• Cyprien Mérand.....

     

                                                            

    Cyprien Mérand de la Paroisse de Tillières. 

    Sa maison est incendiée, il reçoit la décoration du Lys en 1814

     

                            

     Cyprien Mérand.....

    Cyprien Mérand est né et a été baptisé le 3 novembre 1763 à Tillières. Il est le fils de Cyprien Mérand demeurant au bourg de Tillières et de Radegonde Perroteau. Le parrain a été Pierre Pohu et la marraine Bonose Mérand.

      Il épouse le 14 juillet 1789 Marie Ripoche, née 27 février 1754, fille de Jacques Ripoche, métayer au Grand Aunay et de Françoise Guittet, de la paroisse de la Renaudière. Ce mariage semble être resté sans postérité. A cette époque il exerce la profession de charpentier au bourg de Tillières.

     

      Dès le 10 mars 1793 il rejoint les rassemblements royalistes et fait partie d'une Compagnie de la paroisse de Tillières où il sert en qualité de soldat. Il est ensuite employé à fabriquer de la poudre à Beaupréau. Il participe aux combats jusqu'au passage de la Loire. Il ne passe pas le fleuve et sert chez Monsieur de Charette dans le Poitou. Il combat avec le Général Stofflet dès que celui-ci repasse la Loire, participe à la célèbre bataille de Gesté en février 1794 sous les ordres de ce général. Puis est nommé Commissaire par ce dernier afin de pourvoir aux besoins de l'armée. Sa maison est incendiée ainsi que tout son mobilier.

     

      « Sa petite maison qu'il occupe a été incendiée pendant les troubles civils dont il est propriétaire et peu aisé ».

     

      En 1814 il est l'adjoint de Monsieur le Vicomte de la Blotais, maire de Tillières et Chevalier de Saint-Louis. Le 15 octobre de cette même année il reçoit la décoration du Lis de son Altesse Royale Monseigneur le Duc d'Angoulême, Brevet établi à Angers et signé de Monsieur le Préfet : Comte de Tocqueville.

     

      Le 15 mai 1825 il dépose une demande de pension.

     

      « Cyprien Mérand, âgé de soixante deux ans, charpentier, demeurant au bourg de la commune de Tilliers canton de Montfaucon, département de Maine et Loire.

      A Messieurs les Membres composant la Commission nommée à Beaupréau à l'effet de connaître les individus qui ont servis dans les armées de l'Ouest et les pertes qu'ils ont éprouvées conformément à l'Ordonnance du 3 mars dernier. Expose : Qu'il a servi 1° en qualité de soldat au 10 mars 1793 dans l'armée Royale d'Anjou et Poitou d'une compagnie de la paroisse de Tilliers 2° Puis fut requis dans la fabrication de la poudre faite par feu Mr Merlaud en la ville de Beaupréau. 3° A l'invasion des armées Républicaines repris les armes et combatti pour le soutien du Trône et de l'Autel ; avec M.M les généraux Delbée, de Bonchamps, de La Rochejaquelein, Dautichamps et Stofflet, jusqu'au moment qu'ils passèrent la Loire. 4° Rejoignit le Général Charrette dans le Poitou et y combatti également. 5° Au repassage de la Loire par les derniers généraux et à la reprise d'armes, il se trouva à la célèbre bataille de Gesté sous le Général Stofflet en février 1794. 6° A l'organisation des Divisions par le même général il fut nommé commissaire fournisseur de sa paraoisse pour pourvoir aux besoins de l'armée.- 7° Les pertes qu'il a éprouvé par l'incendie de sa maison, de son mobilier et n'ayant eu d'autres moyens a exister pour lui et son épouse, depuis l'époque de tous ses malheurs, que ses bras et qui se trouvent aujourd'hui fatigués. Et que son âge avancé ne lui permet plus de travailler comme en passé – et que sa situation deviendra de plus en plus déplorable s'il ne reçoit pour terminer sa carrière les secours, qu'a si justement accordée sa Majesté pour les fidèles sujets serviteurs royalistes de la Vendée ; n'ayant reçu ni secours, ni pention sur les fonds de l'Etat.

      Demande qu'il participe à la distribution du fond spécial jusqu'à concurrence de soixante mille francs pour qu'il reçoive la solde annuelle due à ses services et à son grade. Les pièces exigées par l'arrêté de Mr le Préfet sont à l'appui de la présente – A fait la campagne de 1815 au même emploi de Commissaire fournisseur. »

     

    A Tilliers le 15 mai 1825 – Vive le Roi   ; signé : Cyprien Mérand – Barbot, capitaine – Rousselot, capitaine ; Guilbaud, capitaine.

     

    Cyprien Mérand.....

     

     

    En 1825, il n'avait reçu ni secours ni pension sur les fonds de l'Etat, mais une décoration!

    VIVE LE ROY QUAND MÊME !

    Cyprien Mérand.....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cyprien Mérand est décédé au bourg de Tillières, le 1er juin 1833 à        sept heures et demi du soir, à l'âge de 69 ans.

    Marie Ripoche est décédée au bourg de Tillières, le 30 août 1835 à deux heures du matin, à l'âge de 81 ans.

     

    Sources: Archives Départementales de Maine et Loire tous droits réservés – Dossiers Vendéens:  Cyprien Mérand-1M9/262- Registres d'état civil de la commune de Tillières et de la Renaudière - Certificat de Services vue n° 4/6 – Titre de la décoration du Lis vue n°6/6- Photo : Décoration du Lys tirée du ''Grand livre des ordres de chevalerie et des décorations de Monsieur André Damien, de l'Institut''.

                                                            

    Xavier Paquereau pour Chemins Secrets. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :