• Julien Renou....

     

     

                 Julien Renou, de Saint-Pierre-Montlimart

                tué à la bataille de Rocheservière le 20 juin 1815.

     

     

     Julien Renou....Les Vendéens de 1793 étaient des hommes de conviction. Après avoir fait toutes les campagnes de 1793 à 1799, un laboureur,  père de sept enfants repart au combat en 1815, comme capitaine à l'âge de 46 ans : Julien Renou est né et a été baptisé le 18 mars 1766 à  Montrevault en Anjou. Il est le fils de René Renou et de Françoise Rouiller ; le parrain a été Julien Renou, son oncle, et sa marraine Anne Macé.

      Il épouse le 6 Pluviose an 3 (26 janvier 1795), à Saint-Pierre Montlimart Marie Chéné-Chesnay, fille de René Chesnay, métayer à la Cochetière et de Magdeleine Rouiller. Il fait toutes les guerres de Vendée avec courage, en 1815 il est laboureur à la Cochetière et a le grade de capitaine dans les Armées Royales.

    Julien Renou....

      De cette union naîtront huit enfants, sept sont vivants en 1815.

    1° Renou Marie, née le 10 Floréal an 4 (29 avril 1796) à Botz-en-Mauges.

    2° Renou Marie-Jeanne, née le 21 ventôse an 12 (12 mars 1804) à Saint-Pierre-Montlimart.

    3° Renou Augustin, né le 20 Pluviose an 13 (9 février 1805)  à Saint-Pierre-Montlimart..

    4° Renou Pierre, né le 13 mars 1806 à Saint-Pierre-Montlimart.

    5° Renou Françoise, née le 1 mars 1808 à Saint-Pierre-Montlimart.

    6° Renou René, né le 4   1810 à Saint-Pierre-Montlimart.

    7° Renou Marie-Françoise, née le 16 septembre 1812 à Saint-Pierre-Montlimart.

    8° Renou Honoré, né le 13 août 1814 à Saint-Pierre-Montlimart.

     

      Julien Renou a été tué le 20 juin 1815 au combat de Rocheservière. Son décès a été enregistré à Saint-Pierre-Montlimart le 22 juin 1815. Il semblerait qu'il soit mort de ses blessures le 21 juin 1815 à huit heures du matin à Saint-Pierre-Montlimart.

     

      Son épouse Marie Chéné est proposée pour une pension le 10 janvier 1816.

      «  Chéné Marie veuve Renou Julien laboureur Capitaine - domicilié à Saint-Pierre- Montlimart, 46 ans Cette veuve dont le mari a été tué au combat de Roche-Servière est mère de sept enfants, dont l'une seulement lui est de quelque secours. Son mari avait fait toutes les campagnes de la Vendée avec courage de 1793 à 1815, domiciliée à Saint-Pierre-Montlimart ».

    Julien Renou....

     

    Sources: Archives Départementales du Maine et Loire commune de Saint-Pierre-Montlimart, Montrevault . Archives Départementales de la Vendée -10 janvier 1816 -Pensions et Gratifications accordées lors de la campagne de 1815 SHD XU 34-4 page 5/9. Cadastre de 1834 section C- la Cochetière à St Pierre-Montlimart.

     

                        Xavier Paquereau pour Chemins Secrets.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :