• L'euthanasie en débat en 1793....

    La récompense des républicains hors de combat…

     

    Ce rapport de Turreau, Prieur de la Marne et Esnue (de) La Vallée en novembre 1793 est connu et figure notamment dans le tome 1er de Crétineau-Joly (p 373). Il nous apprend tout « l’amour » que la république peut porter à ses défenseurs…

    RL

    Mars 2013

     

    « On se plaint, dans les rapports, de la trop grande quantité de blessés et de malades qui encombrent l’armée, et peuvent, dans un cas de gravité, paralyser ses mouvements ou son ensemble. Les blessés et les malades, étant francs républicains comme nous, doivent, comme nous, se sacrifier au salut commun. Ils ne peuvent pas combattre et mourir les armes à la main ; il faut qu’ils meurent d’une autre manière. En cas d’absolue nécessité, nous autorisons donc, dans l’intérêt bien entendu de la chose publique, à se défaire le plus humainement possible de tous ceux qui, par raison d’état sanitaire, apporteraient un préjudice quelconque à la marche ou au succès des troupes républicaines. Le patriotisme et la fraternité des généraux décideront des cas où le salut de la république commandera impérieusement ces sacrifices. »

     

    L'euthanasie en débat en 1793....

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :