• Jacques Bretaud....

     

    Jacques Bretaud, de la paroisse des Essarts, 

    tué par une colonne républicaine, le  29 septembre 17..  ?

     

     

     

    Jacques Bretaud....Les écrits de l'époque nous ont laissé deux versions sur les circonstances de la mort de Jacques Bretaud.

    La première, issue de la demande de pension de sa veuve Marie Papaillon, nous signale qu'il « A été tué en fuyant les Colonnes et les armes à la Main, dans la Commune des Essarts, le 29 septembre 1795.  »

    La seconde, enregistrée le 31 mars 1818, lors de la reconstitution des actes de décès de la commune des Essarts (vue n°10, naissances-décès de 1792 à 1800)  nous apporte beaucoup plus de précisions en ce qui concerne le lieu, la date étant différente seulement au niveau de l'année.

     

    Jacques Bretaud «  A été pris dans sa vigne des Terres-Mortes près le village de Launay* (L'Aunay), commune de Saint-Florence, le 29 septembre 1793 par un détachement de l'armée républicaine ; et a passé généralement pour avoir été tué aussitôt après sa capture, n'ayant point reparu depuis cette époque. »

     

    * L'aunay est un village situé sur la commune de Sainte-Cécile, la vigne des Terres-Mortes se situant sur la commune de Sainte-Florence. 

    Jacques Bretaud....

    Jacques Bretaud....

    Jacques Bretaud....

     

    Jacques Bretaud est né le 20 février 1738 à la Merlatière. Il est le fils de Jean Bretaud et de Jeanne You. Domestique, il épouse le 14 février 1776 à Sainte-Florence, Marie Papaillon, née le 1er mars 1756 à Saint-Florence, fille de Jacques Papaillon et de Marie Maunereau (vue n°31/184). En 1793, il est domicilié à la Rabretière, commune des Essarts.

     Jacques Bretaud....

    De cette union sont issus :

     

    1° Louise Bretaud, née le 21 novembre 1781, aux Essarts.

    2° Jacques Bretaud, né le 22 août 1785, aux Essarts.

    3° Marie Bretaud, née le 31 octobre 1787 à St Martin des Noyers. le 25

    janvier 1789 à la Merlatière.

    4° Marie Bretaud, née le 8 novembre 1793 aux Essarts.

     

    Le registre des pensions établi le 15 février 1817 fait apparaître la demande de pension suivante :

     

    Le 27 mars 1820 – supplément du cahier du 15.2.1817.

     

    « N°691 – Papaillon Marie – née le 1er mars 1756 à Sainte-Florence – veuve de Bretaud Jacques – soldat des Armées Vendéennes – tué en fuyant les colonnes et les armes à la main dans la commune des Essarts, le 29 septembre 1795. - sans profession – indigente – domiciliée aux Essarts – deux enfants – proposée pour une pension de 40 francs le 18 janvier 1815.  »

     

    Jacques Bretaud....

    Jacques Bretaud....

     

    Marie Papaillon est décédée le 6 décembre 1824 à Grissay, commune des Essarts.

     

    Sources : Archives Départementales de la Vendée tous droits réservés. Les Noms de Vendée - Dossiers de pensions, SHD XU 39-8 du 27 mars 1820 – vue n°2/7 - Registres d'état civil de la commune de la Merlatière – Ste-Florence- les Essarts- St Martin-des-Noyers - Cadastre, tableau assemblage 1825 les Essarts la Rabretière – Cadastre de Ste-Cécile l'Aunay - Cadastre de Sainte-Florence – Photo de l'auteur. 

     

     

    Xavier Paquereau pour Chemins-Secrets 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :