• Dominique-Armand Panou de Faymoreau....

     

     

    Dominique-Armand Panou de Faymoreau, 

    mort à l’armée de Charette ? 

                             

     

    S’il s’agit du même personnage, Jacques-Dominique-Armand Panou de Faymoreau n’est pas mort au fort de Penthiève lors de l’expédition de Quiberon, le 21 juillet 1795, mais dans l’armée de Monsieur de Charette dans le courant du mois de mai 1795, à Saint-Paul-en-Pareds. En effet, un acte de notoriété par lequel quatre témoins attestent que Dominique-Armand Panou de Faymoreau, beau-frère de Marc-Antoine Savary, de Fontenay le Comte, est mort de maladie à Saint-Paul-en-Pareds, dans le courant du mois de mai 1795 après avoir suivi l’armée insurgée commandée par Monsieur de Charette.

     

    « Du 1er Ventôse an V, notoriété de mort 

     

    Par devant nous les notaires publics du Département de la Vendée à la résidence des cantons de Pouzauges et la Flocelière soussignés duement patanté n°1er. 

    A comparu en personne le citoyen Marc Antoine Savary propriétaire demeurant en la ville de Fontenay le peuple. 

    Lequel nous a représenté que désirant constater d’une manière positive et sûre l’épocque de la mort du citoyen Dominique-Armand Panou Faimoraud son beau-frère lequel avait suivi l’armée insurgée commandée par Charette, il fait en conséquence comparaître les tésmoins cy-après par luy requis a cet effet. 

    Ont a linstant comparus en personne Louis Dubreuil, Pierre Bideau, Joseph Bordelais et Pierre Teillet demeurant tous les quatre séparément au village de la Proutière commune de Saint Paul en Parais. 

    Lesquels ont déclarés avoir une pleine et entière connaissance que le dit citoyen Dominique Armand Panou Faimoraud après avoir suivi l’armée insurgée commendée par Charette sétant retiré dans la commune de Saint Paul en Parais y mourut après quelque temps de maladie dans le courant du moi de may mil sept cent quatre vingt quinze (vieux setyle) corespondant au mois de frimaire an trois. La qu’elle déclaration ils ont affirmé sincère et véritable, et de la qu’elle le dit citoyen Savary a requis acte que nous dits notaires soussignés luy avons octroyé pour valloir et servir ce que de raison. 

    Fait et passé au bourg et commune du Boupère demeure de Brunet l’un de nous dits notaires. Ce jourd’huy premier ventôse l’an cinquième de la République française une et indivisible lû et se sont les dits témoins et le dit citoyen Savary soussignés.  

    signé : Bordelais, Bideau, Teillet, Dubreuïl, Savary, Barbot Greffier, Brunet notaire.  

    Enregistré à la Châtaigneraye, le le trois ventôse an 5, reçu 1 franc – signé Nepveu. » 

     

    Brève généalogie de famille Panou de Faymoreau au moment de la Révolution :

     

      Jacques-Louis Panou de Faymoreau, Maître ordinaire à la Chambre des Comptes de Bretagne avait épousé le 27 avril 1773, paroisse Sainte-Croix à Nantes, Marie-Anne-Adrienne Deurbroucq, de cette union sont issus :

     

    Jacques-Dominique Armand Panou de Faymoreau, né le 9 février 1774 à Nantes, paroisse Sainte Croix, Cadet gentilhomme au régiment de Rohan Soubise, officier, Armée des Princes, est dit tué au Fort Penthiève le 21 juillet 1795. D’après son beau-frère Marc-Antoine Savary, il serait mort à l’Armée de Monsieur de Charette en mai 1795.

     

    2° Marguerite -Sophie Panou de Faymoreau, née le 4 mai 1775 à Nantes.

     

    3° Jacques-Marie-Joseph Panou de Faymoreau, né le 10 mai 1776 à Nantes, paroisse Notre-Dame – sergent au régiment d’Hervilly - † le 21 juillet 1795,  champ des Martyrs à Auray

     

    4° Louise-Adélaïde Panou de Faymoreau, née le 12 décembre 1781 à Nantes, paroisse Notre-Dame, épouse le 21 novembre 1796, Marc-Antoine Savary sieur de L’espinnerays. Décédée le 14 avril 1840 à Poitiers.

     

    5° Jacques-Louis-Pierre Panou de Faymoreau, né le 25 novembre 1784 à Nantes, officier de marine, épouse le 16 juillet 1827 à la Nouvelle-Orléans (Louisiane), Rose-Virginie Ricord.

     

    Jacques-Dominique-Armand Panou de Faymoreau est donc mort de maladie à l’Armée de Charette en mai 1795.

     

    Dominique-Armand Panou de Faymoreau....

     

     Sources : 

     

    . Archives Départementales de la Vendée, tous droits réservés – Actes notariés ancien canton de Pouzauges, notaire Jean-Baptiste-Gabriel Brunet père, (an IV-1808) – class 3E66/2-2 an IV an IX (vues n°89/90). 

    . Famille de Faymoreau de la Maraîchine Normande du 15 novembre 2015. 

    . Généanet de Jacques Palyart. 

    . Photo : le château de Faymoreau de la Maraîchine Normande. 

                                             

    X. Paquereau pour Chemins Secrets 


  • Commentaires

    2
    Noël Stassinet
    Mercredi 6 Mai à 10:28

    Bonjour Richard, je n'ai pas trouvé le nom de ce noble parmi les 579 des registres des Commissions militaires d'Auray et Saint Pierre Quiberon fusillés au Champ des martyrs où à Saint Pierre Quiberon. A Port Louis (Port Liberté) pas de noble, essentiellement des Chouans (12 condamnés à mort). Alors peut-être les Commissions de Vannes.

      • Mercredi 6 Mai à 17:15

        Merci Noël. Ca pourrait donc confirmer qu'il est bien mort à l'armée de Charette. Je transmets à Xavier.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :