• Beaulieu-sous-Bressuire, un souvenir de l'abbé Jottereau....

     

    Beaulieu-sous-Bressuire,

    Un souvenir de l’abbé

    Jottereau...

     

     

       Beaulieu-sous-Bressuire, nous dit la marquise de La Rochejaquelein dans ses mémoires (Ed. Bourloton, P. 123) refusa de tirer « à la milice » en avril 1793, comme dans la plupart des paroisses de Vendée Militaire. Le jour du tirage, il n’y avait que des femmes dans le village. Les républicains avertissent que si le lendemain, aucun homme n’est présent, ils incendieront le village. Le lendemain, il n’y ni hommes ni femmes présents et le village est incendié…. La même chose aurait dû se passer à Saint-Sauveur-de-Givre-en-Mai, mais les troupes royalistes purent arriver à temps.

     

    C’est à cette date, qui correspond au mois d’avril 1793 que l’abbé Jottereau fut massacré par les soudards de la république. Sa tombe existe toujours dans le cimetière du village, refaite et toujours entretenue et fleurie. Il n’est point besoin de preuves pour dire que le régime de la Terreur n’est pas le fait de Robespierre mais bien du départ même de la révolution….

     

    En Janvier 1794, la colonne infernale de Grignon fera fusiller les officiers municipaux… Même scénario qu’à Saint-Aubin-du-Plain (voir notre article sur ce village)….

     

     

    RL

    Mai 2011

     Accueil

      

    Accueil


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :