• Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

     Louis-Jacques Derboulier curé de Chartrené,

     

    prêtre réfractaire immigré à Jerzey

     

     

     

     

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....Louis-Jacques Derboulier – Derbouliez est né et a été baptisé le 9 décembre 1740 à Baugé. ''Il est le fils de Maîstre Pierre Derboulliez avocat aux sièges royaux de cette ville et de Damoiselle Marie-Louise Le Breton, le parrain a été Maîstre Jacques René Aubry sieur de la Chevallerie, Conseiller du Roi, Contrôleur au siège du grenier à sel de cette ville de Baugé et marraine, Dame Françoise de la Motte épouse de Maîstre Jean Gaultier bourgeois, tous de cette ville.''

     

     

     

    Louis-Jacques Derboulier est donc né dans une famille de notables. Son grand-père paternel, Augustin Derboulier, est docteur en médecine à Baugé en 1711 et décède à l'âge de 91 ans, le 8 octobre 1752. Son grand-père maternel, Jean Le Breton est praticien (homme de lois). Un des ses frères, François-Jean né et baptisé à Baugé le 7 juillet 1734 est également prêtre et curé réfractaire de Montpollin. Une de ses sœurs, Louise, épouse le premier mars 1756 à Baugé, René Marquet des Roches, officier d'infanterie originaire de la Flèche.

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

      En mai 1781 Louis-Jacques Derboulier est nommé curé de Chartrené. En Janvier 1791 il refuse le serment Constitutionnel et se cache chez son frère François-Jean curé de Montpollin qui refuse également de prêter le serment. Monsieur l'Abbé Derboulier a été vicaire à Genneteil du 7 janvier 1766 au 20 juin 1767, puis vicaire à Beaufort-en-Vallée du 11 décembre 1773 au 22 avril 1781. Nous perdons la trace de ce prêtre à partir du 19 juin 1791. Nous savons qu'il continua à exercer le culte clandestin dans son ancienne paroisse; traqué par les républicains, le syndic du Directoire de Baugé l'invita à cesser ces visites et il disparut. En réalité, Monsieur le curé de Chartrené est mort en émigration; il est décédé le 31 mai 1792 à Jerzey où il s'était réfugié.

     

      La paroisse de Chartrené était du Diocèse d'Angers, grand archidiaconé, archiprêtré de Bourgueil. Elle dépendait de l'Election de Baugé et fit partie en 1788 du district de Baugé.

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

      Le clergé pendant la Révolution : J.J Martin, vicaire de Chenu (Sarthe), fut élu curé Constitutionnel le 9 mai 1791. Il déposa ses lettres de prêtrise le 20 mars 1794 et se retira dans le district de la Flèche. Le curé Concordataire fut Simon-René Voileau, ancien vicaire de Cuon, qui avait également refusé le serment et déjà établi dans la paroisse en 1800.

     

      L'église Saint Maurice a été fondée vers le milieu du VIIe siècle. Cette église était le centre d'un important domaine gallo-romain qui faisait partie des domaines des Comtes d'Anjou. L'église actuelle remonte au XIIe à nef unique, le portail roman est précédé d'un ballet en charpente, La nef est lambrissée, le choeur voûté en berceau avec un autel du XVIIIe, A l'extérieur, on remarque des petites baies romanes et des modillons soutenant le corniche. La base du clocher est romane avec fenêtres d'époque.

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

    D'un charme indéniable, le village de Chartrené est l'un des plus petits d'Anjou. Les lieux ont conservé toute l'atmosphère de cette fin du XVIIIe, Il eût été navrant de ne pas suivre les pas de ce pasteur dans sa paroisse.

     

      Le presbytère et son enclos jouxtent l'église, face à celui-ci, le château des XVe et XVIe a été sauvé d'un délabrement total dans la deuxième moitié du XXe.

     

    Le presbytère et son enclos :

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

     

         Le Château :

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

    Chartrené et l'abbé Derboulier....

     

     

     

    Sources : Archives Départementales de Maine et Loire, tous droits réservés – cadastre 1836 – Archives diocésaines – Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine et Loire – Photos de l'auteur.

     

      Xavier Paquereau pour Chemins Secrets.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :