• Joseph Suteau....

     

                                                            

    Joseph Suteau de la Paroisse de Saint-Crespin-sur-Moine 

    rescapé de ''Galerne'', sa maison incendiée, sa famille massacrée...

     

     

                            

     Joseph Suteau.... Joseph Suteau est né et a été baptisé le 31 juillet 1770 à Saint-Crespin-sur-Moine. Il est le fils de Jacques Suteau, né le 20 mars 1724 à St-Crespin et de Marie Meneux née le 29 octobre 1731 dans cette même paroisse, mariés le 3 octobre 1766 à Saint-Crespin. Le parrain a été Laurent Meneux, oncle de l'enfant et la marraine Marie Bondu, sa cousine.

      Dès le 10 mars 1793 il rejoint les rassemblements qui constitueront l'armée Catholique et Royale. Il devient porte drapeau d'une Division des Armées Royales Vendéennes, d'Anjou et Haut Poitou. Il participe à la ''Virée de Galerne'' et est blessé d'un coup de sabre à la main à la bataille de Dol et d'un coup de sabre à la tête à la bataille de Châtillon-sur-Sèvre. Sa maison est incendiée et sa famille massacrée par l'Armée Infernale. (Ses parents et peut-être des frères et soeurs).

     

      Joseph Suteau épouse vers 1796 Honorée Durand, née le 23 novembre 1771 à Gétigné, fille de Pierre Durand cabaretier aux Felandières et de Françoise Mathurine Crabil. A cette époque Joseph Suteau exerce la profession de menuisier au bourg de Saint-Crespin.

     

    De ce mariage sont issus :

    1° Marie Suteau née vers 1797 à Saint-Crespin.

    2° Joseph Suteau, né le 20 avril 1800 à Saint-Crespin

    3° Jean Suteau, né le 29 avril 1802 † le 1 janvier 1803 à Saint-Crespin.

    4° Pierre Suteau, né le 2 octobre 1803 à Saint-Crespin.

    5° Céleste Suteau, née le 4 mars 1806 à Saint-Crespin.

    6° Célestin Suteau, né le 17 février 1811 à Saint-Crespin.

     

      Le 30 juin 1824 Joseph Suteau dépose une demande de pension à la mairie de Saint-Crespin.

     

      « Joseph Suteau, menuisier, demeurant au bourg, commune de Saint Crespin, canton de Montfaucon, département de Maine et Loire.

     

    A son Excellence Monseigneur le Ministre de la Guerre.

      Monseigneur,

    Joseph Suteau, ancien soldat porte drapeau d'une Division des Armées Royales Vendéennes d'Anjou et Haut Poitou, à l'honneur d'exposer à votre Excellence, ses états de services dans les dites armées depuis le 10 mars 1793 jusqu'à 1815. Il a toujours servi la cause Légitime des Bourbons avec honneur et sans reproches.

      Deux blessures honorables, l'une reçue à la bataille de Dol, outre-Loire et l'autre à la bataille de Châtillon. Sa famille massacrée par l'armée infernale républicaine et sa chaumière incendiée. Son âge de cinquante cinq ans et dans l'indigence. Toutes ces considérations, Monseigneur mérittent votre attention. Demande qu'il soit du nombre de ceux que sa majesté veut récompenser comme fidèles sujets de la Vendée pour qu'il obtienne une gratification due à ses blessures et à son grade, tel que porte l'Ordonnance du 3 décembre dernier et les pièces qu'elle en exige sont à l'appui de la présente.

    C'est Justice.»

     

    A Saint Crespin le 30 juin 1824 – vu par le maire le 1er juillet – signé Desmelliers.

     

      Les blessures...

     

      «     Nous soussigné Charles,Maurille, Pierre Houdet patenté sous le n°48 et Charles, Jean, René Houdet, patenté sous le n° 118 Officiers de santé de l'hospice civil de Montfaucon chef lieu de canton département de Maine et Loire ; certifions que le nommé Joseph Suteau menuisier à Saint Crespin porte une cicatrice à la partie postérieure un peu interne de l'occiput près la protubérance occipitale de la longueur de 2 pouces, de la largeur de 2 lignes avec excroissance de l'os suite d'un coup d'arme tranchante, une autre cicatrice à la partie postérieure au pouce gauche à la seconde phalange demi circulaire de la longueur d'un pouce environ et suite aussi d'un coup d'arme tranchante.

      Les dites blessures ayant été reçues dans les armées Royales vendéennes dans les combats de Châtillon et de Dole ; ont occasionné au dit Suteau, la première une surdité qui va toujours croissante avec douleurs considérables dans la blessure et tout le côté gauche de la tête postérieurement.

     

    Délivré le présent certificat comme sincère et véritable, à Montfaucon le 29 janvier 1824   ».

     

    signé   : Houdet. et Maurille Pierre Houdet officiers de santé.

     

      Joseph Suteau est décédé le 11 novembre 1840 à Saint-Crespin-sur-Moine.

      Honorée Durand est décédée le 26 février 1857 à Saint-Crespin.

     

    Joseph Suteau....

     

    Sources: Archives Départementales de Maine et Loire et de la Loire Atlantique tous droits réservés – Dossiers Vendéens: Joseph Suteau 1M9/335 -  Vue n°7, le certificat d'indigence de Joseph Suteau. Registres d'état civil de la commune de Saint-Crespin-sur-Moine, Gétigné-  Photo de l'auteur. 

                                                                

     

     

     Xavier Paquereau pour Chemins Secrets. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :