• La Baïonnette royale N° 33....

     

     

     Baïonnette Royale n°33

     

     

     

     La Baïonnette royale N° 33....La famille Gallard est originaire de la paroisse de Saint-Pierre-Montlimart en Anjou. Maurice Gallard est le fils de Maurice Gallard et de Marie Réthoré laboureur aux ''Quatremaillères'' à Chaudron-en-Mauges.

     Entre autres enfants, un des fils, Maurice Gallard , épouse le 16 novembre 1745 à Chaudron-en-Mauges, à l'âge de 25 ans, Marie Béduneau âgée de 18 ans, fille de Jacques Béduneau et de Françoise Juteau de la paroisse de Botz-en-Mauges. Ce couple laissera douze enfants dont Jacques.

     Jacques Gallard est né le 2 février 1750 à Chaudron-en-Mauges, il est laboureur à la ''Bourlière''au Pin en Mauges. Le 8 juillet 1783 il épouse au Pin en Mauges Marie Onillon née le 18 mai 1761 dans cette paroisse, fille de Jean Onillon originaire de Botz en Mauges et de Renée Verron du Pin.

    La Baïonnette royale N° 33....

     

     Agé de 43 ans en 1793, il prend les armes contre la République dès le mois de mars sous les ordres de Jacques Cathelineau. Il dépose une demande de pension au Pin en Mauges le 27 mai 1825. Jacques Gallard est décédé le 5 mai 1833 à la ''Bourlière''* au Pin en Mauges. * Aujourd'hui la ''Bourrelière''.

     

     

    Les états de service de Jacques Gallard.

     

     

    « A son Excellence Monseigneur le Ministre Secrétaire d'Etat au Bureau de la Guerre.

     

     Monseigneur,

    à l'honneur de vous exposé Gallard Jacques né commune de Chaudron, résidant au Pin en Mauges qu'il a fait la campagne de 1793 pour Combattre les ennemis de l' auguste famille des Bourbon sous le commandement du Général Cathelineau. Les principales affaires où il a assisté sont : Chemillé, Cholet et Chalan. Il a toujours ''illisible'' demeuré attaché à l'auguste dynastie des Bourbons, ce qui le fait réclamer Monseigneur votre Excellence pour vous priez de vouloir bien lui accorder un secours comme soldat Vendéen conformément à l'Ordonnance du Roi du 29 décembre 1824.

    Monseigneur l'exposant plein de confiance en vos bontés, on espère que vous allez saisir l'occasion présente en lui accordant une retraite suivant l'Ordonnance.

    Je suis Monseigneur de votre Excellence votre très respectueux et obéissant serviteur. Un mot rayé nul.

     

    Signé Galard et Joyer Capitaine.

     

    La Baïonnette royale N° 33....

     

    La Baïonnette royale N° 33....

    Certificat des Officiers.

     

    « Nous soussignés anciens officiers de l' armée Royale de la Vendée certifions que Gallard Jacques âgé de ,,,,,,, domicillié en la commune du Pin en Mauges a pris les armes au mois de mars 1793 pour le Rétablissement du trône, qu'il a continuer à les porter avec distinction et assisté a un très grand nombre de combats périlleux quoique déjà avancé en âge et n'a nul autre secours pour gagné sa vie que sa profession de laboureur.

    En foi de quoi nous lui avons délivré le présent pour lui servir et valoir ».

    Fait au Pin le 27 mai 1825 ;

     

    signé : Joyer ancien officier Vendéen – Gabory ancien officier Vendéen – Martin-Baudinière, colonel, Chevalier de Saint-Louis – Lhuillier, colonel, Chevalier de Saint-Louis.

     

    La Baïonnette royale N° 33....

     

    Sources : Archives Départementales du Maine et Loire - tous droits réservés, dossiers Vendéens – archives familiales. - Photo de l'auteur.

     

    Xavier Paquereau pour Chemins secrets.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :