Versailles député de la Convention Nationale, Aux Président et Accusateur Public du Tribunal Révolutionnaire.

    Extraits des lettres du Citoyen Loyret au Citoyen Le Cointre Représentant du Peuple du département de Seine et Oise.

     

    De Nantes le 20 nivôse il m'écrivit :

     

    '' On continue ici à fusiller et noyer hommes et femmes des rebelles qu'on a ramassés depuis leur défaite''.

     

    Le 7 pluviôse il me manda de Chollet :

     

    ''De Nantes nous n'avons eu de séjour qu'ici (30 lieues) depuis Douai (Doué), tout n'offre aux regards que dévastations et ruines, excepté deux ou trois villages qui ont été conservés. Nous devons partir aujourd'hui d'ici pour continuer l'opération que nous avons commencée. Chollet où nous sommes est à moitié détruit. Le feu à consumé une grande partie des maisons ; et la ville n'offre plus que le spectacle de la misère et de l'infortune''.

     

    Le 8 ventôse, ce même citoyen me manda ici :

     

    '' Quant à nos opérations dans la Vendée, elles se réduisent à ceci  : incendier, piller, violer et massacrer. Tout ce pays ci n'offre que ruines et partout où nous avons passé, nous avons brûlé tout ce qui ne l'était pas. Quant au viol, il n'a plus été ordonné, mais il a été toléré et souffert, et c'est à peu près de même ; le pillage n'a pas été ordonné non plus, mais il a été entièrement autorisé et tout a été pillé. Quant au massacre il s'est étendu assés généralement sur tous les hommes qui se sont trouvés dans les villages où nous avons passé, surtout dans plusieurs cantons, on n'a épargné ni femmes, ni filles, ni enfants ; il s'est passé des scènes assez difficiles à exprimer.

    La Vendée en pluviôse et ventôse de l'an II....

     

    La troupe ne manque point de fatigues soit ignorance ou malveillance, l'armée du Nord a fait jusqu'à ce jour bien des courses inutiles.

    Je crois que si au lieu de nous amuser à brûler les villages, à piller, à tuer des gens sans armes, des femmes, on nous eut fait marcher contre les noyaux d'armées qui existoient encore, la guerre de Vendée seroit terminée. Au lieu que voyant le traitement qu'éprouvoient leurs semblables tout ce qui étoit resté ou revenu dans leurs villages sont allés pour éviter la mort ou plutôt pour prolonger leur vie de quelques jours ; se jetter par mi les brigands. Il me semble enfin qu'on s'y est pris comme si on eut craint que la guerre ne se termine trop promptement''. 

     

    Enfin le 24 ventôse ; il me fit part de l'affaire du 14 du même mois, il attribue l'échec que nos troupes ont reçu :

     

    1° A l'impéritie et à la timidité du commandant dont il ne dit pas le nom.

    2° A ce que le plus grand nombre de cartouches n'étaient pas de calibre, la balle à nud (nue) ne pouvant entrer dans le canon du fusil, il dit qu'il garde quatre de ces balles pour échantillon.

    Il parle avec éloge de la bravoure et de la bonne conduite du général Grignon qui, empêche la défaite totale de ce corps avancé, au devant duquel il vient ; ce qui n'empêche pas que nos troupes furent obligées d'évacuer Chollet ainsi que les habitants qui se retirèrent à Nantes.»

     

      «  Pour copie par extrait conforme aux originaux, restez en main, et dont dans les reçu, j'ai donné également extrait au Comité de Salut Public.

    Paris le 27 vendémiaire de l'an 3 de la République une et indivisible.   

    Signé Le Cointre »

     

     

    Sources:     

    Archives Nationales, tous droits réservés. - W472, procès de Jean-Antoine Vial, ancien maire de Chalonnes - AN W472-8 - Angers, vues 24 et 25. 

     

     

                                                 

     

     X. Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :