• Chavagnes-les-Redoux....

     

     Chavagnes-les-Redoux

     

     

     

    Les paroisses de Chavagnes-en-Pareds et des Redoux fusionnèrent en 1673 suite à la visite pastorale de Mgr Nicolas Colbert, frère du ministre de Louis XIV et évêque de Luçon (ce qui me semble erroné, celui-ci ayant été nommé à l’évêché d’Auxerre en 1672…)

     

    L’église de Chavagnes que l’on voit ici, est datée du XIII° siècle même si les premières mentions d’un lieu de culte remontent néanmoins à 1096. Considérée comme ruinée en 1601 après les Guerres de religion, elle fut restaurée en 1636.

     

    L’église des Redoux eut moins de chance : Pillée et détruite en 1562 par les huguenots, il ne resta rien de ses murs ni de son presbytère. Les vestiges d’un château et d’un prieuré ont également disparu. A noter que la métairie des Redoux appartenaient à l’abbaye de Trizay en Puymaufrais que nous connaissons bien…

     

                                                                                            RL

    Juillet 2011

     

     

    Principales sources exploitées : Annuaire de la Société d’Emulation de la Vendée, Léon Audé, 1856.

      

    Chavagnes-les-Redoux....

      

    Le parking actuel, n'est autre que l'ancien cimetière.

      

    Chavagnes-les-Redoux....

      

    Et Pénélope repart mener d'autres enquêtes...

      

    Chavagnes-les-Redoux....

      

    Quelque part aux Redoux...

      

     

      

    Chavagnes-les-Redoux....

      

      

    Chavagnes-les-Redoux....

      

     

       Nous donnons ci-dessous quelques sources qui nous parlent de l'ancienne église des Redoux, aujourd'hui totalement disparue.

     

     RL

    Septembre 2014

     

     

     

    LES REDOUX

     

     On varie sur l'orthographe de ce mot : souvent on trouve Redours, quelquefois Redoulx ; la véritable est Redoux.

     Nous n'hésitons point à y voir un mot purement romain Redux (signifiant "qui est de retour, revenu, ramené.", qui, prononcé à la manière latine, donne Redoux.

     C'était évidemment une habitation ou peut-être un village jeté sur la voie romaine que nous avons reconnue de Saint-Pierre-du-Chemin à Sigournay, allant, suivant nous, de Poitiers à Nantes.

     Les Redoux formaient une paroisse. L'église, comme toutes celles de la contrée, fut pillée et détruite dans les guerres de religion (1562), mais pour ne plus se relever (Thibaudeau, t.III, p. 519). Le presbytère eut le même sort. La paroisse, qui était très-petite, cessa d'être distincte et fut annexée à celle de Chavagnes dans le milieu du XVIIe siècle. A l'organisation des communes, elle resta définitivement réunies à Chavagnes qui, par suite, changea son nom de Chavagnes-en-Pareds en celui de Chavagnes-les-Redoux.

     Indépendamment de la cure, il y avait encore un prieuré. La métairie des Redoux appartenait à l'abbaye de Trisay.

     Enfin ce village avait aussi son château, dont les derniers vestiges, indiqués encore par le cadastre, ont été enlevés il y a quelques années.

     

     

     Annuaire départemental de la Société d'Emulation de La Vendée

     1856 - troisième année

     

     

     

    "Le curé des Redoux, appelé à Luçon par l'évêque, s'excuse de ne pouvoir exercer, parce que, depuis deux ans, son église et sa cure sont ruinées. Il fait remarquer que sa paroisse se trouve située entre Pouzauges, Mouilleron, Chavagnes et Monsireigne, où les protestants et leurs ministres sont puissants. Il ajoute qu'ayant voulu relever son autel, il s'y sont opposés et menacent de le tuer. La situation est la même à Saint-Jacques de Pouzauges, à Tillay, au Tallud, à Sainte-Gemme-des-Bruyères et autres lieux voisins. L'église de Tillay est ruinée."

     

     Revue historique de l'Ouest

     12e année - 1ère livraison 1896

     

     

     

    "... De ces 20 églises deux ont changé de nom : Régné est devenue l'Eglise de Souvigné, La Brouse, celle de Sepvret ; une est descendue au rang d'annexe, Sainte-Eanne ; une enfin a disparu : Les Touches. Cette église était située en bas Poitou et comprenait les paroisses de Chavagnes, Les Redoux, Bazoges, Tillay, Monsigne, Sainte-Gemme, Chassay et Saint-Martin l'Ars. Il existe aux archives de la mairie de Sainte-Hermine (Vendée) un Registre de l'Eglise Evangélique des Touches, tenu par les pasteurs du bas Poitou de 1775 à 1787. (1) Cette Eglise existait au XVIIe siècle. Elle eut pour pasteur, de 1678 à 1685, Louis Bernardeau qui émigra en Angleterre à la Révocation. ...

     

     Bulletin Historique et Littéraire

     Tome XXXVIII

     Troisième série - Huitième année

     1889

     

      


  • Commentaires

    2
    Cassyanne Profil de Cassyanne
    Lundi 25 Juillet 2011 à 22:36

    Tu as raison, Loup, j'ai bien envie de retourner y faire un tour ....

    1
    Cassyanne Profil de Cassyanne
    Lundi 25 Juillet 2011 à 22:34

    Magnifique Photo Pénélope est superbe !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :