• François Brochard....

     

                        François Brochard de Saint-Macaire-en-Mauges  

                          tué à la bataille de Rocheservière le 20 juin 1815   

     

     

     François Brochard.... François Brochard est né à la ''Moricière'', paroisse de la Renaudière, le 3 février 1786, il est le fils de François Brochard, métayer et de Mathurine Mesnard. Le parrain a été Mathurin Mesnard, oncle et la marraine Françoise Ripoche, tante par alliance.

      Il se marie le 6 décembre 1809 à Saint-Macaire, et exerce la profession de garçon métayer à la ''Grande Bretellière'', âgé de 23 ans, il épouse Christophine, Victoire Coulonnier, domestique à la ''Grande Bretellière'', âgée de 26 ans, née le 22 décembre 1784 à Villedieu-la-Blouère. Elle est la fille de Mathurin Coulonnier né le 20 août 1747 à Villedieu et de Marie Mecheneau.

      La famille Coulonnier de Villedieu se compose de :

      1° Marie-Monique Coulonnier, baptisée le 26 avril 1777.

      2° Mathurin Coulonnier, baptisé le 9 septembre 1779 à Villedieu.

      3° Jean Coulonnier, baptisé le 21 décembre 1780 à Villedieu et décédé le 11 novembre 1787 dans cette même paroisse.

      4° Christophine*, Victoire Coulonnier, baptisée le 22 décembre 1784 à Villedieu.

           * lire aussi Christophorine.

     

      C'est en parcourant  « L'état général de l'Armée Royale du Maine, sous les ordres de Mr le Lieutenant Général Cte Charles d'Autichamps (rive gauche de la Loire) qui, par suite de la campagne de 1815 ont droit à des pensions de retraite, et autres, ou gratification une fois payées » que nous découvrons la proposition de gratification concernant Christophine, Victoire Coulonnier.

      Au chapitre IV des veuves proposées pour une gratification une fois payée, par suite de la mort de leurs maris, pères ou frères tués dans la guerre de la Vendée, à la page 8, sous le n°55, nous découvrons le nom de Christophine Coulonnier, veuve de François Brochard, soldat, tué à la Roche-Servière. Aucun acte de décès n'a été enregistré à la date du 20 juin 1815 à Saint-Macaire.

      « n°55- Coulonnier Christophine, Victoire – veuve de François Brochard, tué à Roche-Servière, née à la Blouère – domiciliée à Saint-André – 32 ans – ''Son mari était laboureur, sa mort laisse cette veuve avec la seule ressource de ses journées pour subsister, elle n'a point d'enfant ».

    François Brochard....

     

      Le 10 novembre 1817, Christophine, Victoire Coulonnier épouse à Saint-André-de-la-Marche François Foulonneau, meunier, âgé de 27 ans né à Saint-André et domicilié à la Renaudière ; il est le fils de feu Pierre Foulonneau, métayer et de Marie Grolleau. A cette époque Christophine est domestique à Saint-André.

     

     

    Sources: Archives Départementales de la Vendée SHD XU 34-4 – 10 janvier 1816 - n°55 page8/9- tous droits réservés, Archives départementales de Maine et Loire, tous droits réservés – commune de villedieu-la-Blouère- la Renaudière – Saint-Macaire-en-Mauges – Saint-André-de-la-Marche. Photo de l'auteur. 

                                                      Xavier Paquereau pour Chemins Secrets.  

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :