• Battue et chasse aux Vendéens....

                                                            

    Battue et chasse aux Vendéens à Parigné-Lévêque dans la Sarthe.

     

      

      

    A l'issue de la bataille du Mans du jeudi 12 décembre 1793, les Vendéens ont bien été traqués comme des bêtes fauves par les Patriotes Sarthois et sur ordres de la Convention.

      Lorsque Monsieur l'abbé Deniau nous dit : « Les Patriotes du pays se joignirent aux soldats pour les surprendre dans leurs retraites. A la voix des Conventionnels ils s'étaient armés de fusils, de faux, de fourches et de bâtons ; ils livrent aux tribunaux révolutionnaires ceux que les soldats ont épargnés dans leur première fureur », c'est l'exacte vérité.

      En ce qui nous concerne, les ordres ont été donnés par un petit avocat haineux, député à la Convention, il s'agit de Jacques Garnier dit Garnier de Saintes, né le 30 mars 1755 à Saintes, membre du club des Jacobins. Il siège aux côtés des Montagnards (homme de  Gauche), c'est un individu très violent ; demandant le bannissement des émigrés des deux sexes et leur exécution s'ils reviennent en France. Ce monstre se vantera du massacre des Vendéens en ces termes: « Dans l'espace de quatorze lieues de chemins, il n'y avait pas une toise où il n'y eût un cadavre étendu. » En effet, de dix mille à quinze mille personnes sont égorgées, fusillées, torturées, violées, foulées aux pieds dans un délire de sang et de sadisme.

      Bien entendu, il vote la mort du Roi, ce venimeux personnage, bavard, qui d'ailleurs est interdit de Tribune pendant vingt-quatre heures durant le procès de Louis XVI est chargé d'organiser le Gouvernement Révolutionnaire dans les départements du Loir-et-Cher et de la Sarthe en mars et avril 1794. Il approuve le coup d'état du 18 Fructidor de l'an V (4 septembre 1797) et cette ''girouette'' obtient la faveur de l'usurpateur..., celui-ci lui décernera la Légion d'Honneur et le fera Chevalier de l'Empire.

      Exilé à la Restauration, il aura la fin tragique de pratiquement tous les régicides,  il mourra noyé dans l'Ohio en 1818.

      Voici donc le procès-verbal en date du 26 décembre 1793 établi à la ''Chambre Commune'' de Parigné permettant de mettre en relief le donneur d'ordres : le Conventionnel Garnier de Saintes.

     

      « 26 Décembre 1793 - Procès Verbal Relatif à une Battue et Chasse faite en l'étendüe de la commune de Parigné Relativement aux Brigands ».

     

      « Aujourd'huy jeudy vingt six Décembre mil sept cent quatre vingt treize (vieux style) ; Nous maire et officiers municipaux de Parigné lès le Mans soussignés, en conformité de la proclamation du Citoyen Garnier de Saintes, Représentant du Peuple à toutes les communes de la Sarthe en date du vingt cinq Frimaire (Dimanche 15 décembre 1793).

    et en conséquence de l'avertissement que nous avons fait faire verbalement et à son de tambour a tous les Citoyens de cette commune nous nous sommes assemblés avec un grand nombre de Citoyens et les membres du Comité du dit Parigné avec fusils, piques et autres armes et nous serions à l'instant divisés en quatre sections avec un membre municipal à la tête de chaque sections et transportés en les différents bois et autres lieux dans cette commune pour y faire la chasse aux Brigands ; ce fait nous certifions n'avoir trouvé dans les susdits bois et autres endroits dans notre tournée, aucun Brigands n'y autres suspects à la République Française.

      De tout ce que dessus avons dressé le présent procès verbal eu dit Parigné en notre chambre commune les susdits jour et an, pour servir et valloir ce qu'il appartiendra. » (rayé un mot nul)

     

      Signé : Le Roy, Maire – Grassin, officier municipal – Brée, officier municipal – Lechanteur, secrétaire Greffier.

     

     

    Sources: Archives Départementales du département de la Sarthe tous droits réservés - Délibérations Municipales de Parigné-l'Evêque vue n°17/362 – Image publiée le 12.11.2011 par sosofia94.

     

     

     

    Xavier Paquereau pour Chemins Secrets. 

     

    Battue et chasse aux Vendéens....

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :