• La famille Brin, de Tillières....

     

    Tillières en ce 25 pluviôse de l'an II.

     

    La famille Brin de l'Etardière

     

    ____________________

     

     

        En parcourant l'état civil de la commune de Tillières dans le Maine et Loire pour la période couvrant les années de 1789 à l'an VIII, nous remarquons les décès de huit personnes d'une même famille le 25 pluviôse de l'an II (13 février 1794) . Décès insolites en raison de la nature des personnes et de leurs âges. En effet, il s'agit d'une mère de famille âgée de quarante ans, d'un homme âgé de 30 ans et de six enfants dont les âges s'échelonnent de onze à trois ans.

        Bien entendu, Monsieur Barbot, maire de la commune, lors de la mise à jour des registres de l'état civil pour cette période, est d'une discrétion de « violette » en ce qui concerne les causes des décès en ce 15 prairial de l'an IX.

     

         Février 1794, c'est le triste épisode des Colonnes Infernales... Il pourrait bien s'agir d'une action glorieuse des soldats du progrès...

     

     « Entre le onze et le 14 février 1794, la Colonne Infernale de Cordellier est dans le secteur de la Chaussaire. A Gesté, ses soldats massacrent 200 femmes devant le portail du château du Plessis.(2) Une partie de sa colonne prend la direction de Montfaucon, brûle cette petite localité et y surprend plus de 150 femmes qu'elle sabre « dans un champ sur la route de Tiffauges, près le Pont de Moine. » Cordellier se rend à Saint Crespin et y massacre « dans le Champ de la Vigne » les domestiques de Boisame(3), la mère du général Monnier et emmènent sa femme à Clisson avec beaucoup d'autres personnes qu'il saisit chemin faisant ; rendu dans cette ville, il fusille prisonniers et prisonnières ».

     

        Dans ce court récit, Monsieur l'Abbé Deniau vient de donner la réponse à notre interrogation, puisque des assassins sont présent dans le secteur de Tillières  au cours de cette période; voici les noms des victimes sauvés de l'oubli et venant s'ajouter aux martyrs de la Vendée.

     

     

    (2) Une croix a été élevée par les soins de M. le vicomte de la Blotais sur le lieux de leur sépulture.

    (3) Aujourd'hui le Bois Ham.

     

    La famille Brin, de Tillières....

     

    La famille Brin, de Tillières....

     

     

     

    « Perrine Susteau, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, née de la Bougrie en la commune de Gesté, département de Maine et Loire, âgée de 40 ans, fille de défunt Michel Susteau, laboureur, et de Renée Vételé, demeurant à la Bougrie en la commune de Gesté département de Maine et Loire ; épouse de Jacques Brin demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers. Premier témoin : Jacques Barbot, menuisier, demeura au bourg de cette commune de Tilliers. Second témoin : Jean Dabin, laboureur, demeurant à la Bretonnière en cette commune de Tilliers département de Maine et Loire ».

     

     

    « Perrine Brin, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, âgée de 11 ans, née à l'Etardière, fille de Jacques Brin, laboureur et de défunte Perrine Susteau, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers département de Maine et Loire. Premier témoin : Jean Dabin, laboureur, demeurant à la Bretonnière en cette commune. Second témoin, Jacques Barbot, menuisier, demeurant au bourg de cette commune de Tilliers département de Maine et Loire ».

     

     

    « Pierre Brin, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, âgé de 9 ans, né à l'Etardière, fils de Jacques Brin, laboureur et de défunte Perrine Susteau, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers département de Maine et Loire. Premier témoin : René Terrien, laboureur à bras, demeurant au bourg de cette commune de Tilliers. Second témoin, Michel Brin, laboureur, demeurant à l'Etardière commune de Tilliers, qui est frère du défunt ».

     

     

    « Jeanne Brin, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, âgée de 7 ans, née à l'Etardière, fille de Jacques Brin, laboureur et de défunte Perrine Susteau, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers département de Maine et Loire. Premier témoin : René Terrien, laboureur à bras, demeurant au bourg de cette commune de Tilliers. Second témoin, Michel Brin, laboureur, demeurant à l'Etardière commune de Tilliers, qui est frère de la défunte ».

     

     

    « Michelle Brin, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, âgée de 5 ans, née à l'Etardière, fille de Jacques Brin, laboureur et de défunte Perrine Susteau, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers département de Maine et Loire. Premier témoin : René Terrien, laboureur à bras, demeurant au bourg de cette commune de Tilliers. Second témoin, Michel Brin, laboureur, demeurant à l'Etardière commune de Tilliers, qui est frère de la défunte ».

     

     

    « Joseph Brin, laboureur, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, âgé de 30 ans, né à la Paillerie en la commune de Gesté département de Maine et Loire. Fils de défunt Jacques Brin, laboureur et de défunte Jacquine Giboin demeurant à la Paillerie commune de Gesté département de Maine et Loire. Premier témoin : René Terrien, laboureur à bras, demeurant au bourg de cette commune de Tilliers. Second témoin, Michel Brin, laboureur, demeurant à l'Etardière commune de Tilliers, qui est neveu du défunt ».

     

     

    « François Brin, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, âgé de 5 ans, né à l'Etardière, fils de Jacques Brin, laboureur et de défunte Perrine Susteau, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers département de Maine et Loire. Premier témoin : René Terrien, laboureur à bras, demeurant au bourg de cette commune de Tilliers. Second témoin, Pierre Ménard, laboureur, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, qui sont voisin et ami ».

     

     

    « Marie Brin, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers, âgée de 3 ans, née à l'Etardière, fille de Jacques Brin laboureur et de défunte Perrine Susteau, demeurant à l'Etardière en cette commune de Tilliers département de Maine et Loire. Premier témoin : René Terrien, laboureur à bras, demeurant au bourg de cette commune de Tilliers. Second témoin, Pierre Ménard, laboureur, demeurant à l'Etardière en cette  commune de Tilliers, qui sont voisin et ami ».

     

     

    On peut ajouter à cette triste liste le nom de Marie Chupin, (morte de ses blessures?) décédée le 26ème jour de pluviôse de l'an II (le lendemain du massacre de ses voisins), demeurant à l'Etardière en cette commune, âgée de 60 ans, née à la Grivelière en la commune de Gesté, département de Maine et Loire ; fille de défunt Jean Chupin, laboureur, et de Julienne Pasquier aussi défunte, demeurant à la Grinelière en la commune de Gesté département de Maine et Loire. Premier témoin : René Terrien, laboureur à bras, demeurant au bourg de cette commune deTilliers. Second témoin, Pierre Ménard, laboureur, demeurant à l'Etardière en cette  commune de Tilliers, qui est gendre de la défunte ».

     

     

     

        Sources : Archives Départementales du Maine et Loire – Abbé Deniau – La Guerre de la Vendée éd 1878 – Crédit photo : INRAP les charniers du Mans.

     

     

    Xavier Paquereau pour Chemins secrets.

     

    La famille Brin, de Tillières....


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :