• La colline des moulins....

    La colline des moulins…

     

    Bien moins célèbre que le Mont des Alouettes, la colline des moulins de Mouilleron-en-Pareds, dite aussi des « Moulins des de Lattre » est pourtant un lieu emblématique de notre cher Bocage.

    Ce n’est pas moins de 15 moulins à vent que l’on y trouvait encore sur le cadastre de 1834, tous reconstruits après avoir été détruits par Westermann, dit-on (1). Aujourd’hui 8 sont encore visibles dont 4 restaurés et le reste plus ou moins en ruine ou cachés dans le paysage. L’un d’eux fut transformé en chapelle à la mémoire de Jean de Lattre de Tassigny et de son fils. Les deux premiers moulins de la colline avaient en effet été achetés par le maréchal en 1929 sur conseil de Clémenceau qui craignait de les voir disparaître.

    Une légende nous apprend que ces moulins dont la première mention remonte à 1438, auraient été construits par un monsieur « de Châtelain » qui en aurait fait bâtir un nouveau à chaque naissance d’un fils illégitime… Quoiqu’il en soit, la colline des moulins est un endroit où la promenade et la rêverie sont rois, à peine troublés par quelques oiseaux. C’est une petite marche à faire en hiver et ainsi jusqu’à la Vierge de la « Dent Gaudin », posée sur un roc abrupt où lutins et fadets sont prêts à débouler de dessous chaque rocher, pour « ensavater » le pèlerin imprudent.

     

    RL

    Octobre 2013

     

     

    Note :

    (1)       Un article dans l’annuaire départemental de la Société d’émulation de la Vendée de 1856, nous parle, à tort selon moi, de 17 moulins.

     

    La colline des moulins....

     

    Les 15 moulins sur le cadastre de 1834.

     

    La colline des moulins....

    Selon un « buzz » circulant sur Facebook depuis quelques jours, le martellement de l’inscription « Priez pour eux » serait l’œuvre d’un vandalisme récent. Je me permets quelques doutes, connaissant bien l’endroit, même si je n’y étais pas venu depuis quelques années et n’avais pas vu la récente restauration des premiers moulins par le conseil général de Vendée. On notera que l’inscription « Saint Jean », sur le montant gauche de la porte, a été martelée également, mais pas celle de « Saint Bernard » qui la précède. Réflexe « maçonnique » concernant Saint Bernard ? Ce serait pousser le vice un peu loin… Si quelqu’un peut me confirmer que ce vandalisme (sur lequel on ne trouve aucune réelle information) a bien eu lieu récemment, merci de m’en parler en commentaire sur cet article.

    La colline des moulins....

    La colline des moulins....

    La colline des moulins....

    La colline des moulins....

    La colline des moulins....

    La colline des moulins....

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :