• Jean Racineux....

     

     

    Jean Rassineux-Racineux du moulin Guillou de la paroisse de Tillières.

     

                            

      Jean Racineux.... Jean Rassineux-Racineux est né le 5 février 1775 au moulin Guillou de la paroisse de Tillières et a été baptisé le 6 février. Il est le fils de Michel Racineux, marié le 10 février 1773 à Tillières avec Jeanne Pohu ; le parrain a été Jean Racineux cousin germain et la marraine Marie Pohu, sa tante. 

     Il est domicilié au moulin à vent de Guillou (ce qu'il en reste) et se marie le 18 janvier 1810 à Tillières avec Jeanne Biotteau, née à la Poterie le 27 octobre 1788 dans cette même commune, fille de Pierre Biotteau tuilier et de Perrine Morinière. De cette union sont issus :

     

    1° Rassineux Jeanne, née le 18 novembre 1810 à Tillières. 

    2° Rassineux Marie, née le 24 mars 1812 idem + avant 1825. 

    3° Rassineux Jean, né le 14 février 1814 , idem. 

    4° Rassineux Joseph, né le 7 janvier 1816, idem. 

    5° Rassineux Marie, née le 7 novembre 1818, idem. 

    6° Rassineux Pierre, né le 10 octobre 1820, idem.

     

      Il prend les armes dans l'Armée Catholique et Royale dès le 10 mars 1793 et participe à de nombreux combats, il ne passe pas la Loire mais reprend les armes dès que le général Stofflet revient en Vendée. En 1794 son moulin et ses habitations sont pillés et incendiés par les Colonnes Infernales et ses chevaux sont volés. 

    Jean Racineux....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il dépose une demande de pension au Roi à la mairie de Tillières le 25 mai 1825.

     

      « Jean Rassineux, âgé de cinquante ans, meunier, demeurant au moulin Guillou en la commune de Tilliers, canton de Montfaucon, département de Maine et Loire. 

      A l'honneur, d'exposer à Messieurs les Membres de la Commission nommée à Beaupréau a l'effet d'examiner les pièces à l'appui des demandes faites par les individus qui ont servis dans les Armées Royales de l'Ouest et faits des pertes. Conformément à l'ordonnance Royale du 3 mars derniers et de la correspondance  de Monsieur le Préfet à cet égard. 

      Qu'il a servi en qualité de soldat dans les armées Royales de la Vendée faisant partie d'une compagnie de la paroisse de Tillièrs ; pris les armes pour la défense de l'autel et du Roi, dès le 10 mars 1793. Concourru à toutes les batailles qui eurent lieu sous les généraux M.M d'Elbée, de Bonchamps, de la Rochejaquelin, Dautichamps et Stofflet portés à l'état de ses services. Puis à la rentrée du général Stofflet dans la Vendée il organisa l'Armée d'Anjou et Haut Poitou dont il fit partie de la 1ère Divisision. Combatti à la glorieuse bataille de Gesté, celles de Beaupréau, Jallais, Vezins, Chollet,Couron, Vihiers, Chaudron et autres assez connues, jusqu'à la paix. 

      Demande que Messieurs les Membres de la Commission portent en considération l'exposé du soussigné pour qu'il obtienne un secours annuelle dû à ses services; aux pertes d'un moulin à vent et les maisons qui furent incendiées par l'armée infernalle qui n'ont pas été relevés par le peu de moyens qui lui restait, ayant cinq enfants à élever. Plus à deux chevaux qui furent emmenés par la même armée incendiaire. Qu'il obtienne en raison de ses services pertes et de la nombreuse famille un secours annuelle sur le fond spécial accordée au département de Maine et Loire, n'ayant reçu ni secours ni pention sur les fonds de l'Etat ». C'est Justice Vive le Roi!  

     

    Signé Jean Rassineux et Barbot Capitaine. 

    A Tilliers le 25 mai 1825. »

     

      Jean Racineux est décédé le 23 juin 1841 à sept heures du matin au moulin Guillou, il était veuf de Jeanne Bioteau. Déclaration faite en mairie par son fils Jean Racineux, meunier, âgé de 27 ans et de René Racineux, meunier, âgé de 62 ans, demeurant à la Bouchoire commune de Vallet, frère du défunt.

      Le dernier meunier du moulin Guillou ayant cessé son activité pendant la deuxième guerre mondiale se nommait Georges Racineux.

     

    Jean Racineux....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources: Archives Départementales de Maine et Loire tous droits réservés – Dossiers Vendéens 1M9/307 Jean Rassineux - Registres d'Etat civil de la commune de Tillières. Cadastre de 1834 de la commune de Tillières – Géoportail - Moulin Guillou. 

     

                                                          

     

    X. Paquereau pour Chemins Secrets. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :