• "Creux d'histoires" de Jacques Chauvet....

     

    « Creux d’histoires » de Jacques Chauvet...

     

    Jacques Chauvet n’est pas un novice en littérature du terroir et il faut bien avouer que son roman, désopilant à souhait, « La Révolte d’un Fermier Vendéen », paru en 2009, n’a pas manqué du sel de l’humour et de la désinvolture, parmi d’autres œuvres, sans doute moins connues.

    Bien loin des « historiens de restaurant » et de tous ceux qui voient dans l’histoire de la Vendée l’occasion de larmoiements de circonstance autant que de « flatuler au-dessus de leur fondement » une coupe de mousseux dans une main et l’autre sur le cœur, garnie de colifichets rutilants, Jacques est un « vrai », un « authentique », un « gars de chez nous ». Passionné par la culture et l’histoire locale, jamais avare en matière d’initiative de terrain, relevant tantôt une vieille croix tombée en ruine, prêt à mille facéties contre le conformisme républicain de bon ton, il a su mettre en scène bien des anecdotes du terroir qui furent diffusées sur RCF Vendée entre 2016 et 2017, et relayées sur « Chemins secrets ». Ce sont ces récits hauts en couleur que les éditions «Le Lys et le Lin » vous proposent de retrouver d’ici quelques jours sous forme d’un ouvrage particulièrement pimenté, où jamais l’auteur ne sera surpris en délit de sérieux ou d’autosatisfaction.

    Merci à toi Jacques pour tous les coups de main à la cause vendéenne !

    RL

    Mai 2020

     

    "Creux d'histoire" de Jacques Chauvet....

     

    Jacques à la Chabotterie en 2016, contant l’arrestation de Charette :

     


  • Commentaires

    4
    xavier
    Vendredi 8 Mai à 08:36

    Jacques, l'agréable compagnon des sorties Vendéennes des Amis du Pont Paillat. Merci pour tout.

    3
    Noël Stassinet
    Vendredi 8 Mai à 00:18

    Au Salon du Livre de Montaigu Jacques s'était fait "allumer" par Chatry qui le fustigeait parce que son ouvrage n'apportait rien à la cause vendéenne et la ridiculisait. J'étais derrière l'individu et je haussais les épaules. L'imbécillité de l'individu a au moins évité au stand de "Geste" d'être pillé de deux ouvrages comme d'autres stands l'ont été. Je suis peut-être intellectuellement déficient mais qu'est ce  que je ris à les relire !

    2
    jacques
    Jeudi 7 Mai à 22:26

    merci cher Loup … d'ailleurs, certaines de ces histoires ont été puisées aux meilleures soures les tiennes  !  

     

      • Jeudi 7 Mai à 22:53

        Avec tout ce que tu as donné : sauvetage de la tombe Coudrin, drapeau des APP, aides diverses, ce n'est qu'un bien modeste renvoi d'ascenseur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :