• Amailloux....

     

    Amailloux...

     

     Notre petite balade d'aujourd'hui nous a conduit à Amailloux, le premier village de la Vendée insurgée à être incendié, dès le 1er juillet 1793, par Westermann. Ancien chef-lieu de canton regroupant les communes de d'Adilly, Fénéry, Saint-Germain-de-Longue-Chaume et la Boissière-Thouarsaise de 1790 à l'an VIII, le village était situé sur la grande route de Parthenay à Bressuire, suivant un tracé qui n'est évidemment pas le même qu'aujourd'hui.

     

    Sur la carte de Cassini :

    Amailloux....

     

    Sur l'IGN actuelle :

    Amailloux....

     

    Cadastré tardivement (1834), le village s'y présente probablement avec beaucoup de changements par rapport à 1793. Ici, l'église et le presbytère.

     

    Amailloux....

     

    Amailloux....

    Amailloux....

    Amailloux....

    Amailloux....

    Amailloux....

     

    L'église est dans un bien triste état. Un arrêté municipal limite au public son accessibilité en raison de larges fissures sur le mur nord et au niveau de la voûte. Même chose pour le transept sud.

     

    Amailloux....

    Amailloux....

     

    On lira quelques compléments concernant Amailloux ici.

     

    Pour finir, nous présentons la "Croix de la Belle", située en lisière du Bois d'Amailloux et qui fut l'objet d'une récente sortie du Souvenir Vendéen...

     

    RL

    Février 2016

     

    Amailloux....

    Amailloux....

    Amailloux....

     


  • Commentaires

    1
    Christophe Guyonnaud
    Dimanche 21 Février 2016 à 22:53

    Bonjour,

    au château étaient stationnés des hommes de Mr de Lescure ....

    il sera lui aussi brûlé ainsi que le village et les fermes environnantes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :