• La Baïonnette royale N° 22....

     

    Baïonnette Royale n°22

     

     

       La Baïonnette royale N° 22....Comme nous le savons,la famille Guillocheau est originaire de Montigné sur Moine. Jacques Guillocheau né le 21 juin 1637 à Montigné, fils de Mathurin Guillocheau et de Perrine Rabreau épouse vers 1668 à la Renaudière Perrine Porcher, puis le 20 mai 1676 Jacquine Brault. Jacques exploite le ''moulin de Salvert'' à Villedieu-la-Blouère.

     

     Aujourd'hui, nous allons découvrir le dossier de Charles Guillocheau n°2 (le cousin germain du précédent B.R n°21) du moulin de Normandeau à la Renaudière. Il est le fils de Jacques Guillocheau, (frère du ''bon père Guillocheau''), meunier, et de Jeanne Ripoche mariés dans cette paroisse le 31 janvier 1766.

     

      Charles Guillocheau est né le 3 mai 1774 au moulin de Normandeau paroisse de la Renaudière. Il épouse le 13 février 1798 à Saint-Macaire-en-Mauges Renée Bochereau née le 14 décembre 1774 à Saint-Macaire. De cette union naîtront six enfants. Ce couple exploite le moulin de la Grande Bretélière commune de Saint-Macaire et c'est en ce lieu que Charles décède, le 5 juin 1838.

     

    La Baïonnette royale N° 22....

    La Baïonnette royale N° 22....

    La Baïonnette royale N° 22....

     

     

     

        En 1793 il est âgé de 19 ans et rejoint la future Armée Catholique et Royale en compagnie d'un beau-frère, René Brel époux de Jeanne Guillocheau ; Mathurin Ripoche qui épousera sa sœur, Marie Guillocheau, se distinguera à Rocheservière en 1815.

     

     

       Les états de service de Charles Guillocheau (n°2). 

     

       Le 5 juillet 1825 il dépose une demande de pension.

     

      « A Messieurs

     

      Les membres composant la Commission du Conseil due arrondissement de Maine et Loire.

     

      Messieurs

     

      A l'honneur de vous exposer Charlle Guillocheau demeurant à St Macaire.

     

      Qu'en mars 1793 époque où les Vendéens prirent les armes pour la cause sacrée de l'autel et du trône de sa Majesté.

     Il fut l'un des premiers a se rendre aux ordres des généraux Cathelineau et d'Elbé.

     

      En sa qualité de soldat, il a assisté dans cette campagne aux combats de : Chemillé, Beaupréau, Thouars, La Chataîgneraie, Fontenay, Vihiers, Doué, Montreuil, Saumur, Nantes, Luçon, Châtillon, Chollet, etc... avec zèlle, bravoure et distinction pour la cause sacrée de l'autel et du trône de sa Majesté.

     En janvier 1794 époque où les Vendéens reprirent les armes, je fus un des premiers à me rendre aux ordres du Général Stofflet. Et assiste en cette campagne aux différents combats qui eurent lieu, ainsi qu'en celle de 1795 avec zèlle et distinction.

     

      Messieurs, le réclamant est perre de six enfants et deux en bas âge et peu fortuné.

     Je ne jouis d'aucune pension ni secours de l'Etat.

     

      Messieurs, vu mes services pour la cause sacrée de l'autel et du trône de sa Majesté ; et ma position.

     J'ai recours à votre autorité pour que je puisse participer et obtenir une pension, un secours pour m'aider à exister. Bienfaits que sa Majesté daigne accorder à ses fièles serviteurs Vendéens, ce que fesant vous ferez justice. Et suis bien sincèrement Messieurs, votre dévoué serviteur. »

       Le nommé Charlle Guillocheau ne sachant écrire a fait la croix.

     

      Signé Courtai Maire de St Macaire

     

    La Baïonnette royale N° 22....

     

    La Baïonnette royale N° 22....

     

     Un certificat de service lui est délivré par le Marquis de la Bretesche, chef de la Division de Montfaucon, le 30 mai 1825.

     

    La Baïonnette royale N° 22....

     

     

           Sources : Archives Départementales du Maine et Loire - tous droits réservés, dossiers Vendéens – cadastre de 1834 – carte postale du moulin de Normandeau et archives familiales. - Photo de l'auteur.

     

      Xavier Paquereau pour Chemins secrets.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :