• Anetz....

     

                                                            

    Le dix Ventôse de l'an 2, les ''Bleus'' de la commune d'Anetz 

    en Loire-Inférieure ramassent les fusils abandonnés par les ''Blancs''.

     

     

                 

                            

     Anetz.... Le vendredi 29 novembre 1793 l'armée Vendéenne est errante, elle entre à Sablé où elle couche. Des reconnaissances sont envoyées vers Durtal, Baugé, Beaufort-en-Vallée. Elles ne rencontrent aucune résistance. Les généraux Vendéens cherchent à repasser la Loire...

      Le 15 décembre ce qui reste de la Grande Armée Catholique et Royale s'approche d'Anetz et d'Ancenis, de petits groupes de combattants repassent la Loire.

     

      ''Le lundi 16 décembre, à Ancenis, au lever du soleil, les quinze mille fugitifs de Galerne retrouvent enfin la Loire.... et, mais au delà, la terre natale. Pour essayer de créer une tête de pont sur la rive gauche et pour s'emparer de quatre bateaux chargés de foin, amarrés aux Léards,* La Rochejaquelein, Stofflet et une centaine d'hommes traversent la Loire en bateau. Une patrouille républicaine survient et les disperse, prenant plus particulièrement en chasse les deux chefs qui sont définitivement séparés de leur armée. Une petite navette de bateaux permettra à environ douze cent personnes de franchir la Loire pendant cette journée ».

     

      *Les Léards se situent presque en face d'Ancenis sur la commune de Liré. Ces débris de la Grande Armée Vendéenne traverseront donc la Loire entre Anetz et Ancenis ; Anetz se situant à environ 7km d'Ancenis. 

     

      Les ''Bleus'' de la commune d'Anetz, en bons citoyens, apportent à la ''maison commune'' les fusils abandonnés dans la campagne environnante. Ce geste va donc nous permettre d'identifier les familles ''Patriotes'' du secteur... d'autant plus que l'état de la population de la commune d'Anetz (recensement) de l'an IV va nous renseigner sur leurs adresses...

     

      Déjà, le 9 Frimaire de l'an 2 (29 novembre 1793) deux ''Bleus'' déposent à la mairie d'Anetz des armes cachées par les insurgés, ce fait est acté et signé du citoyen Baslande secrétaire :

     

    « Les citoyens Mathurin Gauguet et Etiene Couillaud demeurant au village de ''Berlusse''* cette commune nous déclare avoir trouvé chacun un fusil de calibre aux environs leurs maisons qui avaient été caché par les insurgés, et les déposent à notre maison commune ce jour 9 frimaire de l'an 2ème de la Réque française une et indivisible et n'ont signé ».

     

    signé : Baslande, secrétaire

     

    * ''Breluce'' : village se situant entre Varades et Anetz sur la rive Nord de la Loire, en face du Marillais, proche de Saint-Florent-le-Vieil. 

    Mathurin Gauguet est âgé de 30 ans en l'an 4, il est désigné comme ''défenseur de la Patrie''. Etienne Couillaud n'apparaît pas dans le recensement. 

      

    «  Liste des fusils de calibre déposé à la maison commune d'Anetz :

     Article 1er –

     

      Jean Courgeon père …................... 1 fusil.

      Lave ? Galard.................................1 fusil.

      Julien Dubourg............................... 1 fusil.

      Sébastien Brouinzard......................1 fusil.

      Lave ? Davy de la Cave.................2 fusils.

      Jean Breton....................................  1 fusil.

      Lave ? Trineau................................1 fusil.

      Julien Benoît....................................1 fusil.

      Michel Bernard................................1 fusil.

      François Courgeon...........................1 fusil.

      Mathieu Suzineau............................1 fusil.

      Jean Couillaud.................................1 fusil.

      Jean Baslande..................................1 fusil.

      George Blin.....................................1 fusil.

      Jean Courgeon l'aîné........................1 fusil.

      Jean Pucé........................................ 1 fusil.

      Pierre Pourrias.................................2 fusils.

      François Bregeon.............................1 fusil.

      Antoine Viau....................................1 fusil.

      Roché garçon tonnellier...................1 fusil.

      René Fouché....................................1 fusil.

      Pierre Dougé....................................1 fusil.

      Jean Gilardin....................................1 fusil.

     

    Lesquels fusils ont été déposé au directoire du District d'Ancenis le décadi dix Ventôse l'an 2 de la République française une et indivisible ».

     

    signé : Balande-secrétaire.

     

      Voici l'Etat de la Population de la commune d'Anetz An IV dans lequel nous retrouvons  la majeure partie des ''Bleus'' indiqués supra.

     

      Jean Courgeon, 60 ans, laboureur à la ''Renaudière''.

      Sébastien Brouinsard, 27 ans, défenseur à l'armée.

      Lave? Davy, sont domiciliés à la ''Cave'' : Davy Jean, 28 ans, marinier et Davy François 17 ans marinier.

      Jean Berton-Breton, 28 ans, laboureur à la ''Basse-Boire''.

      Jean Trineau, 25 ans, ''défenseur de la Patrie''

      Michel Bernard, 68 ans, laboureur à la ''Calbaudière''.

      François Courgeon,25 ans, marinier, la ''Padioterie''.et un autre François Courgeon, 22ans, laboureur en ce même lieu.

      Mathieu Suzineau, 50ans, laboureur au bourg d'Anetz.

      Jean Couillaud, 17 ans, laboureur à ''Breluce''.

      Jean Balande, 42 ans,laboureur à la ''Métairie''.

      Georges Blin,50 ans, laboureur à la ''Bassse-Boire''.

      Jean Gourgeon fils,33 ans, laboureur à la ''Renaudière''.

      Jean Pucé, 45 ans, laboureur au ''Renaudeau''.

      Pierre Pourrias,55 ans, laboureur à  ''l'Ebeaupin'' ?

      Jean Rochet, 38ans, tonnelier, domicilié aux ''Gâts''

      René Fouché, 37ans, pêcheur, domicilié à la ''Grée du Paty''

      Pierre Dougé, 35 ans, pêcheur, domicilié à la ''Grée''.

      Jean Gillardin n'est pas répertorié, mais Joseph Gillardin et François Gillardin sont ''Défenseurs de la Patrie''......

     

      Il est aussi possible que parmi ces ''Bleus'' se soient glissé quelques ''tièdes'' ayant trouvé là une solution pour rendre leurs armes après le désastre de Savenay, allez savoir... mais cela m'étonnerait.

     

     

    Sources: Itinéraires de la Vendée Militaire P.Doré Graslin – journal de la guerre des Géants 1793-1801 éditions Garnier-Frères 1979. Archives Départementales de Loire-Atlantique commune d'Anetz - délibérations municipales, vue n°10 et 11 – tous droits réservés. - Etat de la population d'Anetz de l'an IV. Photo de l'auteur. 

     

     

                                                                            Xavier. Paquereau pour Chemins Secrets. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :