• La Baïonnette royale N° 32....

     Baïonnette Royale n°32

     

     

     La Baïonnette royale N° 32....La famille Gallard est originaire de la paroisse de Saint-Pierre-Montlimart en Anjou. Maurice Gallard est le fils de Maurice Gallard et de Marie Réthoré laboureur aux ''Quatremaillères'' à Chaudron-en-Mauges.

     Entre autres enfants, un des fils, Maurice Gallard , épouse le 16 novembre 1745 à Chaudron-en-Mauges, à l'âge de 25 ans, Marie Béduneau âgée de 18 ans, fille de Jacques Béduneau et de Françoise Juteau de la paroisse de Botz-en-Mauges. Ce couple laissera douze enfants dont Maurice.

     Maurice Gallard est né le 11 février 1749 à Chaudron-en-Mauges, il est métayer et épouse le 12 juin 1781 dans cette paroisse, Marie-Joseph Bénard née le 17 août 1764 à Saint Quentin en Mauges ; elle est âgée de 17 ans et lui de 34 ans.

     Agé de 44 ans en 1793, il prend les armes contre la République dès le mois de mars. Son épouse dépose une demande de pension.

     

    Les états de service de Maurice Gallard.

     

    Marie-Joseph Bénard, âgée de 61 ans, domiciliée aux ''Quatremaillères'' dépose une demande de pension concernant son mari, le 27 mai 1825 à Chaudron. (Extraits car page déchirée).

     «  A l'honneur de vous exposer que son mari Maurice Gallard était un brave soldat royaliste qui avait servi pendant la guerre de la Vendée ; et qu'au combat de Jallais qu' engagé et contraint par l'ennemi de passer la rivière à la nage, il supporta un froid extrême et tomba malade et resta estropié pour le reste de sa vie et est mort par suite de cet accidant.

     Qu'elle a fait pour douze cent francs de fourniment à l' armée et son mobilier pillé par les républicains et son ….... tué par l'ennemi, et une de ses sœurs mort de transport dans le même moment, qu'elle est restée veuve du fait de la guerre dans une grande indigence.

     

    La bienfaisance royale accordant ses secours aux …....... elle se recommande à votre commisération et …........... Monsieur de vouloir bien lui obtenir..........

     une gratification.......... a la plus grande fidélité à la famille royalle.

     En fois de quoi nous lui avons signée la............. lui servir et valoir. ».

     À Chaudron le 27 mai 1825

     signé : Sourice Capitaine

    La Baïonnette royale N° 32....

     

     Certificat des officiers.

     

    «  Nous capitaine de Chaudron,certifions que la veuve Gallard indigent âgée de soixante une an est véritablement veuve et non divorcée

     Certifions en outre que son mari Maurice Gallard a servi dans nos compagnie tout le temps qu'à ''épisté'' la guerre de la Vendée qu'il ses comporté en brave et zellé déffenseur du trône et de la religion.

     Son dévoument a été très grand et sa fidélité a toutes les reprise d'armes pouqouy nous lui délivrons le présent pour servir et valoir a Chaudron le 28 mai 1825 ».

     

     Signé : Sourice capitaine – Bretault capitaine – Martin Baudinière Colonel Chevalier de Saint Louis - Tristan Martin Chevalier de Saint louis ancien adjudant général Vendéen – Lhuillier Colonel Chevalier de Saint Louis .

    La Baïonnette royale N° 32....

     

     Sources : Archives Départementales du Maine et Loire - tous droits réservés, dossiers Vendéens – archives familiales. - Photo de l'auteur.

     

    Xavier Paquereau pour Chemins secrets.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :