• La maison natale de Carrier....

     

    La maison natale de Carrier…

     

     

    Nos courtes vacances nous amenaient cette année dans les monts du Cantal. Et si bien sûr,  ce fut l’occasion de s’imprégner d’une autre culture et de quelques bons restaurants, avec en sus, la gentillesse des habitants, jamais avares d’anecdotes sur leurs belles montagnes, nous n’en avons pas oublié notre Vendée pour autant. Nous étions à 50 kms de Yolet, village natal de Jean-Baptiste Carrier et l’occasion était belle de me livrer à quelques plaisirs automobiles par la « Route des Crêtes » et ses lacets jusqu’aux abords d’Aurillac, plus précisément au lieu-dit « Sémilhac » de Yolet, là où naquit le « monstre ». Si certains Cantaliens connaissent bien la triste histoire de Carrier, d’autres sont moins loquaces sur place sans que l’on sache s’il s’agit d’une véritable ignorance ou d’une certaine honte pour le village. Peut-être aussi la peur de voir débarquer des extrémistes d’un camp ou de l’autre.

    Bon nombre de cartes postales et photographies ont circulé dans divers ouvrages à propos de cette maison natale de Carrier, souvent confondue avec d’autres habitations ayant appartenues à la même famille, d’ailleurs assez peu glorieuse d’avoir eu un tel personnage dans ses membres. Je conseille à cet égard l’article concernant, Basile, le frère de Jean-Baptiste, sur le blog de ma femme, ici.

    Parvenus à Sémilhac, nous avons pris plusieurs photos, pensant être au bon endroit. Une anecdote que je raconterai à l’occasion, au cours d’une veillée des Amis du Pont-Paillat, confirma notre impression. Après quelques échanges avec l’érudit Noël Stassinet, président du Souvenir Chouan de Bretagne, nous avons eu la certitude de ne pas nous être trompés.

    Jean-Baptiste Carrier ne vécut ici que jusqu’à l’âge de 6 ans, avant que ses parents ne déménagent au Barrat dit aussi Barral à l’Est d’Aurillac. Il semble en tout cas au vu des photos que vous allez voir, que les acheteurs ne soient pas précipités dernièrement autour de la bâtisse. Je vous fais grâce des rideaux qui ne sont probablement pas d’époque. Pauvres symboles dérisoires de ce qui fut une maison…

     

    RL

    Août 2018

     

     

    La maison natale de Carrier....

     

    Tout près de la maison, une croix datant de 1716.

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    Cette croix a changé de place et se trouvait de l’autre côté de la route sur le cadastre de 1813 (AD15 3 NUM 1358/2). La maison natale de Carrier colorisée en vert par nos soins et l'emplacement de la croix marqué d'une flèche :

    La maison natale de Carrier....

     

    La croix à son emplacement actuel sur la vue aérienne Géoportail. On s’aperçoit que la maison de Carrier possédait encore un toit au moment du cliché :

    La maison natale de Carrier....

     

    Photos de la façade Est, le côté Ouest étant inaccessible :

     

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

    La maison natale de Carrier....

     

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :